Bricoleurs.Tv » Jardin et espaces verts » Les Fleurs du Jardin » Les Pivoines

La pivoine, les meilleures astuces pour la planter et les mesures nécessaires pour son entretien

Aujourd’hui, on compte près de 30 espèces et environ 1 000 sous-espèces de pivoine. Les espèces sont divisées en 3 catégories principales qui sont les pivoines arbustives, les pivoines herbacées et les pivoines mixtes.

Les Pivoines

L’automne est la meilleure période pour semer la pivoine, compte-tenu de sa caractéristique rustique. En effet, ses graines peuvent résister au froid hivernal et ses racines disposent du temps nécessaire pour grandir jusqu’au printemps, la saison de floraison. Toutefois, grâce à un entreposage au froid durant l’automne, les graines peuvent également être plantées durant le printemps, mais dans ce cas, le développement de la plante sera plus lent. Cette méthode s’applique à des pivoines spécialement plantées en conteneur, mais pour la plantation en pot, la fin de l’hiver ou le début du printemps contribuent à la croissance des racines actives.

Les différentes variétés de pivoine

Les espèces arbustives sont des arbres à grandes fleurs pouvant atteindre 2 mètres de haut, mais dont la croissance ralentit avec l’âge. Cette espèce regroupe 4 sous-espèces dont la plus célèbre est la « Pivoine en Arbre » celle qui procure de nombreuses variétés de fleurs doubles. Les trois autres sont la « Reine Elizabeth », une grosse pivoine aux teintes rosées, la « Jeanne d’Arc », aux teintes saumon et la « Baronne d’Alès » connue sous le nom botanique paeonia arborea, plus particulière avec ses fleurs doubles de couleur rose vive. Les espèces herbacées ou pivoines lactiflora regroupent, quant à elles, deux sous-espèces qui sont les « japonaises » et les « chinoises » telles que la « bowl of beauty » ou boule de beauté qu’on reconnaît à ses pétales roses dissimulant un cœur jaune, la « Festiva Maxima », très parfumée, qui se distingue par sa couleur blanche pure et la « Mr Modzelewski » d’une couleur rouge velours. Les « japonaises » séduisent particulièrement par leurs teintes élégantes. Quant aux pivoines mixtes issues d’un croisement entre les pivoines arbustives et herbacées, elles se caractérisent par leur floraison annuelle.

revenir en haut

Choix du sol pour planter les pivoines

Les pivoines, plus disposées à pousser sur des sols non sablonneux, périssent quand elles sont plantées dans des endroits inondés, mais s’adaptent bien aux milieux drainés, d’un pH neutre, entre 6 et 7. Les pivoines arbustives peuvent être plantées dans des zones de pH 4 à 9, cependant, il faut les protéger pendant les périodes de gel si elles sont cultivées dans des zones de pH4 ou 5. Les espèces mixtes et herbacées, quant à elles, poussent bien dans des zones de pH 2 à 9. Pour équilibrer le pH du sol, il faut ajouter de l’engrais spécifique en tenant compte qu’un fumier de mauvaise qualité endommagera les jeunes plants. Pour une plantation en platebande, il est conseillé d’approfondir le trou et d’y placer un compost qui sera doucement aplati avant de semer les graines. En outre, préférez semer vos graines loin des arbres, distancées d’au moins 1 mètre d’autres plantes, pour que plus tard vous aurez la possibilité d’apporter à vos pivoines les nutriments et l’humidité nécessaires, en quantité suffisante. Elles apprécieront cependant la compagnie d’autres plantes estivales et des rosiers grimpants qu’elles orneront à leur niveau inférieur.

revenir en haut

Comment cultiver les pivoines ?

Avant de cultiver les pivoines, prévoyez un mois pour ameublir le sol en utilisant de la tourbe et du compost. La pivoine est composée de 3 parties principales qui sont les yeux, les bourgeons développant les tiges, la couronne qui puisent les nutriments ainsi que l’énergie nécessaires à la plante, et les racines. Pour planter les pivoines herbacées, placez la couronne de la plante à 5 cm de la surface du sol car une distance plus grande empêchera la floraison tandis que dans le cas contraire, vous risquerez d’endommager la couronne lors de l’entretien. Les pivoines arbustives, quant à elles, peuvent être plantées plus en profondeur. Pour toutes les variétés de pivoine, afin de limiter la formation de mauvaises herbes et de conserver l’humidité du sol, n’oubliez pas d’installer un paillis en tenant toutefois compte de dégager environ 15 cm autour de la couronne afin d’optimiser le drainage de la terre. Le tuteurage évitera que vos fleurs se courbent.

revenir en haut

L’entretien de la pivoine

Dès la fin de la période de développement de la plante, ramassez les feuilles qui tombent pour éviter le développement des maladies pouvant l’infecter. Une fois fleuries, les pivoines développent des gousses qui témoignent de leur mûrissement, que, selon vos préférences, vous pourrez couper ou conserver en tant que parures. Après la floraison, l’ajout d’engrais n’est pas obligatoire, sachant que les pivoines sont plantées sur des zones argileuses, toutefois, enrichissez votre sol en ajoutant du compost ou de l’engrais non organique aux indications 5-10-10 ou 12-12-12, une fois dans l’année, de préférence en automne. Concernant l’arrosage, en été, optez pour une irrigation par goutte à goutte et régulière, afin de minimiser les risques d’infections générées par la propagation des champignons. Par ailleurs, évitez de replanter les pivoines de plus de 3 ans, et préférez toujours de l’effectuer en automne, en coupant les racines qui seront replantées à la place de la pivoine entière, sur une zone où vous n’aurez pas planté des pivoines auparavant, ce qui diminuera les risques de maladies. Regroupez les plantes du même âge pour offrir un aspect plus homogène à votre jardin, sachant que la division des touffes est favorable pour le développement des fleurs.

Horticulture - Homéopathie | © mentions légales