Bricoleurs.Tv » Jardin et espaces verts » Plantes vertes » Entretien du buis

Préférer le buis afin de créer une haie ou une plantation qui dure par toutes les saisons

Le buis possède deux avantages, il est esthétique et résiste à toutes les conditions climatiques. De plus, il supporte un taillage dense, ce qui est idéal pour créer une haie ou un parterre dans son jardin. Il est conseillé à ceux qui débutent en jardinage, car il donne rapidement des résultats avec peu d'efforts.

Entretien du  buis

La première chose à faire consiste à garantir la sécurité de la plante en le plongeant dans un terreau adéquat. Nous étudierons la quantité d’engrais nécessaire et les procédures de la mise en terre. Les techniques sont différentes selon qu’on veut le planter en quantité ou de manière individuelle. Il est à noter que le bois de buis peut servir à créer de belles sculptures, ainsi cet arbrisseau possède des atouts dans toutes les situations.

La préparation du sol et de la plante

Voici les outils qu’il vous faut pour planter et entretenir un buis :

  • Une pelle
  • Un arrosoir
  • Des pousses de buis ou des plantes complètes
  • De l’engrais dont la quantité dépend du nombre de plants
  • Une corde et des piquets pour créer la haie

La meilleure saison pour semer le buis est le printemps, mais on peut également le faire à la mi-automne. Sa floraison dure entre 1 ou 2 mois, et elle débute généralement en mars. Il vaut mieux planter le buis immédiatement après que vous l’aviez acheté chez le pépiniériste. Selon les cas, on peut le semer en clôture, en buisson ou dans un vase décoratif. Les racines de la plante sont sensibles, aussi plongez-les dans l’eau si vous prévoyez de planter plus tard. Le nettoyage et le retournement du sol sont essentiels pour enlever tous les parasites tels que le gravier, les mauvaises herbes et ajouter du terreau sain si c’est nécessaire.

revenir en haut

Planter le buis

Creuser le sol jusqu’à 35 centimètres de profondeur, et recouvrez-le de tourbe qui est disponible dans les magasins de jardinage et qui sert à ramollir le sol. Ensuite, posez délicatement la plante au fond et recouvrez ses racines de matières inertes. En général, celles-ci sont composées de racines mortes d’autres plantes, elles favorisent le transplant et un développement optimal. Les racines doivent avoir suffisamment d’espace pour s’épanouir, ainsi leurs extrémités ne doivent pas toucher la circonférence du trou. Au moment de l’achat, le vendeur donne généralement un engrais spécial qu’il faut appliquer après avoir recouvert le trou. Comme toute nouvelle plantation, l’arrosage doit être de 2 fois par jour pendant au moins deux semaines. Si votre sol n’est pas fertile, on peut également ajouter des oligo-éléments, toutefois cela peut provoquer l’apparition rapide de mauvaises herbes. Le semis en vase est similaire, et l’un de ses avantages est qu’on peut composer un terreau personnalisé, de plus, certains débutent avec le vase pour ensuite le mettre en terre. La création d’une haie implique des tuteurs, ces derniers sont de simples piquets en bois reliés par une corde, après, on n’a plus qu’à planter les jeunes pousses à intervalles réguliers. Si l’arrosage quotidien vous semble contraignant, on peut installer un système automatique qui irrigue selon l’humidité ambiante. L’investissement est légèrement élevé, mais le résultat le compense largement. Si vous avez besoin de boutures, le mois de septembre est parfait pour les faire, et la hauteur ne doit pas dépasser les 7 centimètres. Il est à noter que l’apparition de racines prend des mois, aussi il est préférable de les confier à une pépinière. La résistance du buis représente parfois un inconvénient, car les insectes peuvent y proliférer sans endommager la plante, aussi un pesticide naturel est conseillé dès que ce problème apparaît.

Horticulture - Homéopathie | © mentions légales