Bricoleurs.Tv » Travail du Plâtre et Placoplatre » Utiliser les enduits

Utiliser les enduits : les techniques pour faire face à tous les types de dégradations

Les murs font souvent l’objet de travaux de rénovation, en effet, les conditions atmosphériques et l'usure du temps les mettent à rude épreuve. Les fissures de toute dimension, des joints qui ne sont plus performants, ou même des parties qui se détachent peuvent être corrigés avec les enduits qui sont disponibles, prêtes à l'emploi, mais on peut également les créer manuellement. Cette dernière solution n'est pas conseillée, à moins que le mur n'exige d’autres composants.



Utiliser les enduits

La plupart des défauts du mur nécessitent des rénovations, aussi la première partie de ce texte liste les principales détériorations qu’on rencontre le plus souvent. Nous verrons ensuite comment préparer le support, et comment mélanger l’enduit selon les dosages du fabricant. La deuxième partie concerne l’enduisage de tout le mur et pas seulement sur une partie, avec la nécessité de faire attention à l’alignement et à l’égalisation de surface. Enfin, nous étudierons la finition avec le nettoyage et le lissage des angles.

Les outils indispensables pour mettre de l’enduit

Voici les outils nécessaires pour réaliser toutes les réparations qui nécessitent l’utilisation des enduits :

  • un accessoire de mélangeur pour perceuse
  • un grattoir
  • une truelle
  • de l’enduit
  • un niveau à bulles
  • une spatule
  • une brosse
  • une latte métallique
revenir en haut

Utiliser de l’enduit pour réparer les petites imperfections du mur

Parmi les principaux défauts du mur, on peut citer en premier lieu les petites brèches qui doivent être agrandies et nettoyées à l’intérieur. Ensuite, il suffit d’y insérer l’enduit avec un pistolet. Les grandes crevasses nécessitent un armage, c’est-à-dire qu’on creuse jusqu’au composant interne, et on applique un plâtre liquide. Ensuite, on renforce avec du papier en verre correspondant à la dimension de la fissure. Des morceaux friables indiquent une agression de l’humidité en profondeur, aussi enlevez tout ce qui est pourri, et mettez un mélange de plâtre liquide et de papier en verre pour blinder la structure. Les angles endommagés sont plus délicats, car ils mettent en danger l’intégrité du mur. Il faut d’abord entailler jusqu’à l’élément interne, puis plaquer sur l’angle une cornière de dimension moyenne. Il faut maintenant appliquer du pré-enduit sur cette cornière, et patienter jusqu’au séchage avant d’effectuer la finition. Le béton est différent à cause de sa surface lisse, c’est pourquoi il est recommandé d’utiliser un primaire d’accrochage pour optimiser l’adhérence. Un mur en brique est plus facile à réparer puisqu’il suffit d’y mettre de la chaux et de l’enduire par la suite.

revenir en haut

Préparer l’enduit et l’appliquer sur tout le mur

Nous allons fixer des guides pour faciliter l’enduisage, utilisez des clous et une corde, et créez des lignes horizontales sur le mur. Ces guides vont également nous aider pour l’épaisseur de l’enduit, aussi décalez la corde de 1,5 centimètre du mur, car c’est l’épaisseur standard. Le dosage de l’enduit dépend de la marque, mais il faut utiliser un mélangeur mécanique avec une perceuse. La pâte ne doit pas être liquide, car on ne pourra pas la plaquer sur le mur. On va créer l’ossature de l’enduit avec des planches qu’on va coller avec du plâtre. Il est important de respecter l’alignement et l’épaisseur de la corde pour les fixer. Une fois que le plâtre est sec, on peut ôter les premiers guides en toute sécurité. Commencez à appliquer l’enduit, et ce n’est pas grave si cela déborde puisque nous allons araser par la suite. Il faut toujours progresser de bas en haut, et commencez à partir du coin inférieur du mur. Une fois que cette première couche est finie, faites un arasage pour uniformiser la surface en utilisant une règle pour enlever l’excédent. Ensuite, appliquez une deuxième couche et répétez l’arasage. À chaque fois, patientez jusqu’au demi-séchage pour avoir une idée de l’aspect final.

revenir en haut

La finition

La majorité de la finition consiste en un nettoyage méticuleux, et une éponge humide est idéale pour le faire. Il est conseillé d’enduire les jonctions avec le plafond en dernier, et l’épaisseur doit être bien mesurée. En effet, cette partie est visible, aussi la moindre démarcation endommagera toute l’esthétique. Si c’est possible, utilisez des outils spéciaux pour finition afin de lisser les angles et les irrégularités restantes. La période de séchage peut prendre plusieurs heures selon la température ambiante.

Horticulture - Homéopathie | © mentions légales