Bricoleurs.Tv » Outillage et fourniture » Utiliser un compresseur

Utiliser un compresseur en tenant compte du principe de son fonctionnement, des divers usages possibles et de son entretien

Un compresseur ou pompe à air est un appareil qui comprime de l’air afin de produire une très forte pression qui sert pour de nombreuses applications. Il comporte un moteur pouvant être électrique ou hydraulique, lequel actionne le dispositif compresseur constitué d’un piston contenu dans un cylindre. Selon le modèle, son moteur peut avoir une puissance de 0,5 cheval à 4 chevaux, produisant une pression de 7 kg à 10 kg par cm². Selon le type, il peut être à simple ou double cylindres et son réservoir d’air, une cuve métallique cylindrique pouvant résister à une forte pression, a une capacité de 10 à 200 litres.

Utiliser un compresseur

Quelquefois, l’air compressé y arrive par un détendeur faisant fonction de régulateur tandis qu’un autre dispositif contrôle ce groupe de sortie et coupe le moteur lorsque la pression de l’air qu’il contient atteint une valeur limite. Il comporte deux manomètres dont le premier donne la pression intérieure et le second la pression de sortie. Enfin, ses derniers éléments sont les tuyaux flexibles renforcés pour résister à une très haute pression comportant des raccords rapides et une valve de blocage.

Dans cette page nous verrons que le compresseur est un appareil indispensable qui peut servir à de multiples usages. Effectivement, on peut l’employer tant pour des fins personnelles que pour des utilisations industrielles variées. Et comme toute machine, il nécessite un entretien périodique pour être efficace et durable.

Les utilisations du compresseur

L’air comprimé que le compresseur fournit peut, entre autres, servir pour gonfler le pneu d’une voiture. Pour cela, il est nécessaire d’utiliser un manomètre afin de contrôler la pression suivant les indications techniques de la voiture. On s’en sert aussi pour dépoussiérer des machines ou des objets divers en utilisant un pistolet lequel peut être muni d’un réservoir qui va contenir le détergeant utile pour dissoudre les saletés. Mais parmi son usage, le plus courant est la pulvérisation de peinture. En effet, pour peindre une voiture, des appareils ou machines, des panneaux en bois ou métalliques, le pistolet à peinture est très commode et procure des résultats très intéressants, tout en faisant économiser de la peinture. Par ailleurs, la cloueuse à air comprimé permet de planter des clous de toutes dimensions avec précision. Il suffit de mettre les clous dans le chargeur. La boulonneuse, quant à elle, permet de serrer ou de desserrer des boulons de toutes les dimensions. Il est livré avec des douilles de différents diamètres. Le marteau burineur perce le béton ou toute maçonnerie par vibration. Toute une série de burins est livré avec l’appareil. Tous ces outils sont très utiles, tant en bâtiment qu’en mécanique, lors des travaux de bricolage et se branchent au raccord adaptable du compresseur.

revenir en haut

L’entretien du compresseur d’air comprimé

Si on utilise le compresseur de façon régulière, pour plus de performances et afin de le préserver des usures accélérées, il faut vérifier systématiquement :

  • La purge du réservoir
  • La lubrification
  • Le nettoyage du filtre
  • Le contrôle des fuites éventuelles

En effet, l’air comprimé a tendance à se condenser dans le réservoir d’air, produisant ainsi de l’eau qui corrode les parois, provoquant ainsi des fuites. C’est pourquoi, il est nécessaire de purger le réservoir périodiquement. Par ailleurs, le filtre du compresseur doit être nettoyé après 50 heures d’utilisation pour éviter l’usure prématurée du piston et du cylindre. A cet effet, il suffit de le souffler au pistolet avec une pression maximum d’air comprimé pour enlever les saletés qui le bouchent. Le niveau d’huile est à vérifier régulièrement, il doit être légèrement inférieur au repère mentionné sur la jauge. Ainsi, pour le bon fonctionnement de la machine, il est utile de faire l’appoint d’huile spéciale compresseur s’il y a lieu. Généralement, l’huile doit être changée après 100 heures d’utilisation. Pour cela, on ouvre le bouchon de vidange et on recueille l’huile usagée dans un récipient pour la jeter dans l’endroit prévu pour cela. Ensuite, replacer le bouchon et refaire le plein en huile nouvelle. Une fuite du réservoir ou des tuyaux se détecte en badigeonnant ces parties d’eau savonneuse. Des bulles se forment au niveau des points suspects. Si tel cas se présente, pour y remédier, on peut revisser les raccords ou changer les joints ou encoure effectuer les travaux de réparation du réservoir, si nécessaire.

Horticulture - Homéopathie | © mentions légales