Bricoleurs.Tv » Techniques de peinture » Réaliser un vernis au tampon

Vernis au tampon : pour rehausser la beauté d’un meuble et donner au bois un aspect éclatant

Un vernis au tampon permet d’apporter une touche particulière à un meuble. Généralement utilisé pour réaliser une finition à l’ancienne, le vernis au tampon, accroît l’esthétique d’un meuble tout en protégeant le bois. L’inconvénient principal d’un vernis au tampon réside dans le fait que, parfois, le résultat obtenu est décevant. Cela se produit quand la technique n’est pas maîtrisée, ou quand le mélange servant à vernir, a été composé de façon aléatoire. La problématique se trouve donc, dans la manière de manier le tampon et dans la composition du mélange servant à l’imbiber.

Réaliser un vernis au tampon

La réalisation d’un vernis au tampon commence par la préparation du bois. C’est une longue tâche nécessitant une concentration accrue tout au long du travail. Que ce soit pour la restauration d’un vernis abîmé, ou pour une refonte complète, l’application du vernis ne peut se faire tant que le bois n’a pas retrouvé son aspect initial, propre et uniforme. Ce n’est qu’après qu’on peut procéder au vernissage proprement dit. Pour ce vernissage, plusieurs matériels sont nécessaires. Pour confectionner les tampons, du coton, une toile de métis, un tricot usagé en laine de couleur claire et des chiffons non pelucheux, sont indispensables. Pour le mélange servant au vernissage, il faudra du vernis pour tampon et de l’alcool à vernir à 95°. Il faudra aussi prévoir un pinceau brosse pour l’application du vernis, sur les parties ne permettant pas l’utilisation de tampons.

Préparer le bois avant le vernissage

La préparation du bois consiste essentiellement, à le remettre en état pour recevoir une nouvelle couche de vernis. Selon le cas, l’ancienne pellicule de vernis va être partiellement ou complètement enlevée. Pour cela, il faut suivre les étapes suivantes :

  1. Commencez par passer de l’alcool à 95° sur ce qui reste de la pellicule de vernis d’origine
  2. A l’aide d’un papier abrasif, supprimez le vernis d’origine. Pour réussir ce ponçage, utilisez une cale en bois sur laquelle va s’enrouler le papier, la pression que vous exercerez pour poncer sera ainsi plus importante et mieux maîtrisée. Le ponçage doit se faire suivant le sens du bois. Dans le cas où les parties du meuble présentent des sens du bois différents, il faut penser à les poncer séparément
  3. Après un premier ponçage au grains moyens, refaites la même opération en utilisant des grains fins puis des grains très fins pour obtenir un ponçage parfait
  4. Frottez ensuite la surface à vernir avec un chiffon, après avoir appliqué dessus, de l’huile de vaseline. Il faudra ensuite, attendre plusieurs heures pour laisser sécher le bois
  5. S’il faut procéder au rebouchage de pores, utilisez de la poudre de ponce de soie. Appliquez en une très fine couche sur tout le meuble, puis fabriquez votre premier tampon
  6. Pour réaliser un tampon, prenez du coton et imbibez le d’alcool. Placez ensuite cette boule de coton dans un morceau de toile de métis puis pétrissez le tout. Gardez la forme arrondie du tampon, au fur et à mesure du malaxage jusqu’à ce que celui ci devienne souple
  7. Passez ce tampon sur toute la surface du meuble en effectuent des mouvements sinusoïdaux pour faire entrer la poudre de ponce dans chaque pores. N’oubliez pas d’imbiber régulièrement le tampon, d’alcool à 95° pour qu’il garde sa consistance initiale tout au long du travail

Ces étapes concernent évidemment un meuble en restauration et déjà verni à l’origine. Pour un meuble neuf à vernir et déjà poncé, le vernissage sera la prochaine étape.

revenir en haut

Appliquer le vernis sur le meuble

L’application du vernis ne se fait pas de la même manière sur tout le meuble. Pour les petites surfaces, tel que les pieds de meubles, les bords, etc... le vernis est à appliquer avec un pinceau à poils long. Ce n’est que sur les surfaces planes, que l’utilisation d’un tampon à vernir, est recommandée. Pour procéder au vernissage, il faut au préalable se confectionner un tampon à vernir avec un tricot de laine et un morceau de toile de métis. Pour cela, placez le tricot dans la toile de métis après y avoir déposé quelques gouttes de vernis. Imbibez ensuite la toile de métis, d’alcool à 95°, puis malaxez le tampon. Pour ne pas se tromper dans la consistance du tampon et dans la pression à appliquer lors du vernissage, pensez à effectuer quelques essais sur un morceau de bois poncé.

Pour l’application du vernis au tampon,

  1. Prenez le tampon récemment confectionné, et passez le sur la surface à vernir pour créer une première couche très fine
  2. Effectuez ensuite des mouvements rapides, réguliers et circulaires en prenant soin de ne pas retoucher aux parties où le tampon est déjà passé
  3. Lissez toute la surface en effectuant des mouvements en « 8 » et en suivant le sens du bois et laissez sécher
  4. Pour vérifier l’état de la surface, inspectez la sous la lumière pour identifier d’éventuelles irrégularités
  5. Si le résultat est celui escompté, passez à la finition en lustrant le meuble avec un tampon légèrement imbibé d’alcool, jusqu’à ce que le brillant final soit obtenu

Dans le cas où des retouches doivent être effectuées, passez une deuxième couche pour rectifier les imperfections.

Horticulture - Homéopathie | © mentions légales