Bricoleurs.Tv » Technique de Soudure » Réussir votre soudure électrique

Toutes les astuces pour réussir une soudure électrique

La soudure électrique est très sollicitée dans le bricolage. Plusieurs tâches très courantes peuvent en effet recourir à ce type de soudage. La précision et la fiabilité offertes par les fers à souder actuels permettent de réaliser un travail très soigné. Ces avantages peuvent également vous dispenser de solliciter un dépanneur du fait qu’effectuer et réussir une soudure électrique vous-même est tout à fait possible. Les conditions pour y parvenir sont avant tout de bien suivre les consignes de sécurité, d'avoir un peu de bon sens et de maîtriser le maniement des outils. Par la suite, vous adopterez facilement cette technique qui s'avère très utile dans plusieurs domaines.

Réussir votre soudure électrique

Il n’est nullement nécessaire d’être confirmé en électronique pour pouvoir effectuer une soudure électrique. Une cause de panne très courante au foyer est le dessoudage des composants, ainsi que les problèmes de tuyauterie où les pièces en fer blanc nécessitent un assemblement. Tous ces problèmes peuvent être résolus par des soudures électriques et vous pouvez les effectuer vous-même. Par ailleurs, il est indispensable d’adopter une bonne technique qui vous permettra de réussir votre bricolage.

La soudure électrique

La soudure électrique est une technique de soudage utilisée afin d’assembler des pièces métalliques. Le domaine d’action de cette soudure se limite aux assemblages à faibles résistivités comme les circuits imprimés, la ferblanterie ou l’électricité. Le principe en est simple : un métal d’apport est chauffé grâce à une résistance pour fusionner les parties à assembler. La soudure électrique est surtout utilisée dans l’industrie pour sa précision et sa solidité face aux intempéries.

Avant de pratiquer une soudure électrique, il est important de connaître les consignes de sécurité. Le fer à souder est constitué par une résistance chauffante et s’il est mal manipulé, il peut éventuellement vous brûler. Il est alors judicieux de porter des gants lors de la soudure et de bien maintenir les pièces à souder avec une pince ou un étau. En entrant en contact avec le fer à souder, le métal d’apport peut dégager une vapeur qui pique les yeux. Prévoyez dans ce cas des lunettes transparentes et éventuellement une lampe pour une bonne visibilité des pièces à souder.

revenir en haut

Les outils pour une soudure électrique

Les deux variantes les plus courantes de fer à souder électrique sont le fer lent et le fer rapide. Le premier chauffe plus lentement tout en étant plus économique en termes de puissance tandis que le second compense sa consommation électrique élevée par sa rapidité de chauffe. Selon les pièces que vous assemblez, il existe différentes pannes amovibles avec les fers à souder. Elles se déclinent en panne droite, panne courbe et panne courbe fine pour les soudures de précision. Le métal d’apport est un mélange de métaux constitué en grande partie d’étain, 40 à 60 % selon le matériau à souder. Pour enlever les résidus d’étain, la tresse et la pompe à dessouder sont parfaites. Enfin, vous pouvez nettoyer les pièces à assembler avec une pierre ammoniacale, des papiers abrasifs ou une brosse métallique.

revenir en haut

Les techniques pour réussir une soudure électrique

La première étape de la soudure électrique est la préparation du plan de travail et des pièces à assembler. Ces dernières doivent être nettoyées au préalable grâce à un ponçage ou à un brossage de la zone à souder. Afin d’augmenter l’adhésion de la soudure, certains produits comme les pâtes décapantes s’avèrent très utiles. Les pièces doivent par la suite être bien fixées sur le plan de travail pour faciliter la soudure. Le choix d’un bon fer à souder est crucial pour la suite de votre soudage. Simultanément, vous pouvez déjà faire chauffer votre fer à souder.

Pour souder un circuit électronique ou des fils électriques, étamez initialement le fer à souder et les extrémités à assembler pour les fils. Quand l’étain fond, placez la pointe de la panne sur le point à assembler sans trop prolonger la soudure, puis laissez refroidir. Le prolongement de la chaleur peut étaler la soudure ou griller les composantes électroniques. Par ailleurs, la carte peut être endommagée et éventuellement, des courts-circuits peuvent survenir. Pour la ferblanterie, nettoyez régulièrement la panne du fer à souder avec la pierre ammoniacale. Ici, la différence consiste au fait que vous devrez au préalable chauffer les pièces à assembler avec l’extrémité de la panne. Quand les pièces sont chauffées, vous pouvez y appliquer l’étain qui fondra à leur contact. Après la soudure, frottez légèrement la partie soudée pour la polir.

Le dessoudage est un acte aussi fréquent que le soudage. En effet, pour pouvoir changer des pièces électroniques vous devez d’abord dessouder et enlever la pièce défaillante avant de la remplacer. La tresse à dessouder permet d’effectuer cette opération. Chauffez d’abord la soudure à enlever et quand celle-ci fond, placez la tresse par dessus sans enlever le fer à souder. Quand tout l’étain est enlevé, vous pouvez ôter le fer.

Horticulture - Homéopathie | © mentions légales