Bricoleurs.Tv » Jardin et espaces verts » Les Fleurs du Jardin » Les géraniums

Le géranium en pot, idéal pour décoré fenêtres et balcons

Le géranium est une plante vivace originaire des régions tempérées et tropicales, aux fleurs aux couleurs vives. Il serait intéressant de noter que le géranium utilisé en pharmacologie et en parfumerie n’est pas le Pelargonium qu’on trouve chez le fleuriste. Les deux variétés de géraniums n’ayant pas les mêmes propriétés, il est important de faire la distinction entre eux. Le géranium que nous faisons pousser dans notre jardin serait donc de la variété Pelargonium, mais communément appelé géranium.

Les géraniums

Il existe deux types de géranium, le géranium zonal (Pelargonium x hortorum) et le géranium lierre (Pelargonium peltatum ou Pelargonium lierre). Le premier est une plante qui peut atteindre jusqu’à 70 cm de haut avec des feuilles duveteuses et épaisses. Le type lierre est flexible et donne un bel effet en pot ou suspendu, dû à son effet retombant ou associé à d’autres plantes. Quel que soit le type, le géranium reste une plante très populaire et très appréciée des amateurs de jardinage et qu’on ne cesse d’admirer sur les terrasses et les bords de fenêtres.

La fleur Géranium

Le géranium est une plante facile à cultiver et à entretenir. Près de 600 espèces de géraniums sont recensées. Néanmoins, les variétés qu’on cultive ou qu’on trouve chez le fleuriste serait le Pelargonium, la majorité des géraniums étant plutôt considérée comme des fleurs sauvages. Certaines variétés peuvent supporter des températures allant jusqu’à -20 degrés. En hiver, bien souvent la partie visible disparaît, la plante entre alors en dormance et la partie enterrée repoussera au printemps et donnera des fleurs tout au long de l’été. La fleur du géranium peut être simple, double ou semi-double et de plusieurs couleurs, incluant plusieurs tons : rose, blanc, rouge vif, violacé ou pourpre, unie ou striée. C’est une plante qui supporte très bien le soleil (aussi longtemps qu’il n’est pas brûlant), mais s’adapte aussi aux endroits semi-ensoleillés.

revenir en haut

Période de plantation, de transplantation ou de rempotage

La plantation se fait en automne quand les plantes entrent en repos ou à l’arrivée du printemps. La terre doit être bien labourée et avoir un bon drainage, sinon les racines risqueraient de pourrir. Les géraniums ne supportent pas pour autant la sècheresse. Par temps sec, il est important de les arroser régulièrement afin de garder le sol humide. Le rempotage se fait au printemps, on enlève alors la plante de son pot et on élimine les vieilles racines. Le pot est ensuite lavé afin d’être complètement dépourvu de toute trace de maladie qui risquerait d’attaquer la plante. Une nouvelle terre mélangée avec du terreau et du sable sera mise dans le pot, le tout légèrement tassé et on termine par un arrosage en pluie.

revenir en haut

L’entretien

Les géraniums se cultivent aussi bien en pot qu’en terre. Au moment de planter, il est très important d’enrichir la terre de terreau ou de compost et d’y mélanger du sable pour un bon drainage. L’ajout de fertilisants est cependant à éviter en hiver mais en temps normal il est conseillé d’apporter de l’engrais liquide spécial géranium deux fois par mois. En hiver, ne pas hésiter à couper les feuilles et les tiges, ne laisser qu’une tige d’une dizaine de centimètres qui va reprendre au printemps. Après chaque floraison, débarrasser la plante de ses fleurs fanées et des feuilles mortes qui la fatiguent inutilement.

revenir en haut

Maladies des géraniums

Pucerons, mouches blanches, chenilles ou champignons sont les causes les plus fréquentes des maladies qui attaquent les géraniums. Il existe toute une gamme d’insecticides et de fongicides en magasin. Il est donc important de bien déterminer par quelle sorte de parasite ou d’insecte la plante a été contaminée afin de la traiter au mieux. La pulvérisation d’insecticide doit se faire aussi bien au-dessus des feuilles qu’au-dessous car bien souvent les insectes se nichent dans cette partie. Il arrive parfois que les feuilles se décolorent, dû à un manque de phosphore et d’azote. Ceux-ci sont présents dans les engrais et généralement un apport d’engrais aux plantes aura vite fait de remédier au problème.

revenir en haut

Bouturage

Il est possible avec le géranium de renouveler soi-même ses plants par bouturage. Il suffit de choisir une tige saine de 10 à 15 cm environ. Tenant la partie basse de la bouture d’une main, avec l’autre main, casser d’un coup sec la tête juste au-dessus d’une feuille. Ensuite, débarrasser la bouture de ses feuilles afin que toutes les substances nutritives soient utilisées pour le développement des racines. Placer la bouture dans un godet à plantation rempli de terreau spécial géranium et de sable (qui facilite le drainage). Bien arroser et veiller à ce que le terreau ne se dessèche pas. Après deux semaines environ les racines devraient être formées. La bouture peut maintenant être placée avec le godet dans son récipient définitif, le godet se décomposera naturellement, étant fait avec des matières organiques.

Horticulture - Homéopathie | © mentions légales