Bricoleurs.Tv » Jardin et espaces verts » Plantes vertes » Le ficus

Trucs et astuces pour cultiver le ficus

Les ficus constituent une variété particulière de végétaux classée dans la famille des Moraceae. Ils peuvent être de formes diverses, allant des arbres aux arbustes ornementaux et en passant par les lianes. Originaire des pays tropicaux, les ficus comptent plus d’un millier d’espèces dont les fruits sont appelés figues ou sycones. Le nom courant du ficus est figuier. Les espèces connues du grand public sont notamment le Ficus elastica ou caoutchouc, le Ficus benghalensis ou Banyan et le Ficus densiflora, connu aussi sous l’appellation usuelle d’affouche. Un manque d’eau, un manque d’espace et un appauvrissement du compost peuvent nuire au ficus. Pour éviter ce genre d'inconvénients, tout propriétaire doit procéder à un rempotage et à un arrosage régulier. Rempoter signifie donner à la plante plus d’espace pour étendre ses racines tandis que l’arrosage l’aidera à se protéger contre les maladies et les insectes nuisibles.

Le ficus

La première chose à faire est de réunir les outils nécessaires à votre travail d’entretien. Puis, préparez l’espace où vous comptez effectuer le rempotage. Ainsi, commencez par protéger votre parquet avec des papiers journaux ou sortez carrément à l’extérieur pour éviter les salissures. Notez que le meilleur moment pour réaliser un rempotage est la période où le cycle de végétation s’arrête, c’est-à-dire entre l’automne et le printemps. L’arrosage dépend pour sa part de la saison et de la variété du ficus.

Liste des outils nécessaires au rempotage et à l’arrosage

Voici la liste des éléments dont vous aurez besoin pour la plantation du ficus :

  • des pots
  • des plantoirs
  • un sécateur
  • un couteau
  • du compost
  • de l’engrais
  • Un arrosoir
  • Une brosse
  • de l’eau de javel

Pour les pots, il y en a deux sortes : ceux en plastique et ceux en terre cuite, de différentes taille et forme et pourvues d’une réserve d’eau. Pour le plantoir, prenez un plantoir classique si vous manipulez un ficus bonzaï et un avec une grande lame pour le rempotage à même la terre. Le sécateur vous permettra d’enlever les feuilles mortes sur la partie inférieure du ficus tandis que le couteau vous sera utile pour séparer les racines et pour rempoter dans plusieurs pots. Une nouvelle couche de compost sera nécessaire pour procéder au rempotage ou à un simple surfaçage. L’engrais doit être mélangé avec le terreau pour fertiliser le ficus. Un arrosoir de petite taille conviendra pour les ficus ornementaux et un grand pour ceux qui se trouvent à l’extérieur. La brosse sera utile pour nettoyer les parois intérieures sur lesquelles les racines se sont collées et les faces extérieures du pot recouvertes de mousse verte. Avec l’eau de javel, désinfectez les anciens pots car ils peuvent contenir des maladies.

revenir en haut

Le rempotage du ficus

Au bout d’un certain temps, les racines du ficus envahissent le pot et l’empêchent de bien grandir. Le terreau se vide ainsi progressivement des nutriments essentiels à croissance de la plante. Sans le rempotage, le ficus finit par faner voire par mourir. Pour devancer les dégâts, rempotez le ficus et remplacez son terreau. Vous saurez qu’il est temps de rempoter lorsque les racines sont visibles à l’extérieur du pot. Dans ce cas, utilisez un pot plus profond et plus large. Le diamètre du pot doit faire le double de la plante. Par contre, évitez les pots de forme ronde car leur ouverture est plus petite que la base.

Avant de procéder au rempotage, trempez les racines du Ficus dans l’eau pour les hydrater et pour que le compost adhère plus facilement pour les envelopper. Puis, tapez le fond du pot pour détacher le ficus délicatement. Saisissez-le ensuite par la partie inférieure de sa tige pour ne pas blesser celle-ci. Si vous utilisez un vieux pot, rincez le pot à l’eau de javel pour le débarrasser des éventuelles bactéries. Puis, raclez le pot avec la brosse pour enlever la boue. Ensuite, mettez des billes d’argile au fond du pot et versez le substrat de culture d’akadama. Ce mélange convient parfaitement au ficus et permet de lui procurer les nutriments essentiels à son développement. Le rempotage doit surtout se faire au cours des quatre premières années d’existence, et une fois par an au printemps pour les jeunes ficus. Le surfaçage s’adresse plutôt au Ficus dépassant les 2 m de hauteur. En effet, on ne peut pas les rempoter complètement. Cette technique consiste à remplacer la state supérieure du compost par une nouvelle couche engraissée. En outre, les ficus apprécient les pots moyennement profonds.

revenir en haut

L’arrosage du ficus

Les ficus sont faciles d’entretien car il suffit de les mettre dans un local éclairé sans être directement exposés au soleil pour bien grandir. La température ambiante ne doit ni dépasser les 22°C ni descendre en dessous de 15°C. Arrosez le ficus une fois par semaine de manière modérée et attendez que la terre soit sèche avant de renouveler l’arrosage. En été, vaporisez un peu d’eau déminéralisée sur les feuilles et arrosez abondamment. Les ficus n’aiment pas avoir les racines trempées en permanence alors on s’abstiendra de remplir constamment la réserve d’eau. Le jaunissement du feuillage se traduisant par un excès d’eau. Pour y remédier, il vaut mieux espacer les arrosages. Pour épousseter les feuilles, essuyez les feuilles avec une éponge imbibée d’eau tiède. En hiver, le ficus a une préférence pour le terreau un peu sec, mais de temps à autre il faut l’arroser en pluie fine pour qu’il ne se déshydrate pas. Pour garder une certaine humidité tant au niveau du terreau qu’au niveau de l’atmosphère ambiant, remplissez la soucoupe de graviers pour que l’eau puisse s’évaporer dans l’air. A titre d’exemple, les feuilles du ficus pumila tombent lorsqu’elles manquent d’eau. Mais il existe des variétés de ficus qui préfèrent une terre humide à une terre trempée. Veillez toutefois à ce que le mélange de terreau sèche sur sa moitié avant de procéder à un nouvel arrosage. Si le manque d’eau est d’origine atmosphérique, cultivez le ficus dans un bac plein de billes d’argile.

Horticulture - Homéopathie | © mentions légales