Bricoleurs.Tv » Portes et fenêtres » Réussir la pose d’une fenêtre ou d’une porte-fenêtre

Les étapes à suivre pour réussir la pose d’une fenêtre ou d’une porte-fenêtre

Au premier abord la pose d’une fenêtre semble compliquée. Il est vrai qu’il faut respecter un certain nombre de règles et suivre une certaine procédure pour y arriver mais au fond c’est assez simple. Il existe plusieurs types de poses mais les principes sont les mêmes tant pour les fenêtres que pour les portes-fenêtres. Ils ont été établis de manière à ce que la fenêtre soit bien fixée, droite et forme un tout avec le reste de la maison. De ce fait, le vrai enjeu de la pose d’une fenêtre ou d’une porte-fenêtre est d’en assurer l’esthétique, la praticité et l’étanchéité. C’est la raison pour laquelle il est essentiel de savoir ce qu’il faut faire si vous voulez poser vous-même vos fenêtres ou portes-fenêtres. D’ailleurs, y arriver sera une vraie fierté et cela vous permettra par la même occasion d’économiser sur les frais d’installation.



Réussir la pose d’une fenêtre ou d’une porte-fenêtre

La pose d’une fenêtre ou porte-fenêtre suivent le même principe. On prend tout d’abord les mesures qui seront utilisées pour la commande de la fenêtre ou porte-fenêtre. On rassemble par la suite les outils, prépare la fenêtre ainsi que le support à la pose. Enfin, on mettra la fenêtre en place et on procède aux finitions.

Préparer la pose de la fenêtre ou d’une porte-fenêtre

Il faudra commencer par prendre les mesures utiles, c’est-à-dire la longueur et la largeur du cadre du mur à l’intérieur duquel sera placée la fenêtre. Dans le cas d’une pose avec isolant, il vous faudra aussi fournir l’épaisseur totale de l’isolant (plaque de plâtre et isolant) que vous souhaiteriez mettre en place. Celle-ci servira à commander la tapée d’isolation (la plaque de bois qui recouvrira l’isolant). Après, vous commencerez à rassembler les matériels à utiliser. Vous aurez besoin :

  • d’une perceuse
  • d’un marteau
  • de cales en bois biseautées
  • d’un niveau à bulles
  • d’un fil à aplomb
  • d’un burin
  • d’un patte de scellement ( si vos murs sont en brique ou parpaing) ou de pattes équerres (pour les murs en pierre ou en béton)
  • de chevillettes
  • de cartouche de mastic acrylique
  • de joint d’étanchéité expansif
  • de tournevis
  • de ciment prompt
  • d’une auge
  • d’une truelle
  • de lasure ou peinture pour le bois

Quand tous les outils sont rassemblés, fixez les pattes de scellement ou pattes équerres sur le contour supérieur et inférieur du cadre de la fenêtre au même niveau que les paumelles (ces pièces métalliques permettent à la fenêtre de pivoter pour s’ouvrir ou se fermer). Les pattes ne doivent être espacées que de 60 cm au maximum. Dans le cas d’une pose avec isolant, utilisez des pattes plus longues. Ensuite, vérifiez l’aplomb de la maçonnerie (le cadre dans le mur) sinon il faudra se servir de cales pour ajuster la fenêtre. Ensuite, à l’aide de la perceuse (ou du burin et du marteau), percez le mur au niveau des pattes de scellement et marquez-les pour les repérer facilement. Vous devriez ensuite placer le joint d’étanchéité expansif à l’intérieur du contour et appliquez une lasure sur la partie en bois de la fenêtre.

revenir en haut

Poser la fenêtre ou la porte-fenêtre

Placez la fenêtre ou la porte-fenêtre dans le cadre, utilisez des cales en bois pour l’ajuster et des chevillettes pour la bloquer. Puis vérifiez que les installations sont correctes (sens d’ouverture de la fenêtre, dégagement de la rainure...). Notez toutefois que la fenêtre ne doit pas être ouverte avant la fin de l’installation. Par ailleurs, concernant la porte-fenêtre, celle-ci doit être placée à 1 cm du sol fini. Enfin Pour terminer, mouillez les trous, scellez et fixez les pattes à l’aide du ciment. Avant de procéder aux finitions, retirez les cales et les chevillettes. Appliquez ensuite l’enduit de finition extérieure puis le mastic acrylique entre le cadre et la fenêtre ou porte-fenêtre. Si l’écart entre ces deux éléments est important, appliquez-y de la mousse de polyuréthane. Posez l’isolant (dans le cas d’une pose avec isolant) ou autres finitions intérieures (grilles de ventilation...). Toutes ces procédures peuvent être appliquées aussi bien pour la fenêtre que pour les portes-fenêtres. Toutefois, notez que pour le cas d’une pose de fenêtre en tunnel, il est nécessaire de placer un tasseau de blocage provisoire à son aplomb pour ajuster la menuiserie. La fixation de cette dernière se fait soit avec des vis, soit avec des pattes. Pour le cas de la pose avec isolant, il faut commencer par la tapée d’isolation.

Horticulture - Homéopathie | © mentions légales