Bricoleurs.Tv » Jardin et espaces verts » Les Fruits du Jardin » Le Figuier

Le figuier, un arbre fruitier qui s’adapte à la plupart des conditions climatiques et géologiques

Très sollicité pour ses délicieux fruits charnus, le figuier est une plante très résistante. Malgré ses origines tropicales, il s'adapte facilement aux conditions climatiques les plus variées. Les types de figuiers sont très variés et ce sont les pays riverains de la Méditerranée qui en sont les principaux producteurs. Cependant, vous pouvez également planter cette belle plante dans votre jardin, dans votre verger ou tout simplement sur votre terrasse. Le figuier, en tant que plante décorative, ajoute une touche d'exotisme à votre environnement. La plantation et l'entretien du figuier sont relativement faciles à condition de tenir compte des besoins de la plante. Les figuiers ont une fructification précoce et vous aurez de belles figues en quelques années seulement.

Le Figuier

Les caractéristiques de cet arbre fruitier sont idéales pour toutes les régions. De ce fait, planter des figuiers est une très bonne initiative, tant sur le plan écologique que sur le plan décoratif.

Le figuier est une plante dont les conditions de culture sont faciles. Il n’est pas obligatoire de le planter dans une structure géologique très fertile ou humide. Cependant, pour pouvoir se développer correctement au début de sa plantation, le figuier requiert certaines attentions. Par ailleurs, les problèmes qui peuvent nuire à cette plante sont nombreux. Le figuier, comme tout arbre fruitier, nécessite donc des entretiens périodiques au cours de sa vie.

La fiche du figuier

Le figuier est un arbre de la famille des moracées, cultivé surtout pour ses fruits, mais également pour la décoration et le latex qui s’écoule de son tronc. Les figuiers se déclinent en plusieurs variétés et tailles différentes. Ces différences s’observent au niveau de la structure de l’arbre qui peut présenter des feuilles entières ou lobées, avec des bordures dentelées ou lisses. La hauteur d’un figuier adulte peut atteindre 8 m et lors de la floraison, l’arbre se couvre de petites fleurs claires. Ce sont ces fleurs qui deviendront par la suite des figues, ces fruits sucrés et aromatiques tant affectionnés par les gastronomes. Les figuiers possèdent deux méthodes de fructification : la pollinisation et l’auto-fertilisation qu’il n’est pas obligatoire de les planter en groupe. Par contre, vous devrez bien choisir le type de figuier en fonction de la région où il sera planté.

revenir en haut

La plantation du figuier

La période de culture du figuier dépend de la région, cependant, elle se fait généralement en début d’automne. La plantation commence par le choix de la pousse. Elle peut être soit une bouture, c’est-à-dire une partie de l’arbre enterrée verticalement dans le sol, soit un jeune arbuste. La zone de plantation est également cruciale. En effet, même si le figuier n’est pas exigeant au niveau de la structure du sol, il ne supporte pas pour autant les conditions climatiques ou géologiques extrêmes. La structure idéale pour planter un figuier est un sol sablonneux ou semi-argileux qui a été au préalable fertilisé avec des engrais organiques. Le figuier requiert également beaucoup de soleil. De ce fait, il doit être planté dans une zone bien ensoleillée ou à proximité d’un muret pour profiter de la chaleur emmagasinée par celui-ci. Le figuier est à enterrer dans un trou trois fois supérieur à l’arbuste. Les plantes sont espacées de 4 m à 10 m selon la variété du figuier et elles doivent être bien arrosées. Enfin, il est préférable de rafraîchir l’arbuste par une couche de paille à son pied, ainsi qu’un voile lors de l’apparition des feuilles. Selon sa variété, le figuier donne ses premiers fruits entre 2 et 5 années à partir de sa plantation.

revenir en haut

Les conseils d’entretien du figuier

Au cours de son développement, le figuier réclame certaines attentions particulières pour fructifier. Outre l’arrosage et la préparation du sol, la taille du figuier est très importante. Selon la hauteur de l’arbre voulue et la région de culture, le figuier est taillé différemment. Les méthodes de taille les plus courantes sont la taille en cépée qui consiste à limiter la hauteur de l’arbre à quelques mètres, la taille en gobelet qui est propice à la pousse des branches latérales ou encore la taille en demi-tige. Une hauteur relativement basse permet également de cueillir les fruits plus facilement. Les figuiers sont à la fois vigoureux et sensibles aux maladies propagées par les insectes. Entre autres, les teignes et les chancres sont ses plus grands rivaux. Cependant, des traitements comme la bouillie bordelaise ou les insecticides vous permettront d’y remédier. Certaines conditions défavorables comme l’insuffisance en eau, le gel ou le manque d’ensoleillement peuvent nuire à la santé de votre figuier. Les feuilles peuvent dans ces cas flétrir ou décolorer tandis que le bois peut geler à une température inférieure à -15°C. Une couverture de paillis à la base du figuier vous permettra de le préserver de ces intempéries. Pour des informations supplémentaires sur l’entretien du figuier, n’hésitez pas à vous renseigner auprès des botanistes de votre région.

Horticulture - Homéopathie | © mentions légales