Bricoleurs.Tv » Jardin et espaces verts » Quand planter et semer les plantes à racines

Choisir préalablement la meilleure saison avant de planter et semer les plantes à racines pour avoir des résultats garantis

De nombreuses personnes pratiquent le jardinage pour des motifs allant du simple hobby jusqu'au moyen d'avoir un contact avec la nature. Les débutants sont bloqués par des questions telles que les meilleures saisons et les méthodes pour semer les plantes correctement. Avant de commencer, il faut préciser que le jardinage est une affaire de patience, et que cela prend du temps pour acquérir de l'expérience et avoir les résultats souhaités.



Quand planter et semer les plantes à racines

La période pour planter et semer les plantes dépend de l’espèce, mais en général il faut le faire quand le sol possède un taux d’humidité tolérable. Ainsi, pour les plantes à racines, il faut éviter de le faire en hiver, car les chances pour que les plantes germent sont minimes. De plus, le sol est difficile à traiter. L’une des meilleures périodes est le mois d’octobre et après l’hiver. Les plantes individuelles font partie de la tradition du jardinage, et on estime qu’elle donne de meilleurs résultats. Les racines en conteneurs peuvent être plantés indépendamment de la saison, de plus certaines espèces exotiques ne sont disponibles que sous cette forme.

Préparer les plantes avant la mise en terre

En premier, il faut vérifier la qualité de la plante avant l’achat. Ainsi, contrôlez qu’il n’y ait pas de branches cassées ou de moisissures sur la partie principale. On pense souvent à tort que le succès du sexage dépend de la dimension de la plante, en fait c’est le contraire et il faut la réduire au maximum. Aussi, coupez toutes les branches longues et laissez 4 bourgeons au maximum sur chaque plante. Toutefois, cette taille est variable, et on peut laisser une marge plus grande sur des plants de cerisiers. Ensuite, il faut parfaitement nettoyer les racines, et il est conseillé de pratiquer le pralinage. Ce dernier consiste à mélanger les racines avec de la terre et de l’engrais naturel que la bouse. Elle est de moins en moins utilisée à cause des fertilisants chimiques, mais les résultats sont spectaculaires. Dans le cas des fruits à noyau, le mois idéal est fin août quand la chaleur commence à baisser. Un autre paramètre important est le traitement de la terre, elle doit être pure dans la mesure du possible, et il faut lui consacrer quelques semaines avant de semer.

revenir en haut

La mise en terre des plantes

Une fois que la terre est en bonne condition, creusez un trou pour englober toutes les racines, et plantez la plante avec un piquet. Ce dernier doit être parfaitement droit sinon cela affectera la croissance de la plante. Une erreur fréquente des novices est de ne pas donner assez d’espace aux racines. En effet, la croissance initiale doit se développer librement, aussi testez si les bords du trou bloquent les racines, et agrandissez-le si c’est nécessaire. Maintenant, mettez la plante dans le trou et recouvrez-la de terre en bougeant doucement la plante. Cela permet aux racines d’avoir de la terre de manière homogène. Cette étape est essentielle, car la plante dépérira par manque de terre, aussi appelez un proche pour vous aider à le faire. Il faut nettoyer et désherber régulièrement les alentours de la plante. Le succès de la plante dépend de son aspect, ainsi, de nouvelles branches au bout d’une année sont une réussite pour les arbres fruitiers, alors que cela peut prendre entre 3 et 4 mois pour les fleurs et les herbes aromatiques.

Horticulture - Homéopathie | © mentions légales