Bricoleurs.Tv » Vernis et travail du bois » Protéger, traiter et décorer le bois

La protection, l’entretien et la décoration du bois, des gestes qui permettent de conserver l’état d’origine d’une menuiserie

Le bois est une matière qui, en l'absence de soin et d’entretien, s’altère avec le temps. Cependant, il est possible de le rendre plus résistant en usant de bonnes techniques d’entretien, de protection et de décoration. En effet, certaines menuiseries s’usent au fur du temps, voire pourrissent, suite à l’attaque continue des parasites et des champignons. Cela est souvent dû à un manque d’entretien et de traitement, c’est pourquoi il est primordial d’y apporter les traitements nécessaires à temps. Le bois est la matière la plus prisée dans la construction, vu son aptitude à rehausser un lieu. En effet, son utilisation est toujours appréciée malgré l’arrivée des nouvelles matières de construction, comme l’alu, les matières synthétiques et les recylages et les aglomérées. Et afin qu’il puisse rivaliser avec ces nouveaux matériaux, il est nécessaire de lui apporter une bonne protection, un traitement adéquat et une décoration originale.



Protéger, traiter et décorer le bois

Afin qu’il puisse perdurer, le bois doit être prémuni contre l’humidité, les rayons solaires, les parasites, les moisissures et les insectes. Pour un résultat efficace, la protection doit être appliquée juste après la conception de la menuiserie et avant même que celle-ci ne soit ni cirée, ni peinte ni vernissée. Cependant, cette protection doit être complétée par un entretien périodique et un traitement des parties infectées. Quant à la décoration, qui concerne surtout le revêtement du bois, sa réalisation requiert la mise en œuvre des bonnes techniques, car même si votre bois est d’excellente qualité, une défaillance de décoration risque de lui faire perdre toute sa valeur.

La protection du bois

Les procédés de protection du bois diffèrent en fonction de la destination d’usage prévu pour ce dernier :

  • L’immersion qui consiste à immerger le bois dans une solution composée d’insecticide et d’antifongique ou d’étendre le produit au moyen d’un pinceau. Ce type de protection convient particulièrement à la charpente
  • Le bitume de houille approprié aux menuiseries exposées à l’humidité, ce produit, d’une odeur très intense, ne s’emploie qu’à l’extérieur. Il est particulièrement adapté aux piquets de jardin
  • La lasure qui est une solution composée d’insecticides et d’antifongiques s’utilise pour protéger les portes, les fenêtres, le plancher, le plafond et les meubles, avant le vernis, la cire ou la peinture. Pour ce qui est du vernis ou de la peinture à utiliser, un modèle microporeux serait le plus recommandé afin de ne pas suffoquer le bois. Pour assurer son efficacité, la lasure doit être renouvelée tous les deux à quatre ans par l’ajout d’une couche additionnelle
  • Le vernis ou la peinture par application externe peut protéger le bois, toutefois il vaut mieux l’utiliser sur un bois lasuré pour une protection optimale

Avant d’appliquer votre produit :

  • Décapez si nécessaire le support, surtout s’il est déjà vernissé ou qu’il présente des zones abîmées. Quant au meuble ciré, l’eau de soude permet de dégager la cire
  • Remplissez les trous de mastic et de farine de bois
  • Rabotez le tout pour un ensemble lisse et soyeux
  • Astiquez et époussetez

Ces opérations préalables garantissent l’efficacité du produit.

revenir en haut

Le traitement du bois

Les produits que nous avons cités précédemment sont tous des produits de prévention, mais dans ce qui suit, nous allons plutôt parler des produits de traitement d’une zone infectée.

Plusieurs éléments peuvent nuire à la santé du bois, pour ne citer que les insectes, dont les plus répandus sont les coléoptères et les capricornes, ainsi que les champignons. Une zone infectée doit être traitée sur le champ, de manière à ce que l’infection n’atteigne pas toute la menuiserie. L’application se fait par imprégnation du bois dans la solution appropriée, et pour les menuiseries fixes, il suffit d’appliquer copieusement la substance au moyen d’un pinceau. Pour les maisons se trouvant dans des secteurs infectés, le mieux est d’utiliser ces produits à titre de prévention.

Les solutions sont nombreuses, et s’adaptent à chaque type de bois :

  • Le sel de bore est un produit pulvérisable qui convient au traitement des bois neufs. Il s’utilise à proportion de 0,05 kg/m² à diluer dans de l’eau à raison de 150 g/l. Ce traitement agit sur tout type de bois, brut, lasuré, vernissé ou peint
  • Les produits à base minérale antifongiques et insectifuges sont des substances de prévention qui rendent le bois inattaquable. La patine de l’Indien en est un exemple très efficace et s’utilise en une dose de 0,02 kg/m². Ce traitement préventif est très puissant même le bois d’usage extérieur
revenir en haut

La décoration du bois

Une fois que votre protection a été étalée, choisissez la décoration qui vous convient entre les suivantes :

  • La peinture : si vous optez pour ce type de revêtement, choisissez les modèles microporeux, afin que l’humidité et l’air puissent s’introduire et ressortir aisément. Peignez en suivant le sens des nervures du bois pour une bonne harmonie de l’ensemble, et respectez un laps de temps de 6 heures entre les deux couches. La plupart des menuiseries peuvent être peintes, toutefois évitez de l’utiliser au plancher
  • Le vernis : satiné et soyeux, ce type de revêtement dégage un aspect naturel à votre menuiserie. Son application se fait de la même façon que pour la peinture, et de même il ne convient pas de l’utiliser pour traiter le plancher
  • La cire : elle se montre également très brillante après brossage, ce qui la rend appropriée aux meubles et aux planchers
  • La lasure dite de « longue durée » : servant à la fois de protection et de décoration, ce type de revêtement est très apprécié pour son effet naturel et sa luisance. De plus, l’effet des insecticides présents dans le produit est plus durable que ceux d’une lasure classique
  • Le vitrificateur assurerait une brillance constante, le vitrificateur résiste aux piétinements et ne nécessite aucun brossage. Et même s’il s’avère plutôt onéreux, il est très résistant et pratique de telle sorte qu’il simplifie énormément le ménage
Horticulture - Homéopathie | © mentions légales