Bricoleurs.Tv » Jardin et espaces verts » Les Fleurs du Jardin » Les Fuchsias

Protéger le fuchsia de l’hiver pour pouvoir la replanter par la suite

Le fuchsia est une fleur qui apprécie les emplacements ombragés et les sols un peu acides, riches en humus de préférence léger et correctement drainé. Pour les plantes déjà établies, il faut effectuer un repiquage au mois de mars. Avant l’hiver, il faut les préparer à l’hivernage pour les protéger de la gelée en arrêtant l’arrosage, vous pourrez ensuite effectuer le rempotage à la fin de l’hiver. L'hivernage facilite en effet le rempotage. Dans un premier temps, drainez la souche en enlevant la réserve d’eau. Vous pouvez aussi rentrer les pots de fuchsia pour les protéger de la pluie. Désinfectez également l’abri d’hiver du fuchsia pour éviter les maladies cryptogamiques.

Les Fuchsias

Le fuchsia peut servir à la décoration d’un balcon ou de l’intérieur de la maison mais aussi pour former une haie. Il ne nécessite pas d’entretien particulier hormis la taille et l’hivernage. En effet, bien que le fuchsia soit résistant et vigoureux, le gel lui est nuisible. Il existe plusieurs procédés pour hiverner le fuchsia : en pleine terre, en tranchée, en serre ou en silo.

La culture du fuchsia

Le fuchsia doit être planté en pleine terre en veillant à mettre un séchage de fond pour tarir l’eau. Le substrat sera composé d’un tiers de terre franche, un tiers de tourbe et un tiers de sable grossier de rivière. Ajoutez ensuite une grosse cuillérée de sang séché pour 10 litres de terre. Au début de l’automne, taillez les tiges à la moitié de leur longueur et paillez le pied du fuchsia avec des feuilles. Maintenez le paillis par un grillage à mailles serrées. A l’arrivée du printemps, vous pourrez couper les parties sèches des branches. Faites de temps en temps un apport d’engrais sur son emplacement composé essentiellement de terreau organique et de tourbe. Chaque semaine, fertilisez la terre avec un engrais spécifique liquide. Ensuite, arrosez copieusement après la plantation. Cependant, les fuchsias n’aiment pas avoir les racines constamment trempées. Pour y remédier, mettez au fond du trou des billes d’argile pour assécher les racines.

revenir en haut

Le bouturage du fuchsia

Le fuchsia peut être multiplié par bouturage entrepris au mois de janvier jusqu’au mois de mars ou par semis de graines uniquement en janvier. Le bouturage du fuchsia consiste à prélever une tige saine sur la plante mère et la cultiver dans un mélange de terreau de plantation associée à de la tourbe. Pour réussir votre bouturage, procédez comme suit : coupez en biais une tige d’une longueur de 10 cm avec les feuilles mais sans aucune fleur effeuillez la partie inférieure de la bouture divisez en deux chaque feuille qui se trouve sur la partie supérieure de la bouture si celles-ci sont de grande taille et laissez les petites entières appliquez de la poudre d’hormone de bouturage sur le rameau sur 2 cm de sa hauteur pour accélérer la cicatrisation.

revenir en haut

L’hivernage en pleine terre

Certaines variétés de fuchsia peuvent résister grâce à un hivernage en pleine terre. Pour ce faire, coupez les tiges de 2 à 4 cm au dessus du sol et nettoyez la surface du sol avec un balai de paille pour enlever la terre et les saletés recouvrez ensuite d’une strate de terreau de 10 cm qui servira d’additif pour la replantation de l’année suivante mettez une deuxième couche de paille et recouvrez le tout avec un plastique qui empêchera l’immixtion de l’humidité durant l’hiver bloquez le plastique avec une masse pour éviter que le vent ne le soulève patientez jusqu’au mois d’avril avant de dégager le plastique qui fera office de mini serre.

Conservez une basse température de 2°C à 6°C. Vous pouvez utiliser des tubes fluorescents en guise de lumière à raison de 16 heures d’exposition par jour. Trop de lumière risque d’accélérer la naissance de longues tiges. Si besoin est, vous pouvez tailler ces tiges et accomplir les premiers pinçages. Arrosez en pluie fine pour ne pas brusquer le fuchsia.

revenir en haut

L’hivernage en tranchée

Si vous n’avez pas assez de place pour tous vos fuchsias, vous pouvez les hiverner en tranchée. La profondeur de la tranchée dépendra de la taille des caissettes dans lesquelles vous placerez les fuchsias. Ainsi, taillez les fuchsias à une dizaine de centimètres de leur pied. Veillez ensuite à ce que le pot soit au moins à 10 cm du contrebas du niveau du sol. Au début du mois de novembre, les pots seront disposés côte à côte. Comblez les espaces entre chaque pot avec de la tourbe. Protégez la tranchée des rongeurs avec un grillage à mailles serrées et répandez du raticide. Vous pourrez sortir les plantes au grand jour à partir de la deuxième quinzaine du mois de mars. Changez le terreau en faisant attention aux jeunes pousses qui se seront développées à la base du fuchsia. Ensuite, placez les pots les uns contre les autres pour les protéger des vents glaciaux. La nuit, recouvrez avec un film de plastique en cas de gelée tardive. Enfin, faites attention à l’exposition au soleil car les nouvelles pousses pourraient se brûler.

revenir en haut

L’hivernage en serre

Pour l’hivernage en serre, préparez d’abord les bacs qui recevront les fuchsias. Disposez ensuite un mélange à base de 2/3 de terreau et le reste de la tourbe blonde. Ce mélange sera utile pour le rempotage au printemps. Supprimez ensuite un à deux nœuds même s’ils contiennent une fleur. Enlevez complètement toutes les feuilles. Dépotez le fuchsia et raclez la terre sur les parois du pot avec les mains pour se débarrasser des parasites et leurs œufs. La motte ainsi assainie, vous pourrez la mettre en terre avec le mélange de terre déjà prête. Réunissez tous les pieds de fuchsia les uns avec les autres.

Pour finir, pulvérisez du désinfectant spécial pour sol et du fongicide et arrosez légèrement. La température de la serre doit se situer entre 2° et 6°C pour éviter les excès de chaleur du soleil. Aérez fréquemment dès que la température extérieure est clémente. Vous pouvez conserver quelques tiges taillées pour en faire des boutures.

revenir en haut

L’hivernage en silo

Si la collection de fuchsias est nombreuse, vous pouvez opter pour un hivernage en silo. Pour cela, creusez une fosse qui pourra accueillir tous les fuchsias. Tapissez les parois de la fosse avec une grille à mailles serrées pour éviter une invasion de rongeurs. Superposez les caissettes contenant les plantes en recouvrant de tourbe sur chaque étage. Refermez ensuite le grillage et recouvrez le tout d’une couche de tourbe épaisse de 20 cm. Enfin, disposez une feuille de polystyrène expansée sous une plaque de tôle pour protéger le silo de la pluie.

Lorsque l’hiver sera plus doux, vous pourrez relever les plantes dans les caisses et les fixer dans de la tourbe et du terreau. Cependant, protégez les caissettes des gelées matinales et arrosez le terreau en pluie fine. L’hivernage en silo a l’avantage de faire repartir la plante sans problème au printemps.

Horticulture - Homéopathie | © mentions légales