Bricoleurs.Tv » Jardin et espaces verts » Plantes vertes » L’Hosta

Le Hosta, une plante très tendance dont chaque variété a une forme et une coloration de feuilles différentes

Originaire de la Chine et du Japon, l’hosta appartient à la famille des « asparagaceae » et a été introduit en Europe en 1786. C’est une plante vivace, c’est-à-dire que ses racines peuvent vivre plus de deux ans et que ses tiges se renouvellent chaque année. Il en existe 70 espèces et les spécialistes arrivent actuellement à produire des hybrides qui augmentent sans cesse le nombre de variétés. L’hosta est cultivé pour ses feuilles caduques qui apparaissent au printemps mais aussi pour ses fleurs estivales de huit semaines en clochette, allant du blanc pur au bleu foncé, du chamois au violet doré, de la rose aux teintes de lilas. Souvent planté en zone d’ombre, l’hosta arrive quand même à pousser en pleine lumière sous soleil voilé, surtout pour les variétés au feuillage coloré. L’hosta se plaît sur un sol riche en matière organique légèrement humide en permanence.

L’Hosta

Afin que vous réussissiez pleinement la culture de l’hosta pour obtenir un résultat exceptionnel, cette page va constituer un guide pratique. Des informations vont être données pour une plus ample connaissance de l’hosta et des conseils vont être prodigués pour sa culture. Il faut connaître notamment les particularités du hosta, le sol qui lui convient ainsi que sa plantation, son entretien et sa multiplication.

Les particularités des hostas

Le port des hostas est en général de la forme d’un dôme d’une hauteur de 1 m au maximum pour le même diamètre. Cette forme de tertre arrondi et l’aspect particulier de chaque espèce ont influencé les hybrideurs pour créer de nouvelles variétés augmentant chaque année le nombre de 70 déjà existant. Voici quelques espèces remarquables :

  • le « fortunei », aux grandes feuilles de couleur vert mat à la forme d’un coeur
  • le « gracillima », un mini hosta de 5 cm aux feuilles lancéolées et ondulées
  • le « siebodiana » de 1 m aux feuilles épaisses à la forme de cœur
  • le « ondulata » aux feuilles oblongues et ondulées ayant au centre une marque blanche
  • le « krossa régal » poussant de façon plus dressé
  • le « thumb nail » de 5 cm de hauteur sur 10 cm de circonférence en moyenne
  • le « big mama » de 100 cm de hauteur et 110 cm de circonférence
  • le « decorata » aux fleurs violacées
  • le « chinese sunrise » très populaire au feuillage doré

Les hostas sont classés par catégorie suivant leur taille :

  • les « nains » de 1 cm à 10 cm de hauteur
  • les « petits » ne dépassant pas 20 cm de hauteur
  • les « moyens » entre 30 cm à 60 cm de hauteur utilisés en couvre sol ou en plante de bordure
  • les « gros » mesurant 60 cm et plus de hauteur

La particularité de l’hosta réside aussi dans la forme de ses feuilles. Non seulement, les formes sont différentes suivant les espèces mais les feuilles changent d’aspect au fur et à mesure que la plante vieillit. On distingue les espèces tels le « saishu jima » aux feuilles en lanières rubanées, le « green fountain » aux feuilles lancéolées, le « francee » aux feuilles ovées, l’ « august moon » aux feuilles cordées en forme de cœur et le « Big daddy » aux feuilles arrondies.

Enfin la dernière particularité des hostas se remarque sur la coloration des feuilles. Il existe quatre couleurs remarquables dont les feuilles de couleur verte claire, moyenne ou foncée, les feuilles bleutées allant du vert bleuté en passant par le vert grisâtre et glauque, les feuilles dorées de couleur jaune ou chartreuse et les feuilles panachées de couleur foncée avec marge claire, jaune ou blanchâtre ou prédominance claire pour une marge verte.

L’avenir des hostas est orienté vers les hybrides pour lesquels les recherches des horticulteurs sont orientées vers quatre points :

  • les fleurs plus odorantes
  • les feuillages plus dorés ou bleutés
  • les fleurs plus grandes et à forme unique
  • les plantes plus vigoureuses, d’une multiplication facile et plus résistantes
revenir en haut

Le sol qui convient à l’hosta

Les plantes herbacées vivaces n’aiment pas beaucoup rester à la même place pendant une trentaine d’années, aussi l’hosta fait exception à la règle. Ce qui lui faut, c’est une terre légèrement acide continuellement humide. Une bonne terre de jardin avec ses éléments nutritifs contenant un peu de sable lui convient merveilleusement. Dans ses pays d’origine, l’hosta pousse sous les arbres qui lui donnent la fraîcheur naturelle et la quantité d’humus nécessaire. Aussi, faut-il lui apporter les matières organiques décomposées dont il a besoin.

revenir en haut

La plantation et l’entretien de l’hosta

On a toujours considéré l’hosta comme une plante d’ombre mais il a été remarqué que quelques heures de lumière vive par jour lui donnent une croissance optimale. Même s’il aime le sous-bois, planté sous certain conifère ne convient pas à l’hosta. Néanmoins, il n’est pas bon de le faire croître en plein soleil et il ne supporte pas la sécheresse car ses feuilles se dessèchent rapidement sous ces conditions. Les hostas atteignent leur maturité après six ans de croissance, aussi est-il nécessaire de déposer au pied de chaque plante une couche de fumier non consommé pour contrôler les besoins d’irrigation et de désherbage, ceci pendant les premières années. Lorsque la plante a commencé sa croissance, fertilisez par des grains d’engrais chimique au printemps. Lorsque les hostas ont une quantité d’eau suffisante dans un sol bien drainé, les feuilles sont plus grandes et si les plantes sont à l’ombre, les fleurs sont moins nombreuses. Mais les plantes fourniront plus de pousses, ce qui permet leur multiplication. Le déplacement de talles de hostas peut s’effectuer à tout moment pendant la croissance. Faites en sorte de prélever une grande motte de terre autour des racines et de bien irriguer ensuite après la plantation. Avec les hostas, vous pouvez réaliser de nouveaux aménagements paysagers instantanément du fait que cette plante ne présente pas de problème lors d’un déplacement. Le second ennemi des hostas est la limace qui adore ses feuilles, protégez-les avec des granulées de métaldéhyde ou de mercaptodiméthur. Plus biologique, une couverture de paillettes de lin écarte les limaces et donne au sol un habillage particulier. La rusticité des hostas ne présente pas de problème parce que la plante peut survivre dans des régions où la température descend jusqu’à moins 4 °C.

Horticulture - Homéopathie | © mentions légales