Bricoleurs.Tv » Jardin et espaces verts » Plantes vertes » Cactus et plantes grasses

Comment entretenir des cactus et des plantes grasses pour obtenir de belles plantes décoratives ?

Les plantes grasses ou plantes succulentes ont la particularité de pouvoir constituer des réserves d’eau et d’éléments nutritifs dans leurs racines, leurs feuilles ou leurs tiges. Associée à leur forme de végétation, cela leur permet de résister à des conditions climatiques rigoureuses comme le manque d’eau ou la forte chaleur. Les cactus font partie des plantes grasses. Parmi les cactus les plus connus, citons les « coussins de belle-mère », les opuntias, les cereus et les epiphyllums. Pour les autres plantes grasses, il y a les aloès, les agaves et les crassulas.

Cactus et plantes grasses

En intérieur, les plantes grasses peuvent être plantées en pots ou en bacs tandis qu’au jardin elles peuvent être placées dans des massifs de fleurs ou en rocaille. Les cactus et les plantes grasses apprécient les sols pauvres en matières organiques.

Entretien courant des plantes grasses et des cactus

L’arrosage constitue le point crucial de l’entretien des cactus et des plantes grasses. Un excès d’eau les tue plus rapidement qu’une sécheresse. Lors de la période de végétation qui va du printemps à l’automne, il faut arroser une fois tous les 15 jours en évitant de mouiller les feuilles. Lors du repos hivernal, un arrosage par mois suffit amplement. Dans tous les cas, il faut respecter les consignes suivantes : laisser le substrat se dessécher avant d’arroser, arroser suffisamment pour que le substrat soit bien mouillé et veiller à ce que l’eau s’écoule rapidement et ne stagne pas au pied du pot. La luminosité est un autre point important, tourner chaque pot de temps en temps pour que tous les côtés puissent profiter de la lumière. Pour éliminer les poussières qui entravent la pénétration de la chaleur et de la lumière dans la plante, utiliser une brosse fine et douce. Même si les plantes sont peu exigeantes, elles ont tout de même besoin d’engrais surtout pendant la période de floraison entre avril et septembre. On peut utiliser un engrais liquide concentré à diluer avant utilisation. L’engrais à géranium est bien adapté aux plantes grasses. Pendant la période de végétation, l’utiliser une fois sur deux arrosages. L’engrais à diffusion lente en granules est à mélanger au substrat lors du rempotage, on peut également le disposer en surface. Enfin, on peut utiliser l’engrais Npk dans des proportions variables selon les variétés de plantes grasses.

revenir en haut

La période de dormance des cactus et des plantes grasses

Les plantes grasses et les cactus ont besoin d’un repos hivernal ou période de dormance. C’est indispensable à leur développement et à leur prochaine floraison. Placer les plantes dans un lieu sec et frais, inférieur à 12°C mais accessible à la lumière. Quand la température commence à s’élever vers mi-mai, placer les plantes à l’extérieur en prenant soin de les acclimater progressivement au soleil. Cette période de transition est indispensable pour éviter le choc thermique. En effet, contrairement à une idée répandue, les plantes grasses ne sont pas insensibles au soleil, leur exposition à un grand soleil immédiatement après la période de dormance risque de les brûler. Quand des taches jaunes apparaissent après l’installation des plantes au soleil, cela signifie que la période d’acclimatation n’a pas été respectée.

revenir en haut

Comment multiplier les cactus et les plantes grasses ?

Pour multiplier les plantes grasses, on a le choix entre le semis et le bouturage. Pour le semis, le taux de germination est conditionné par la fraîcheur des graines. Il est possible de s’en procurer sur des plantes déjà en place ou bien d’en acheter. Le meilleur moment pour le semis est le printemps. Le substrat doit être à dominance minérale. Bien répartir les graines sur le substrat puis les recouvrir d’une fine couche de sable. Arroser régulièrement de façon à garder une humidité constante jusqu’à l’apparition des jeunes plants. Placer ensuite les pots dans un endroit bien aéré pour que le substrat devienne plus sec. Bien doser l’arrosage pour éviter le dessèchement ou le pourrissement des plantules. Rempoter dès le printemps suivant. Quant au bouturage, il consiste à prélever une partie de la plante et de la mettre en terre pour obtenir une nouvelle plante. Couper la bouture sur une plante en pleine croissance à l’aide d’un couteau bien aiguisé et surtout propre. La laisser sécher à l’abri du soleil, dans un endroit aéré et frais. Le séchage peut prendre une semaine à plusieurs mois en fonction de la taille des boutures. Ajouter du sable grossier au substrat habituel. Placer la bouture sèche dans ce substrat puis arroser avec parcimonie pour un bon développement des racines. Le bouturage peut se faire au printemps ou au début de l’été. Rempoter au printemps suivant.

revenir en haut

Le rempotage des cactus et des plantes grasses

Le rempotage se fait au début du printemps pour accélérer la reprise de la végétation. Il faut procéder au rempotage des plantes grasses et des cactus tous les trois ans et ce, pour deux raisons principales : remplacer le substrat qui ne nourrit plus convenablement la plante et permettre aux racines d’occuper une plus grande espace. Enlever le maximum de substrat en prenant garde de ne pas abîmer les racines. On peut utiliser des pots en terre ou en plastique. Poser une couche de drainage faite de billes d’argile ou de gravillons au fond du pot puis le substrat et la plante. Prendre soin de ne pas enterrer le collet, la partie charnue de la plante. Le substrat doit être constitué de sable, de terreau et de terre à quantité égale. Il est possible de remplacer la terre avec de la perlite ou de la pouzzolane. Après la plantation, disposer de petits cailloux ou de gravillons à la surface du substrat. Cela permet de stabiliser l’eau d’arrosage et de stocker la chaleur. Attendre 2 à 3 semaines avant d’arroser pour que les racines s’habituent à leur nouvel environnement.

Horticulture - Homéopathie | © mentions légales