Bricoleurs.Tv » Jardin et espaces verts » Les rosiers » Les rosiers arbustifs

Tailler et entretenir des rosiers arbustifs ou en buissons

On utilise les rosiers arbustifs ou buissons dans les massifs floraux dans les jardins ou pour former une haie. Quelle que soit leur fonction, ils doivent être entretenus de façon à ne pas émettre des rameaux encombrants qui ne portent pas de fleurs mais au contraire épuisent la plante. De ce fait, on doit les tailler pour rectifier leur port. Il existe plusieurs types de rosiers et leur taille devra respecter le cycle végétatif ainsi que l’âge du rosier et l’emplacement de chaque branche. En fonction de la taille et de la saison, vous aurez plus de chance de voir fleurir le rosier dans les meilleures conditions sans devenir un massif inextricable.

Les rosiers arbustifs

Les rosiers arbustifs doivent être taillés au moins une fois tous les quatre ans pour rééquilibrer leur port naturel et nettoyer les bois vieux. Avant de procéder à la taille proprement dite, commencez d’abord par une taille partielle ou de nettoyage pour que vous ayez une idée du résultat escompté. Trois cas peuvent se présenter : d’une part, on a les rosiers en buisson non-remontants, et de l’autre, les non-remontants en tenant compte que certains rosiers peuvent être de très grande taille ou vieux qu’ils méritent d’être rajeunis.

Les outils et les accessoires adéquats

Pour ce travail de jardinage, munissez-vous des accessoires et outils suivants :

  1. Une combinaison de travail et une paire de gants pour se protéger contre les épines
  2. Un sécateur et un ébrancheur bien aiguisés pour la taille des branches
  3. Un râteau pour ramasser les branches coupées
  4. Une échelle en A pour couper les rosiers arbustifs de grande taille
revenir en haut

La nécessité de la taille des rosiers en buisson

La taille des rosiers arbustifs comporte deux avantages qui sont celui d’équilibrer le port naturel de la plante d’une part et d’autre part, celui de stimuler la floraison. Ce qu’il ne faut ne pas oublier c’est qu’on doit couper les bons rameaux pour obtenir des inflorescences abondantes. Pour cela, regardez vos rosiers et trouvez quelle partie de l’arbuste pourra favoriser la plante en adéquation avec l’endroit où elle est placée. En effet, la taille dépendra de l’emplacement du rosier : s’il sera mis en deuxième plan, on taillera vigoureusement, tandis que s’il est au premier plan, on privilégiera une taille plus courte pour qu’il ne se dégarnisse pas à la base. Pour ne pas se tromper, une taille longue convient mieux aux rosiers arbustifs vigoureux tandis qu’une taille courte correspond aux rosiers arbustifs faibles.

revenir en haut

La taille de nettoyage

Pour que la taille de vos rosiers arbustifs soit réussie, elle doit s’accompagner d’une taille de nettoyage consistant à enlever les branches mortes ou les nouveaux rameaux chétifs ou détruites et enfin ceux qui envahissent le cœur de l’arbuste. Cette technique de nettoyage permet en effet d’aérer le buisson et de favoriser l’accroissement des branches vigoureuses. Employez un sécateur bien aiguisé et raccourcissez les branches saines de 3 mm au-dessus d’un bourgeon qui donne vers l’extérieur de l’arbuste. Préférez une coupe inclinée de manière à protéger la nouvelle pousse de l’humidité.

revenir en haut

Les vieux rosiers arbustifs non-remontants

Les rosiers non-remontants sont ceux qui ne fleurissent qu’une fois à l’endroit des rameaux des années précédentes. Dans ce cas-là, ils ne doivent pas être fréquemment taillés. De ce fait, il suffit de supprimer les brindilles et les rameaux chétifs, se contenter en été d’un pincement des jeunes rameaux qui se sont trop développés suffira juste après la floraison pour ajuster le port de la plante, couper les tiges latérales d’un quart et de la moitié pour les branches principales. Etant donné que ces rosiers arbustifs ont plus de quatre ans, il faudra les rajeunir en coupant les plus vieux rameaux à leur base après la floraison de façon à stimuler la croissance des branches neuves. Gardez sept à huit branches réparties de manière équilibrée. Eliminez les branches qui se trouvent au milieu des autres, les rameaux excédentaires et celles qui se chevauchent.

revenir en haut

Les rosiers arbustifs remontants

Contrairement aux non-remontants, les rosiers en buisson remontants refleurissent au moins une fois dans l’année. Normalement, on taille les rosiers remontants après la floraison après que les feuilles soient tombées. La taille se fait généralement à la fin de l’automne car elle permet aux rosiers remontants de refleurir plus rapidement. Cependant pour s’assurer d’un meilleur résultat, faites la taille de nettoyage en automne et la taille entière à la fin de la gelée. Les variétés arbustives de rosiers remontants seront rabattues de moitié si on veut avoir des arbustes massifs avec de grandes fleurs. En revanche, si on veut obtenir un buisson plus haut et avec beaucoup plus d’inflorescence, il faudra tailler les tiges du rosier sur uniquement un tiers de leur longueur. Les autres variétés seront raccourcies en hiver de 40 cm du sol. Ensuite, éliminez les branches orientées vers le cœur de l’arbuste de manière à donner une taille ouverte.

revenir en haut

Les rosiers paysagers et les rosiers arbustes de grande taille

En ce qui concerne les grands rosiers arbustifs, il faut réaliser une taille légère ou une taille de rajeunissement seulement. Selon leur robustesse et l’effet désiré, on peut soit couper les rosiers d’un tiers de leur hauteur s’il s’agit d’une haie, soit couper vigoureusement les branches ayant fleuri l’année précédente, soit enlever seulement les rameaux qui envahissent. La taille se fera alors tous les quatre ans au plus tard. Pour ce faire, supprimer la partie inférieure du rosier arbustif pour stimuler la régénération de la charpente et empêcher que les rosiers buissons ne s’affaiblissent prématurément.

Horticulture - Homéopathie | © mentions légales