Bricoleurs.Tv » Plomberie et sanitaires » Habillage d’une baignoire

Habiller sa baignoire c’est la personnaliser pour avoir une belle et agréable salle de bain

Il est indispensable que chaque recoin de la maison soit plaisant pour donner envie d’y être tout le temps. C’est pourquoi il est nécessaire de personnaliser chaque pièce de la maison. Mais oublions un peu les chambres, la salle de séjour ou la cuisine et allons plutôt dans une pièce, parfois moins importante à nos yeux mais que où nous allons souvent, la salle de bain et plus précisément la baignoire… De nos jours, la plupart des baignoires sont déjà spécialement conçues pour être habillées ou encastrées. Cela n’est certes pas un jeu d’enfant, mais en suivant les étapes à la lettre, habiller une baignoire deviendra plutôt un art dans le bricolage.



Habillage d’une baignoire

Pour réussir l’habillement d’une baignoire, plusieurs étapes s’imposent et en général, il faut d’abord évaluer la localisation de l’ossature de l’habillement, ensuite, on réunit les matériels appropriés et enfin habiller en vrai la baignoire. Pour plus de détails et de précisions, et pour être plus pratique, on disposera plutôt les étapes comme suit : la préparation et la réalisation de l’ossature, la préparation et la réalisation de l’habillage.

Les outils nécessaires

Nul ne peut bricoler sans même avoir les outils nécessaires, donc, pour commencer l’habillage d’une baignoire, voici la liste de ce qu’il faut avoir à portée de main :

  1. une perceuse
  2. un crayon
  3. une règle
  4. une scie sauteuse
  5. du fil à plomb
  6. des tasseaux
  7. des vis
  8. des chevilles
  9. une scie égoïne
  10. un niveau
  11. et une équerre
revenir en haut

La préparation de l’ossature

En premier lieu, il faut tracer une ligne verticale sur le mur à l’aplomb de la baignoire, cette dernière peut être disposée selon l’angle désiré. Il faut ensuite tracer en une parallèle décalée de 2,5 cm et effacer la première ligne. Ensuite, marquez l’angle extérieur de la baignoire grâce au fil à plomb et tracez un carré de 2,5 cm vers l’intérieur à partir de ce repère pour entrevoir l’épaisseur du revêtement mural. Tracez des lignes qui joignent chaque côté du mur, grâce à cet angle tracé, de sorte à avoir deux lignes formant une boîte autour de la baignoire. Enfin, sciez les tasseaux selon les mesures suivantes : pour les montants verticaux, il nous faut quatre tasseaux correspondant à la distance entre le fond du rebord de la baignoire et le sol et pour les montants horizontaux, pour l’un, il nous faut deux tasseaux correspondant à la longueur du trait tracé au sol moins 80 mm, de même pour l’autre montant horizontal mais plutôt avec la largeur du trait au sol moins 120 mm qui est égale à trois fois l’épaisseur d’un tasseau.

revenir en haut

La réalisation de l’ossature

Assemblez les quatre tasseaux avec l’équerre, puis percez en deux points le tasseau qui sera fixé au mur. Percez ce dernier aux endroits correspondants et fixez-y le cadre avec des vis et des chevilles. Voilà ce qui en est du petit côté du cadre latéral. Le procédé est le même pour l’autre côté c’est-à-dire le grand côté, ainsi, ils s’assemblent en deux points par vis.

revenir en haut

La préparation et la mise en œuvre de l’habillage

Il s’agit ici de préparer la trappe pour ce faire, découpez, à la scie sauteuse, un petit carré dans le grand panneau à côté de la robinetterie et du vidage afin de créer la trappe de visite. Fixez cette entrée avec des charnières à piano et pour assurer sa fermeture, fixez le clip métallique sur la partie étroite de l’ouverture. Pour finaliser, installez la robinetterie dans le petit cadre et vissez-y les panneaux agglomérés. Et enfin, placez le revêtement de votre choix sur ces derniers.

revenir en haut

Quelques conseils pour entretenir une baignoire

Qu’il s’agisse d’une baignoire en acrylique ou en Toplax, ou encore en acier ou en fonte, elles seront toutes nettoyées de la même manière, c’est-à-dire avec une éponge et un nettoyant ménager non abrasif. Il faut ensuite rincer à l’eau puis essuyer pour éviter les traces de calcaire. Si ces dernières apparaissent, utilisez du vinaigre de vin blanc chaud en frottant les traces noires métalliques avec une éponge imbibée de ce vinaigre. N’employez surtout pas de White Spirit, d’alcool ou de poudre à récurer.

Le carrelage, de son côté, se nettoie avec une éponge imbibée d’eau ou de détergeant peu javellisée ou encore de savon noir. Il est préférable d’encaustiquer le carrelage avec une cire siliconée pour faciliter son entretien, ainsi, les carreaux prendront une apparence satinée et impénétrable aux taches. Pour ce faire, appliquez la cire sur des carreaux propres avec un chiffon et laissez deux ou trois heures puis essuyez avec un chiffon sec pour faire briller.

Horticulture - Homéopathie | © mentions légales