Bricoleurs.Tv » Portes et fenêtres » Placer une charnière

Placer une charnière : les conseils pour éviter les erreurs qui risquent d’abîmer la porte

Certaines charnières sont proposées pour certaines ouvertures, même si le modèle classique est le plus utilisé et le plus polyvalent. On préférera les charnières à gond pour les portes massives, et les modèles à pianos pour les meubles. Des accessoires de sécurité existent pour renforcer les charnières telles les protège-gonds et les paumelles renforcées.

Placer une charnière

Avant de placer des charnières, déterminez leur nombre et la dimension de la porte. Puis, marquez les emplacements des fixations et entaillez le bois pour insérer les charnières. Effectuez plusieurs tests de fonctionnement au cours de ces étapes, gardez la porte bien droite sinon les charnières risquent de sauter et la porte peut être endommagée. Finalement, procédez à la pose de la charnière selon les fixations des modèles. Tâchez de bien suivre quelques astuces pour entretenir et réparer une charnière.

Les différents types de charnières

En plus des charnières classiques et à piano, il existe les paumelles composées de deux pièces qu’on emboîte. L’un de leur avantage est dans leur remplacement puisqu’il suffit de soulever la porte pour les démonter. Toutefois, il faut les renforcer pour qu’on ne puisse pas le faire de l’extérieur. Les charnières à fiche sont rarement utilisées, sauf pour quelques types de meubles, et on ne se préoccupe pas du sens de l’ouverture. Les charnières invisibles comme leur nom l’indique sont idéales pour l’esthétique, ainsi on les utilise fréquemment dans les salles de bains. Le sens de l’ouverture est parfois confus, aussi il faut juste se rappeler que les ouvertures à droite vont dans le sens des aiguilles d’une montre.

revenir en haut

Les outils indispensables pour placer les charnières

Pour poser une charnière, quelques outils sont nécessaires :

  • Un maillet
  • Une perceuse et des forets hélicoïdaux
  • Un trusquin
  • Un tournevis
  • Un mètre-ruban
  • Une équerre
  • Une vrille
  • Un ciseau à bois
  • Un poinçon
revenir en haut

Le repérage des places des charnières

Avant toute chose, la porte doit être bien positionnée, aussi mettez des cales en bas et en haut pour l’équilibrer. La distance pour la charnière inférieure est d’environ 20 centimètres du bas, et elle est de 15 centimètres pour le haut. Ensuite, tracez une ligne droite sur le milieu du chant de la porte, et plaquez les charnières afin de les marquer. L’emplacement des vis est important, elles doivent être parfaitement au milieu, sinon elles risquent de ressortir par le côté latéral. Toutefois, il vaut mieux laisser un espace d’environ 1 millimètre pour compenser les déformations du bois. Une fois que les repères sont tracés, mesurez l’épaisseur de la charnière, et entaillez-la sur le bois pour créer l’encoche. Il est conseillé de progresser par petits coups, ensuite on peut lisser l’encoche avec le tournevis.

revenir en haut

La pose de la charnière

Une fois le traçage terminé, fixez les charnières sur la porte et utilisez le poinçon pour faciliter le vissage. Ensuite, mettez la porte sur le dormant de la porte, et posez la charnière femelle. Il est recommandé de n’utiliser qu’une seule vis, ainsi on peut tester le bon fonctionnement de la porte. L’immobilité de la charnière qui est sur le dormant malgré plusieurs va-et-vient montre un bon indice. Ensuite, vous pouvez effectuer le reste du vissage. Si c’est nécessaire, équipez les charnières avec des accessoires de sécurité, notamment pour les portes extérieures.

revenir en haut

Les conseils de réparation

Il faut graisser régulièrement les charnières, et on peut utiliser un lève-porte pour le faire. Après l’application de la graisse, vous pouvez les nettoyer avec du white spirit, et tester plusieurs fois la porte afin d’insérer parfaitement le produit. Le desserrage des vis est le problème le plus fréquent, aussi bloquez la porte de sorte que les charnières soient insérées dans leurs entailles. Ensuite, vous pouvez simplement revisser ou acheter de nouvelles vis pour une meilleure solidité. Remplacez une charnière est un jeu d’enfant pour le même modèle, sinon c’est plus délicat, car les fixations seront différentes. Ainsi, démontez la charnière, et rebouchez les trous et les repères avec de l’enduit à bois. Ensuite, les étapes sont identiques à celles d’une nouvelle pose.

Horticulture - Homéopathie | © mentions légales