Bricoleurs.Tv » Outillage et fourniture » Choisir le bon rouleau à peinture

Comment bien choisir le bon rouleau à peinture pour un débutant ou pour un professionnel en peinture ?

Peindre sa maison ou une ou plusieurs pièces ne se fait pas avec n’importe quel rouleau à peinture, chacun a ses spécificités et nécessite une bonne utilisation pour la réussite de la peinture. Si avant, on utilisait les pinceaux pour peindre, aujourd’hui on utilise plutôt le rouleau à peinture pour plus d’aisance, de rapidité et de qualité. Tout rouleau n’est pas adapté à toutes les peintures, c’est pourquoi un choix rigoureux s’impose pour un résultat impeccable. En effet, ce dernier est composé d’une poignée, choisie en fonction de la forme adaptée à la main, d’un manchon qui est la partie la plus importante, et qui peut être en tissu synthétique ou laineux, en mousse ou en velours « mohair » dépendant de la peinture à appliquer et de l’aspect demandé. Et la monture, qui porte le manchon, est souvent en métal.

Choisir le bon rouleau à peinture

Pour appliquer une couche de peinture sur un mur, il ne faut pas de l’art mais un bon rouleau à peinture. Il y a autant de rouleau qu’il y a de peinture, la bonne initiative à prendre est donc de bien savoir adapter le rouleau à la peinture à appliquer. Pour cela, il est nécessaire de suivre plusieurs étapes : d’abord choisir une peinture, pour ce faire, il faut connaître quelle sorte de peinture est adaptée à un lieu bien défini et après vient le choix du rouleau adapté à cette peinture et enfin, les précautions à prendre pour bien le conserver. Des connaissances basiques dirait-on, mais un bon savoir-faire à acquérir et à appliquer.

Comment choisir la bonne peinture ?

Il est utile de savoir avant tout quelle peinture appliquer car il n’y a pas de rouleau sans peinture. Si on veut une peinture qui sèche vite et sans odeurs, on choisira les peintures acryliques, on pourra les appliquer même en hiver les fenêtres fermées et en deux couches en une seule journée, et les outils se nettoieront à l’eau. Mais pour avoir une peinture très résistante à la chaleur et à l’humidité, il est préférable de choisir les peintures glycérophtaliques bien adaptées aux cuisines et aux salles de bains. Elles dégagent une odeur assez forte alors il faut surtout penser à bien ouvrir toutes les fenêtres pour aérer et faire sécher la peinture plus rapidement. Pour nettoyer les outils, il faut utiliser du White Spirit.

revenir en haut

Les types de rouleaux à peinture

Pour avoir un résultat optimal, il est nécessaire d’utiliser le bon rouleau approprié :

  • Si on opte pour le rouleau à laine, on a le choix entre : le rouleau avec laine épaisse, semi-épaisse ou rase. Le plus important détail à retenir, pour avoir un bon résultat, est le fait que plus la surface à peindre est brute, plus la laine doit être épaisse
  • Le mini-rouleau est utilisé pour les surfaces en bois
  • Le rouleau à mousse est le rouleau standard, il est utilisé pour toutes sortes de travaux
  • Le rouleau mohair, fait à base de poil de chèvre, est spécialement choisi pour l’application d’une peinture satinée et brillante car il ne laisse aucune trace et ne goutte pas
  • Enfin, le rouleau à effet, est utilisé particulièrement avec de la peinture à effet afin de donner un effet spécial sur la peinture
revenir en haut

Comment choisir le rouleau de peinture adapté au type de travail effectué ?

Comme on l’a dit précédemment, tout rouleau n’est pas adapté à tout type de travail, il faut bien savoir choisir son rouleau à peinture pour que la tâche à effectuer soit impeccable, ainsi :

  • Pour enduire une porte ou un mur, il est recommandé d’utiliser un rouleau mousse floquée, ou un tampon à laquer, ou encore un rouleau spécial laque glycérophtalique en velours pure laine
  • Utilisez des rouleaux de 65, 80, 110 cm destinés aux petites surfaces, pour peindre une fenêtre ou une porte. A défaut de rouleau, on peut toujours utiliser des tampons à laquer petit format
  • Pour peindre les coins des dessous d’évier ou les supports d’intérieurs des placards, choisissez des rouleaux de petites dimensions c’est-à-dire de 65 mm et prenez soin de vérifier qu’il soit approprié au type de peinture choisi
  • Par contre, pour les grandes surfaces comme les murs ou les plafonds, utilisez plutôt des rouleaux de largeur de 160 ou 180 mm, ou des rouleaux « antigouttes »
  • Pour les parois ou divers objets, optez pour un rouleau spécial « antigouttes » afin de faciliter votre travail
  • Et si vous ne souhaitez pas conserver vos rouleaux de peinture, choisissez les rouleaux jetables, si évidemment, vos travaux ne nécessitent aucun détail particulier. Ces types de rouleaux sont très pratiques car ils n’encombrent pas
  • Vous pouvez aussi acheter une monture de rouleau solide et acheter au fil du temps et selon vos besoins, les manchons. N’oubliez pas de bien la nettoyer après chaque usage
revenir en haut

Quelques conseils

Voici quelques conseils pratiques pour un bon entretien de votre rouleau :

  • Avant toute utilisation, frottez énergiquement contre vos vêtements et avec la paume de la main les manchons
  • Pour éviter les coulures, prenez de petites quantités de peinture
  • Pour pouvoir utiliser un rouleau à plusieurs reprises, nettoyez-le soigneusement après chaque application : les peintures acryliques avec de l’eau, et les peintures glycérophtaliques avec du White Spirit
Horticulture - Homéopathie | © mentions légales