Bricoleurs.Tv » Portes et fenêtres » Réussir la pose d’une porte de garage

Poser une porte de garage : opération à faire soi-même

Installer soi-même sa porte de garage est un réel défi. La porte à elle seule représentant un énorme investissement, il ne faudrait surtout pas en rater la pose. La porte étant assez lourde et nécessitant en plus différents accessoires, réussir à l'installer soi-même est de ce fait une réelle fierté, vous permettant par ailleurs de réaliser des économies. Il faut toutefois faire attention car n'oubliez pas que le système d'ouverture d'une porte de garage comporte tout un mécanisme qui nécessite un vrai parallélisme entre les supports et la position de la porte une fois ouverte. Par ailleurs, la fixation des rails doit être rigoureuse pour assurer le bon fonctionnement de la porte et éviter les accidents. Il faudra aussi s'assurer de la longévité de l'installation.



Réussir la pose d’une porte de garage

La pose d’une porte de garage n’est pas trop compliquée, seulement elle exige beaucoup d’adresse et d’attention. Pour l’installer convenablement, il faut commencer par prendre les mesures, préparer l’emplacement de la pose, fixer les rails et procéder aux finitions.

Préparer la pose de la porte du garage

Commencer par rassembler les matériels nécessaires. Pour cela, vous aurez besoin :

  • de cales en bois
  • d’un tournevis plat
  • d’un niveau à bulles
  • de clés de 10 et 13 mm
  • d’une perceuse
  • et de mèche pour béton de 10 mm de diamètre

Par ailleurs, lors de l’achat de la porte et des pièces qui vont avec, vous devrez préciser la hauteur de baie c’est-à-dire la hauteur de l’emplacement de la porte, la largeur de baie (largeur de l’emplacement de la porte), l’écoinçon gauche (la distance restante entre l’emplacement de la porte et le mur de côté gauche) et l’écoinçon droit. Vous devrez aussi connaître la hauteur de linteau qui est la distance entre l’emplacement de la porte et le plafond et dont une hauteur minimum est à respecter dans le cas d’une porte munie de motorisation. Lorsque la porte vous sera livrée, vous devez préparer son emplacement. Vérifiez l’impossibilité de stagnation de l’eau en bas des montants verticaux du cadre. Ensuite, monter les équerres de fixation qui se placent autour du cadre. Il faudra également vérifier l’angle de la porte, pour cela vous devez la mettre en place et la caler pour qu’elle ne tombe pas, vérifiez ensuite que ses diagonales sont de même longueur. Méfiez-vous car la moindre différence entre ces 2 longueurs peut avoir une mauvaise répercussion sur le fonctionnement de la porte. Ajustez la porte si les diagonales ne sont pas égales. Vissez une patte de fixation en haut de la porte et enlevez les rails s’il y en a puis entaillez-les. Les rails doivent former une pente de 30 mm vers l’arrière dans le cas où il n’y a pas de système de blocage de porte.

revenir en haut

Poser la porte d’un garage

Vissez provisoirement les pattes de fixation. Pour les portes sectionnelles, mettez en place les rails de guidage et d’angle et vérifiez la tension des ressorts. Evaluez les installations et réglez les galets, puis assurez-vous que la porte fonctionne correctement. Quand vous serez satisfait du travail, serrez les pattes de fixation et enlevez les cales. Par contre, pour le cas des portes basculantes, commencez par vous assurer que les diagonales de la porte soient les mêmes lorsqu’elle est ouverte. Vérifiez son niveau en position ouverte et installez à ce niveau les rails de guidage en le fixant au mur ou au plafond selon le cas. Veillez également comme pour les portes sectionnelles à ce que les diagonales soient égales et ajustez-les si nécessaire. Veillez à ce que les installations soient correctes pour que la porte puisse bien fonctionner. Lorsque vous serez satisfait, serrez les pattes de fixation, retirez les cales et contrôlez la tension du ressort.

Une fois la porte installée, il faudra passer aux finitions. Assurez-vous que le cadre et la maçonnerie ne présentent aucun espace entre eux et que l’humidité n’y pénètre pas. Pour cela, vous pourrez vous servir de cartouches de joint acrylique, de taloche et de mortier. Il faut l’appliquer de manière à ce qu’il n’y ait plus aucune fissure entre le cadre et le mur du garage et faites de même pour les trois côtés. Vous devez également lubrifier les axes de rotation une fois par an. Pensez par ailleurs à veiller régulièrement à la propreté des rails, à la tension des ressorts et au serrage de vis pour éviter les accidents et n’oubliez jamais de procéder régulièrement à l’entretien de la porte du garage.

Horticulture - Homéopathie | © mentions légales