Bricoleurs.Tv » Jardin et espaces verts » Plantes vertes » Le Dracaena

Les techniques de plantation et d’entretien pour avoir des Dracaenas en bonne santé

Originaire d’Asie et d’Afrique tropicale, le Dracaena est une plante décorative buissonnante dont le port dressé peut atteindre deux mètres de hauteur. Avec son feuillage panaché de couleur verte et des feuilles longues de 30 cm, le Dracaena peut être planté en culture mixte avec les plantes vertes comme les ficus ou les philodendrons pour former une association harmonieuse agréable à la vue. En poussant, le Dracaena prend la forme d’une touffe ébouriffée. A l’âge adulte, il se reconnaît par son tronc droit dépourvu de feuilles, sauf au sommet, en formant une touffe épaisse. Le ralentissement de la croissance du Dracaena peut s’observer durant l’hiver, même si la plante ne présente pas une période de repos végétatif particulière. Plante d’appartement par excellence en supportant la température ambiante à l’intérieur, la plante peut être soumise à des températures plus fraîches de l’hiver lorsqu’elle est en décoration à l’extérieur.

Le Dracaena

Dégageant peu d’oxygène, le Dracaena est particulièrement adapté pour une décoration en chambre. Cependant, en présentant une légère toxicité, des précautions particulières doivent être prises, surtout si vous avez des enfants ou des animaux à la maison.

Connu sous le nom commun de dragonnier, il existe plusieurs variétés de Dracaena dont les plus connues sont le Dracaena marginata, le Dracaena draco et le Dracaena australis. La floraison des Dracaenas est possible en été et à l’extérieur. Avec un agréable parfum tropical, les fleurs de couleur crème sous forme d’étoile sont regroupées autour d’une hampe florale. Pour avoir de belles plantes, la culture du Dracaena nécessite des étapes à respecter dont :

  1. Les travaux de préparation
  2. La plantation
  3. Les entretiens

Les principales variétés de Dracaena

Egalement connu sous le nom de dragonnier de Madagascar, le Dracaena marginata est d’un bel esthétisme avec ses feuilles striées de rouge. La variété Dracaena marginata tricolore est encore plus décorative avec des feuilles à rayures de couleur vert, crème et rose. C’est la variété qui est la plus adaptée en plante d’appartement. Le Dracaena draco ou le dragonnier des canaries se reconnaît par sa résine rouge et la lenteur de sa croissance. C’est une variété qui ne nécessite pas beaucoup d’entretien. Cependant, son système radiculaire dense nécessite un pot d’une plus grande taille. Si vous souhaitez planter le Dracaena à l’extérieur, il faut choisir la variété qui supporte le froid en hiver, la Dracaena australis ou Cordyline australe est particulièrement recommandée. En effet, elle supporte une basse température, même en dessous de zéro degré. Cette variété se reconnaît avec ses feuilles de couleur verte brune.

revenir en haut

Les travaux de préparation

La phase préparatoire consiste à choisir le milieu et préparer le substrat. Si vous pensez le cultiver en pot comme plante d’intérieur, le substrat sera composé d’un terreau horticole mélangé avec une dose de 1/3 de compost. De petits cailloux ou de billes d’argile placés au fond du pot assurent un bon drainage. Le pot sera exposé à la lumière et même au soleil. Cultivée à l’extérieur, le substrat sera composé de sable, de terre de jardin et de terreau. Le système adopté pour assurer un bon drainage est identique à celui du pot. La multiplication végétative peut se faire à partir de rejets ou de boutures dont la longueur varie entre 7,5 cm et 15 cm. Par ailleurs, ils doivent être tendres et juvéniles, particulièrement pour les boutures de tête. Prélevez des segments de 5 cm à partir d’une tige âgée et qui sont pourvus de bourgeons.

revenir en haut

La plantation du Dracaena

Avant de planter les boutures ou les rejets, il est nécessaire de provoquer l’apparition des racines en les plaçant dans des pots remplis d’un mélange de sable humide et de tourbe. Pour chauffer ces pots, mettez-les dans des sachets en plastique pour 4 à 6 semaines sans arroser jusqu’à l’apparition du système racinaire. Puis, après avoir enlevé le sachet plastique, arrosez et engraissez régulièrement jusqu’à l’apparition des racines en surface. Les tiges peuvent être ainsi cultivées en pot.

revenir en haut

Les entretiens

En matière d’entretien, le Dracaena doit être arrosé régulièrement pour maintenir l’humidité permanente du substrat sans être saturé. En appartement, la vaporisation quotidienne d’eau sur le feuillage permet de lutter contre l’atmosphère sèche. La fertilisation en période de croissance est recommandée toutes les quinzaines de jours. Vous pouvez procéder au rempotage tous les deux ans, sauf pour certaines variétés à croissance lente comme le Dracaena sanderana ou le Dracaena goldiena. Les feuilles sèches doivent être arrachées, sinon ils vont servir d’abris aux insectes nuisibles.

revenir en haut

Maladies phytopathologiques : les symptômes et les soins

Les cochenilles farineuses se reconnaissent par la présence d’insectes bruns en dessous du feuillage. La pulvérisation d’un insecticide est indispensable si la plante subit une attaque très importante. Dans le cas contraire, procédez à l’élimination des cochenilles en utilisant un coton imprégné d’alcool à brûler. En atmosphère sèche, vous pouvez observer des filaments et un jaunissement des feuilles qui sont dus à la présence des araignées rouges. La pulvérisation d’un insecticide suffit à les éliminer, suivie d’une augmentation de l’humidité de l’air. L’attaque de champignons parasites se distingue par la présence de taches gris-brun sur le feuillage. La pulvérisation d’un fongicide contribue à les éliminer efficacement.

Horticulture - Homéopathie | © mentions légales