Bricoleurs.Tv » Jardin et espaces verts » Produits fertilisants pour jardin

Bien utiliser les produits fertilisants pour le bon développement de vos plantes

Les fertilisants sont des substances qui favorisent la croissance des plantes. La fertilisation d'un jardin peut se faire de plusieurs façons. Certains fertilisants sont directement destinés à la plante, d'autres sont destinés à améliorer la qualité du sol. Dans l'utilisation de ces produits, tout est une question de dosage, trop de produit nuit, trop peu ne sert à rien.

Produits fertilisants pour jardin

Réussir la fertilisation de son jardin ne se fait pas sans précautions car mal utilisés les fertilisants peuvent devenir nuisibles pour votre jardin. Certaines recommandations importantes vous permettront d’obtenir des plantes en bien meilleure santé en maintenant un sol sain.

Les amendements

Les amendements sont des substances qu’on rajoute à un sol dans le but d’améliorer certaines de ses propriétés. Ils viennent donc corriger les éventuelles carences du sol. Les amendements ont pour rôle d’améliorer les propriétés physiques, chimiques et biologiques des sols dans lesquels ils sont incorporés. Si la plupart permettent de rectifier la structure de certains sols (argileux, sableux, gorgés d’eau...) et leur acidité (pH), tous en revanche ne les enrichissent pas, donc ne sont pas des fertilisants. Les amendements que vous pouvez utiliser sont de deux natures les amendements organiques et les amendements minéraux.

les amendements organiques sont obtenus par décomposition d’éléments végétaux (tonte de gazons séchés, feuilles mortes), déchets de ménages (reste d’aliments, coquilles d’oeufs), déchets d’animaux, rejets de culture. Les principaux amendements du genre et qui remplissent en même temps la fonction de fertilisants sont le compost, qui s’obtient par la fermentation de plusieurs éléments biodégradables d’origines végétales et organiques, et le fumier qui est constituer en grande partie d’urine et de matière fécales d’animaux qu’il faut laisser fermenter. Il sont très riches en nutriments, améliorent la structure du sol. Les périodes recommandées pour leur incorporation au sol sont le printemps et la fin de l’automne. La période d’aoûtement des plantes est fortement déconseillée. A côté de ces deux principaux amendements, le paillis organique joue un rôle fertilisant très appréciable lors de sa décomposition en humus.

Les amendements minéraux peuvent se présenter sous forme de poudre ou sous forme granulée. Ils sont issus de broyage de roche ou par combustion de composants à forte teneur en minéraux. Les amendements minéraux enrichissent le sol en minéraux et en oligo-éléments dont ont besoin les plantes pour leur constitution, leur croissance et leur parfaite santé. Les plus utilisés sont le Gypse qui est issu du broyage de sulfate de calcium, la chaux qui permet de corriger l’acidité d’un sol et de l’enrichir en magnésium (favorise l’absorption de l’azote et du phosphore) et aussi la cendre de bois riche en calcium (très important pour la composition des cellules de la plante, et la maturation des fruits).

revenir en haut

Les engrais

Les engrais sont des substances destinées à apporter à la plante les éléments primaires ou majeurs dont elle a principalement besoin et en grande quantité pour se développer. Ces éléments sont, l’azote, le phosphore et le potassium. Ils existent deux grands type d’engrais : les engrais naturels et les engrais synthétiques.

Les engrais naturels existent sous deux formes. La première, les engrais organiques sont composés à base de résidus d’animaux ou de végétaux (émulsion de poisson, farine de sang, farine d’algues). Le seconde, les engrais minéraux sont obtenus par broyage de roche riches en éléments primaires et oligo-éléments pour la plante. Les engrais naturels ont besoin de l’action des micro-organismes du sol pour que les nutriments qu’ils apportent soient assimilables par les plantes.

Les engrais synthétiques sont obtenus par procédés chimiques. Ils existent sous plusieurs formes dans le commerce. Les éléments qu’ils apportent sont directement assimilables par les plantes sans avoir besoin de l’action de minéralisation effectuée par les micro-organismes du sol.

revenir en haut

Quelques conseils utiles

Retenir que le fumier frais peut brûler les racines des plantes, veillez à bien le composter avant d’en faire usage. Si vous utilisez des engrais ne les appliquez jamais directement sur la plante, mais respecter une distance d’application d’au moins huit centimètres autour de la plante.

Horticulture - Homéopathie | © mentions légales