Bricoleurs.Tv » Jardin et espaces verts » Les Fruits du Jardin » Le Pommier

Pouvoir déguster des pommes savoureuses en bien entretenant le pommier

Le pommier est un arbre fruitier de la famille des rosacées. A feuillage caduc, le pommier perd donc ses feuilles en automne et elles repoussent au printemps. Le pommier pousse dans les régions au climat méditerranéen. Il en existe plus de six mille variétés et, à maturité, certaines peuvent atteindre entre cinq à dix mètres de hauteur. Le pommier fleurit au printemps et la période de récolte des fruits se situe entre août et novembre. Pour donner des fruits, certains pommiers ont besoin de se féconder entre eux. Il faut donc planter plusieurs variétés de pommiers sur un même espace. Par contre, certaines variétés sont autofertiles et peuvent donc donner des fruits même en étant plantées à l'écart, sans forcément d’autres pommiers autour.

Le Pommier

Vous désirez savoir comment planter un pommier dans son jardin, comment le tailler et l’entretenir pour avoir de beaux et délicieux fruits. C’est ce que nous allons vous faire découvrir maintenant.

Planter un pommier dans son jardin

La plantation du pommier est idéale en automne, au moment du repos végétatif. Elle peut se faire au printemps bien après le dégel du sol et en été en prenant soin d’éviter les fortes canicules. Evitez de planter le pommier sur un sol gorgé d’eau, veillez plutôt à ce qu’il soit bien drainé. Préférez un emplacement suffisamment ensoleillé. Le plant de pommier est généralement livré les racines nues. Voici quelques conseils pour réussir votre plantation :

  • Taillez les racines mortes ou endommagées, cela favorisera la reprise de la pousse de racines plus vigoureuses
  • Faites un trou avec une bêche plate d’environ soixante centimètres de profondeur et à peu près quatre-vingt de largeur
  • Ajoutez du compost sur les dix premiers centimètres au fond du trou
  • Posez votre plant de pommier dans le trou et enfoncez un tuteur non loin de la tige, à environ cinq à huit centimètres
  • En prenant soin de maintenir l’arbre droit, comblez le trou avec de la terre mélangée avec un amendement organique (fumier ou compost)
  • Raffermissez le sol autour en le piétinant
  • Stabilisez votre jeune arbre en le liant au tuteur par des attaches, sans trop serrer pour ne pas écorcher la tige de la plante
  • Arrosez abondamment une fois terminé
revenir en haut

La taille pour entretenir son pommier

Un pommier peut se présenter sous plusieurs formes : de plein vent, fuseau, gobelet, palmette. Selon la forme, vous aurez des tailles plus ou moins sévères mais les objectifs restent les mêmes. La taille annuelle du pommier permet d’obtenir une production abondante de fruits, de mieux orienter les branches pour permettre une bonne aération, de supprimer les branches mortes et d’équilibrer la pousse des pommes sur les branches. La taille du pommier se fait en hiver en prenant bien soin d’éviter les périodes de gel. Toujours tailler à un centimètre au-dessus d’un oeil ou d’un bouton de germination orienté de préférence vers l’extérieur. Utilisez un sécateur parfaitement aiguisé car les coupes que vous devez faire doivent être nettes et droites. Evitez d’entraîner des morceaux d’écorce quand vous faites une taille, cela favoriserait le risque d’infection. Il est vivement conseillé d’enduire les points de coupe d’un produit fongicide, ou d’autres produits comme un mastic à greffer par exemple.

revenir en haut

Prenez soin de votre pommier

Comme toutes les plantes, le pommier est sujet à certaines maladies et attaques de divers insectes. Il est important que vous prévoyiez, au printemps et en automne, un traitement préventif à base de bouillie bordelaise. Pulvérisez un produit insecticide et fongicide. N’hésitez pas à pratiquer l’éclaircissement de votre pommier au cours du mois de juin. En supprimant avant leur grossissement certains petits fruits, vous donnez à votre pommier la chance de produire des fruits bien plus développés et de ne pas s’épuiser par une surcharge de fruits. N’oubliez pas de biner le sol autour de votre pommier.

Horticulture - Homéopathie | © mentions légales