Bricoleurs.Tv » Jardin et espaces verts » Les Fleurs du Jardin » Planter et tailler un rosier

Planter et tailler un rosier permet d’avoir des plants vigoureux donnant de belles fleurs

Pour commencer, il est indispensable d’avoir sous vos mains les outillages de jardinage les plus élémentaires à savoir les gants pour votre sécurité et votre hygiène, le tuteur, la bêche, les attaches, le sécateur et la griffe ou la binette. Les matériaux nécessaires sont le terreau, le pralin, les hormones d’enracinement, la tourbe, l’insecticide et le désherbant. En bon jardinier, vous devez connaître les qualités d’un bon rosier c’est-à-dire des racines longues de 20 cm qui sont dures et chevelues, des rameaux qui auront une écorce verte avec des yeux apparents et qui ne doivent pas être tordues.



Planter et tailler un rosier

La plantation des rosiers en pot ou en conteneur peut se faire toute l’année. Cependant, il est déconseillé de planter dehors en période de gel ou quand la terre est trop humide pour favoriser la pourriture. La période idéale est de fin octobre à mi-avril avec la technique de plantation à racines nues. Le site de plantation doit être bien ensoleillé sans être trop humide, avec une bonne aération mais à l’abri du vent. Il existe deux variétés de roses : la variété remontante et la variété grimpante.

La technique pour planter un rosier

La technique de plantation comporte plusieurs étapes standard à savoir la trouaison, l’ameublissement du sol, le pralinage, la plantation proprement dite et le buttage. La trouaison consiste à faire un trou profond et large pour bien loger les racines. Sur une profondeur de 30 centimètres, le sol sera ameubli avec du compost, du fumier et de l’engrais pour un sol calcaire, trop argileux ou lourd. Il faut éviter le contact direct des racines avec l’engrais ou le fumier. Pour assurer la reprise des rosiers, le pralinage consiste à enduire les racines de « pralin » qui est de l’argile boueuse riche en hormone. Pour la plantation, le point de greffe doit être ancré au niveau du sol en veillant de bien étaler les racines dans le fond du trou. Pour boucher le trou, la terre fine comblera les interstices entre les racines. Ensuite, il faut bien étaler le sol autour du pied de rosier et procéder à l’arrosage. Le buttage s’effectue une semaine après la plantation afin d’assurer la protection du point de greffe à l’aide de la tourbe. Le terrain de plantation est choisi en fonction de la variété de rosiers. Les rosiers miniatures se plantent dans les jardinières, en bordure et dans les rocailles avec un espacement de 0.25 m. Les rosiers buissons hybrides de thé préfèreront les massifs et les plates bandes avec des distances variant de 0.35 m à 0.5 m. Les rosiers grimpants aiment les supports qui leur permettent de ramper en poussant comme les murs, les clôtures, les pergolas, les allées et les haies avec des plants distant entre 1.50 m et 1.80 m. Les rosiers pleureurs doivent être espacés de 2 m et les rosiers tiges de 1 m en plantation isolée, sur pelouse ou en massif.

revenir en haut

La technique de taille d’un rosier

La période idéale pour la taille est la fin de l’hiver, en dehors des saisons de grosses gelées. Les principes de base sont la suppression des gourmands et des bois morts, des brindilles sans vigueur, des rameaux en mauvaise position et du bois peu lignifié. Cependant, il existe des variantes de la technique de taillage en fonction du rosier. La taille des rosiers tiges et des rosiers buissons sont identiques en dégageant le centre de l’arbuste pour avoir des têtes fournies. Il n’est pas recommandé de tailler les rosiers miniatures durant l’année qui suit la plantation mais procéder à l’élimination des rameaux faibles et des branches mortes. Contrairement, la taille des rosiers arbustes est indispensable la première année pour ralentir de développement des rameaux.

revenir en haut

La préventions des maladies des rosiers

Les entretiens consiste à arroser quotidiennement le pied de rosier en veillant de ne pas mouiller le feuillage. L’apport d’engrais est nécessaire après la taille avant la floraison et après la première floraison. Afin d’assurer l’aération du sol, procéder au binage afin de casser les mottes de terre suivi du paillage au mois de mai pour conserver une bonne humidité, freiner la pousse des mauvaises herbes et favoriser la nutrition des rosiers en étendant en couche mince des pailles de fumier. Pour avoir de belles fleurs, il faut procéder à l’élimination des fleurs fanées et des gourmands ainsi qu’à l’enlèvement des boutons autres que le bouton terminal. L’utilisation de produits fongicides et insecticides à dose préventive en pulvérisation est nécessaire pour avoir des rosiers en bonne santé.

Horticulture - Homéopathie | © mentions légales