Bricoleurs.Tv » Outillage et fourniture » Produits et droguerie » L’application de produits bitumeux

L’application de produits bitumeux, les conseils pour recouvrir entièrement un toit neuf ou rénover certaines parties

On utilise le produit bitumeux pour renforcer le toit mais on peut également l'appliquer sur des habitations neuves, et dans ce dernier, les étapes seront moins difficiles. En effet, rénover un toit existant implique le nettoyage du support pour une adhérence optimale et il est important de soigner les finitions qui comprennent les bords du toit et la période de séchage.



L’application de produits bitumeux

Nous verrons d’abord la pose de bitume sur un toit neuf, on commencera par poser un pare-vapeur contre l’humidité et nous utiliserons différentes méthodes pour la fixation en utilisant le clouage ou le soudage selon les modèles utilisés. Ensuite, nous verrons comment réparer des petites portions du toit, et nous finirons par une étape consacrée à une rénovation complète. Récemment, de nouveaux matériaux sont apparus sur le marché qui sont parfois plus efficaces, on en donnera quelques descriptions et la façon de les utiliser.

Appliquer une nouvelle couverture bitumée

La couverture bitumée est également appelée le roofing, et voici la liste d’outils nécessaires pour toutes les étapes :

  • Une brosse
  • Un pistolet (pour corriger les fissures)
  • Un balai de séchage (pour uniformiser la surface)
  • De la toile de verre
  • Un rouleau
  • Une spatule
  • Un cutter
  • Des gants de protection
  • De la couverture bitumée en rouleaux
  • Un chalumeau

Le roofing a été inventé principalement pour les toits plats à cause de la mauvaise évacuation d’eau de pluie. Toutefois, il convient pour tous les types de toiture. Si votre toit possède déjà un roofing, il faudra parfaitement le nettoyer, et si c’est une habitation qui n’est pas encore finie, utilisez des panneaux synthétiques ou de bois pour accueillir la couverture bitumée. Si le toit présente de l’humidité, il est conseillé d’utiliser un diffuseur pour l’humidité et empêcher ainsi les déformations sur le roofing. Il suffit de le poser et de faire déborder ses angles de quelques centimètres pour le chevauchement. Quelle que soit la méthode de fixation, il faut appliquer un primaire d’accrochage qui est également en bitume. Utilisez le rouleau pour l’étaler de manière homogène, et patientez qu’il soit entièrement sec. L’une des plus anciennes fixations est le clouage, mais il ne convient que pour le bois, et on utilise le cutter pour couper les bandes de bitumes. Le soudage est également efficace mais le modèle doit posséder une pellicule transparente qui va servir d’apport, ensuite, on approche la flamme du chalumeau de cette pellicule et on soude toute la structure. La dernière méthode est le collage à froid qui consiste à appliquer une colle spéciale qu’on laisse sécher, et on presse fortement le roofing pour l’insérer. Des poids sont recommandés pour maintenir les deux éléments et 24 heures de séchage sont nécessaires. Tous les roofings possèdent des bords biseautés, ils servent à recouvrir les angles du toit et la couche principale. Ces angles sont soumis à une forte pression, aussi il faut les maintenir solidement. On pose ensuite des bandes métalliques ou acryliques sur les bords biseautés, et on finit par une couche d’ardoise qu’on peut optimiser avec une colle spéciale.

revenir en haut

Réparer des portions du toit

L’humidité attaque l’intégrité de la couverture, aussi, il est parfois nécessaire d’en rénover certaines parties. Commencez par identifier ces parties, et découpez-les avec le cutter. Détachez doucement cette portion, nettoyez le support, et utilisez un grattoir si c’est nécessaire. Ensuite, replacez cette partie en appliquant une légère pression. Maintenant, découpez de nouveaux morceaux de roofing, et appliquez-les sur les parties abîmées, la fixation peut être différente de l’originale. En général, les usures sont plus fréquentes à cause d’une mauvaise évacuation de l’eau, aussi il est conseillé d’appliquer une substance anti-mousse 2 à 3 fois par an. Ce produit est également valable pour éliminer une mousse trop envahissante, mais une période de quelques jours est nécessaire avant le nettoyage.

revenir en haut

Rénover un toit existant

Si les dégâts sont trop importants, il est recommandé de rénover toute la surface. On utilise généralement des plaques de coating, notamment si le roofing est encore utilisable. La surface doit être nettoyée, et utiliser un équipement à haute pression pourrait être nécessaire. Ensuite, on pose un primaire d’accrochage sur lequel on applique des bâches de support pour corriger les défauts, et il est primordial que le primaire soit entièrement sec. On peut maintenant poser le coating avec le pinceau, l’épaisseur de la couche doit recouvrir les principaux défauts tout en gardant un aspect homogène. Il faut attendre qu’elle soit sèche avant d’en appliquer une deuxième qui sera verticale à la première pour éviter de l’abîmer. Cette rénovation est recommandée pour des dégâts mineurs, mais il vaut mieux appliquer un nouveau roofing si ceux-ci sont importants. Il existe d’autres types de couvertures bitumées comme les modèles ondulés qui ressemblent à des tôles pour une meilleure intégration. Étant donné leur rigidité, la vérification de leur fixation doit être régulière et on doit les réparer immédiatement. Un autre modèle apprécié est les bandes thermiques qui seront intégrées sur les plaques du toit. Ensuite, la chaleur va activer la colle des bandes pour une fixation optimale. Toutefois, il est nécessaire de démonter toutes les autres plaques avant d’effectuer le remplacement. De ce fait, c’est un modèle qui convient pour une nouvelle couverture plutôt qu’à une réparation.

Horticulture - Homéopathie | © mentions légales