Bricoleurs.Tv » Techniques de peinture » Appliquer un crépi

Appliquer un crépi pour rénover un mur abîmé ou pour changer astucieusement la décoration

Il existe des crépis d’intérieur dits « décoratifs », généralement décollables, et des crépis d’extérieur dits « élastiques ». Ces derniers se présentent sous forme de plâtre et s’appliquent en couches plus épaisses. Les crépis décollables, quant à eux, se présentent sous forme de poudre à diluer, et nécessitent pour leur préparation l’utilisation d’un agitateur fixé sur une perceuse électrique. Les effets possibles sont multiples : effets damiers, alvéolés, motifs cerclés… selon le matériel utilisé et la créativité de l’ouvrier.

Appliquer un crépi

Généralement, il est recommandé de choisir la formule cellulosique décollable à l’eau qui permet de renouveler aussi souvent que possible le ton d’une pièce. Les crépis à base de plâtre ou de ciment nécessiteront un lourd travail de ponçage avant de pouvoir changer ultérieurement de décor. Il faut également savoir que certains types de crépi d’intérieur réclament plus d’entretien que d’autres. Et enfin, les effets de matière recherchés sont obtenus avec des outils originaux tels l’éponge, la brosse ronde, le sac en plastique, au cours de l’application.

La veille du jour J, commencez par dégager le plus de meubles possibles de la pièce, recouvrez le reste d’une bâche en plastique et protégez également le sol. Par ailleurs, retirez toutes les plaques d’interrupteur et servez-vous de ruban adhésif pour délimiter les contours des portes et fenêtres, l’effet sera plus net sur les limites. Faites le point sur le matériel nécessaire, non seulement pour l’application du crépi mais également pour l’apprêtement du mur : enduit de rebouchage ou mastic, spatule, truelle, taloche, rouleau alvéolé pour crépi, morceaux de polystyrène, bac, agitateur et perceuse, escabeau, burin et marteau, gants de protection.

Préparer un mur avant d’appliquer un crépi

Pour les trous et fissures de taille moyenne, il n’est pas nécessaire de les agrandir afin de les combler avec la pâte de mastic ou du plâtre.

  1. Évidez les trous et fissures des restes de plâtre
  2. Utilisez un enduit à l’eau pour les combler et laissez sécher
  3. Poncez pour lisser le résultat final

Une autre astuce consiste à combler les trous avec des morceaux de polystyrène taillés à la bonne taille et fixés avec de la colle forte.

Pour tout ce qui est bosses et autres aspérités volumineuses, vérifiez d’abord qu’il n’y a rien en dessous (fils électriques, tuyauterie…). Puis à l’aide du marteau et du burin maintenu presque parallèlement au mur, tapez par petits coups successifs.

revenir en haut

Appliquer un crépi

Le crépi ne s’applique pas par temps humide et chaud. Par ailleurs, quel que soit le type de crépi, il faut le traiter toutes les heures ou toutes les deux heures avec des mains gantés pour lisser les aspérités.

  1. Avec la truelle, prenez du crépi dans le seau et déposez-en sur la taloche maintenue par l’autre main
  2. Avec la semelle de la truelle, étalez le crépi sur le mur, toujours de bas en haut
  3. Au bout d’un mètre carré de surface recouverte, utilisez le rouleau pour les finitions de l’étalement et pour obtenir l’effet de matière recherché

Les rouleaux en mousse alvéolés ou en « nids d’abeille » permettent d’obtenir un effet majeur de relief, mais qui retiendront d’avantage la poussière, les fumées et même les tissus (rideaux, vêtements)… et donc qui nécessiteront plus d’entretien. Il est possible de se servir d’un peigne et d’alterner les mouvements horizontaux et verticaux pour obtenir un léger relief en damier. En réalité, toutes les techniques sont permises et inspirez-vous des objets qui vous entourent pour créer des motifs surprenants.

revenir en haut

Nettoyage du matériel

L’avantage du crépi est qu’il ne nécessite pas de précautions particulières, et qu’après application, le matériel se nettoie tout simplement avec de l’eau et du savon. Il est plus simple de laisser d’abord sécher la matériel avant de le nettoyer, vous n’aurez ensuite qu’à retirer les grosses plaques de crépi à la spatule avant de passer le matériel sous l’eau.

Si par mégarde, votre plancher ou moquette a reçu une bonne giclée de crépi, décollez avec une spatule avant de laver à l’eau chaude. Et enfin, dernière astuce, après avoir percé le mur pour accrocher un tableau ou pour d’autres travaux, gardez toujours un reste de crépi bien conservé pour en reboucher le trou.

Horticulture - Homéopathie | © mentions légales