Bricoleurs.Tv » Jardin et espaces verts » Votre gazon

Votre gazon : quelques conseils pour qu’il puisse supporter toutes les agressions

Réaliser un bon gazon est difficile dans la mesure où il demande un contrôle et un entretien permanents. Il existe différents types de gazons selon qu'on veuille y faire du sport ou simplement pour l'esthétique. Les méthodes sont similaires quel que soit le modèle utilisé, mais c'est l'entretien qui peut varier. Dans tous les cas, la préparation du sol est primordiale pour éviter les rejets et la prolifération de mauvaises herbes.

Votre gazon

Il existe trois types de gazons, à savoir, le modèle anglais, celui utilisé pour le sport, et le dernier qui est la norme standard. Il existe également deux autres variantes pour les sols humides ou secs, mais ils sont uniquement utilisés pour la décoration. En premier lieu, nous allons préparer la surface en la désherbant et en laissant une période d’adaptation si c’est nécessaire. Ensuite, nous allons déterminer la quantité de semis nécessaire selon le type de sol. Nous donnerons les conseils pour pouvoir semer rapidement et efficacement, et nous finirons par les différentes méthodes d’entretien. Si vous suivez attentivement ces étapes, vous serez satisfait du résultat.

Les outils nécessaires pour préparer la surface à cultiver

Voici les outils qu’il vous faut pour préparer le terrain et pour semer les graines :

  • Une brouette
  • Un motoculteur à charrue ou une bêche si on n’en possède pas
  • Un râteau
  • Un rouleau de jardinage pour tasser le sol après le semis
  • Une fourche pour désherber les arbustes sans les endommager
  • Une pelle

Commencez par mettre du désherbant complet pour raser toute la superficie, et patientez 21 jours pour qu’il élimine les défauts en profondeur. Ensuite, on peut mettre de l’engrais au printemps ou un modèle de fond à l’automne. Maintenant, on peut tapisser le sol avec du terreau spécial pour gazon, et il faut mettre une épaisseur d’un centimètre pour les sols légers et cinq centimètres pour les terrains lourds. Le meilleur terreau pour toutes les surfaces est la tourbe blonde qui est disponible dans tous les magasins spécialisés. Ensuite, il faut bêcher le sol sur vingt centimètres, utiliser la fourche pour enlever les graviers et égaliser le sol avec le rouleau à jardinage. Il est conseillé de répéter ce nivelage plusieurs fois pour nettoyer le sol en profondeur. Il est à noter que la moindre bosse nuit à l’esthétique du gazon.

revenir en haut

Semer le gazon

Les meilleurs mois pour le semis sont les mois d’avril, mai et septembre. En général, il faut prévoir environ 4 kg de semis pour 100 mètres carrés. Le conditionnement des grains est dans de grandes boîtes, aussi, utilisez ces dernières pour créer un mélange homogène. Ensuite, commencez à les semer en créant une forme de « S » continu. Cela permet de remplir toute la surface en évitant de revenir au même endroit. Ensuite, recouvrez délicatement les semis de terre avec le râteau tout en évitant les grands mouvements, car les grains seraient dispersés. Vous pouvez déjà créer une décoration de base en intensifiant le semis sur les bords. L’arrosage est essentiel pour un équilibre entre une humidité constante et un étouffement par noyade. On peut doubler les précautions en laissant pousser les mauvaises herbes et en effectuant une seconde préparation du sol. La poussée dépend du sol et de la saison, mais on estime qu’il faut en général 15 à 20 jours. Patientez jusqu’à ce que le gazon atteigne 5 centimètres pour effectuer une première tonte. Un passage au rouleau est également conseillé pour favoriser le contact entre les racines. Si la première poussée survient à l’approche de l’hiver, la tonte doit être légère sinon le gazon ne survivra pas au gel.

revenir en haut

Entretenir le gazon

Un arrosage et une tonte régulière sont les clés pour un gazon parfait. Les mauvaises herbes sont fréquentes, notamment s’il y a de l’engrais, aussi procéder à un désherbage annuel. L’équipement de jardinage comprend des chaussures à pointes qui sont utilisées pour aérer le sol. Le labourage est conseillé en automne pour supprimer les résidus de branches et de feuilles. La mousse est également un fléau, notamment dans les surfaces humides, mais un produit anti-mousse peut en venir facilement à bout. Toutefois, certaines parties peuvent être irréparables, aussi, il faut utiliser un semis de garnissage. L’arrosage manuel peut être difficile, mais on peut installer un système automatique qui arrose en fonction de l’humidité ambiante.

Horticulture - Homéopathie | © mentions légales