Bricoleurs.Tv » Travail du Plâtre et Placoplatre » Pose d’une cloison en plaques de plâtre

Comment réussir pour poser une cloison en plaques de plâtre sur rail métallique ?

Les cloisons en plaques de plâtre sont souvent utilisées pour l’aménagement des combles ou pour la réalisation d’un mur de séparation intérieur. Avant leur utilisation, poser les plaques à plat en intérieur sur des tasseaux car elles sont très sensibles à l’humidité. Pour les préparatifs au montage, il faut nettoyer et dépoussiérer l’endroit destiné à la cloison aussi bien le plafond, le mur que le sol. Utiliser ensuite le cordeau pour marquer au sol l’emplacement de la cloison puis reproduire ce tracé au plafond et aux murs à l’aide d’un fil à plomb et d’une règle métallique.

Pose d’une cloison en plaques de plâtre

Les rails vont servir de guide à la cloison. Ils sont en acier galvanisé et leur largeur qui varie entre 36 et 90 mm celle-ci doit être choisie en fonction de l’épaisseur de la cloison. Ils doivent être installés au sol, au plafond et sur les murs latéraux.

Les outils requis pour le montage d’une cloison en plaques de plâtre

Pour éviter l’interruption du travail, il faut réunir l’outillage nécessaire avant de commencer :

  • une scie à métaux
  • un niveau à bulles
  • un fil à plomb
  • un cutter
  • un cordeau à poudre
  • une scie égoïne
  • une truelle carrée
  • une règle métallique
  • un papier de verre fin
  • des cales en bois
revenir en haut

Le montage de l’ossature métallique d’une cloison en plaques de plâtre

Couper les rails aux dimensions requises en tenant compte de l’emplacement de la porte sur le rail du bas. A cet endroit, réaliser une remontée d’équerre de 20 cm environ. Pour ce faire, découper les ailes du rail à l’aide de la scie à métaux. Pour fixer le rail du bas, placer des vis auto-perçantes et des chevilles tous les 60 cm. Visser de la même manière le rail au plafond en veillant à ce qu’il soit bien en aplomb avec le rail du bas. Le premier rail vertical doit être vissé à la fois sur le rail du plafond et sur l’une des deux remontées d’équerre. Placer la porte puis insérer le bâti dans ce rail vertical. Vérifier la verticalité puis utiliser des vis auto-perçantes pour fixer le bâti sur le rail.

Installer un rail horizontal sur la traverse haute de la porte, effectuer deux remontées d’équerre de 20 cm environ. Visser sur le premier rail vertical. Installer le deuxième rail vertical contre le bâti de la porte et dans le rail du plafond et celui du bas, il faut ensuite le fixer à l’aide de vis. Pour une meilleure solidité de l’ensemble, doubler les rails verticaux mais juste entre la traverse haute de la porte et le rail du plafond. Placer les montants verticaux tous les 50 cm environ en les insérant dans les rails haut et bas. S’assurer qu’ils sont bien verticaux puis les visser. Positionner les gaines électriques destinées à l’alimentation des interrupteurs et des prises dans les trous situés au niveau des rails.

revenir en haut

La pose des plaques de plâtre

Les plaques de plâtre ne doivent pas toucher le sol pour empêcher l’humidité de remonter. Mesurer la hauteur sol-plafond puis ôter 1 cm. Découper alors la plaque de plâtre à l’aide d’un cutter en suivant les étapes suivantes :

  • poser la plaque horizontalement
  • placer la règle au bon endroit puis couper en appuyant fort sur le cutter
  • redresser la plaque puis la plier suivant le trait de coupe
  • terminer la coupe en faisant glisser le cutter sur le côté opposé

Préférer la scie égoïne pour les coupes d’angle et les coupes rondes. Positionner ensuite la plaque contre l’armature en prenant soin de placer 2 cales de 1 cm en-dessous puis la faire buter au plafond en s’assurant que le bord de la plaque coïncide avec le centre du montant dans le but de rendre le vissage plus facile.

Fixer la plaque sur l’armature métallique au moyen de vis auto-perçantes placées tous les 30 cm. Si les plaques présentent des bords arrondis, laisser un intervalle de 5 mm entre deux plaques. Installer les panneaux isolants entre les montants puis mettre en place la seconde face en suivant le même procédé tout en veillant à ce que les joints entre les plaques de part et d’autre de la cloison ne soient pris en charge par le même montant.

revenir en haut

L’application des joints

Avant d’appliquer les joints, vérifier que les têtes de vis sont bien au niveau des plaques de plâtre. S’assurer ensuite que la surface est plane. Utiliser du mortier adhésif pour corriger les éventuelles imperfections. Dépoussiérer pour que la surface soit sèche et ne poudre pas. Pour les joints, on a le choix entre les joints calicot papier et les joints calicot fibre de verre.

Pour les joints calicot papier, étaler une première couche d’enduit. Poser la bande sur cette couche au milieu du raccord, la face lisse étant tournée vers l’opérateur. Procéder au marouflage de la bande du haut vers le bas en inclinant la lame à 45° pour qu’elle soit bien intégrée dans le produit. Ne pas appuyer trop fort afin d’éviter la sortie de l’enduit se trouvant sous la bande. Attendre 24 h puis étaler une deuxième couche d’enduit. Pour les joints calicot fibre de verre, commencer par placer la bande à joints et étaler une première couche d’enduit. Après 24 h, procéder à une deuxième couche. Il faut savoir que ce type de calicot n’est préconisé que pour des parties verticales.

Horticulture - Homéopathie | © mentions légales