Bricoleurs.Tv » Jardin et espaces verts » Les Fleurs du Jardin » Le Caryopteris

L’entretien, la plantation et des conseils sur le caryopteris

Cet arbuste portant le nom scientifique de caryopteris incana est en forme de demi-cercle et ses feuilles caduques exaltent un doux parfum lorsqu’elles sont fripées. Il dépasse très rarement les 1 mètre 50. Pour profiter en tout temps de la beauté naturelle du caryopteris, il faut prendre quelques précautions dès la plantation et entretenir adéquatement l’arbuste afin d’éviter qu’il ne se flétrisse.

Le Caryopteris

Le caryopteris est une plante résistante qui peut supporter des basses températures allant jusqu’à moins 15°C. Suivant les préférences de chacun, cet arbuste peut faire office de massif ou de haie basse. Il est également possible de le planter en pot. La fleur de cette plante qui fait son apparition en automne affiche de charmantes nuances de bleu. Pour pouvoir admirer aussi longtemps que possible la beauté naturelle du caryopteris, il faut savoir en prendre soin et connaître avec précision les exigences de cette plante.

La plantation d’un caryopteris

Le caryopteris est un arbuste qui s’adapte très bien à tous les types de sol à condition que le terrain soit bien drainé. Lors de la plantation d’un caryopteris, il est utile d’alléger la terre en utilisant des cailloux ou encore du sable. Dans tous les cas, cet arbuste apprécie particulièrement le soleil. Pour multiplier le caryopteris, il suffit de procéder à des bouturages, lesquels doivent impérativement être faits pendant la saison estivale. On peut également multiplier le caryopteris, en procédant à un semis pendant le printemps.

Les différentes étapes de la plantation du caryopteris consistent à bécher le sol à une profondeur d’environ une trentaine de centimètres. Réaliser ensuite une cavité d’une quinzaine de centimètres de diamètre. Recouvrir le trou avec de la terre après avoir disposé la motte et tasser le terreau avant d’arroser la plante.

revenir en haut

L’entretien d’un caryopteris

Le caryopteris demande un minimum d’entretien. Cette plante exige peu d’eau mais également peu de nourriture. Si cette plante pousse en pot, il est nécessaire de l’alimenter avec un engrais destiné aux végétaux à fleurs. Pendant les premières années d’un caryopteris, le paillage est une opération indispensable. Une fois que les fleurs ont fait leur apparition, il est utile de procéder à une taille sévère. Cette opération consiste à éliminer les parties aériennes de l’arbre en prenant soin de ne laisser qu’une petite portion : cinq centimètres seront parfaitement adéquats. La taille sévère du caryopteris est indispensable pour éviter que celui-ci ne devienne trop touffu et pour limiter ses ramifications. Dans les régions marquées par la fraîcheur, le caryopteris doit être taillée en automne pour qu’il soit bien préparé pour les jours frais. Dans les régions plus ensoleillées, la taille se fait de préférence au printemps afin de permettre à la plante de bien se développer et de s’épanouir. Si on souhaite que le caryopteris grandisse, la taille doit suivre l’apparition des fleurs.

revenir en haut

Bon à savoir

Le caryoptéris est un arbuste particulièrement résistant ne craignant ni la sècheresse ni la fraîcheur. Contrairement à certains arbres, celui-ci ne redoute par de maladies en particulier. Le caryopteris peut néanmoins afficher une vulnérabilité face au virus de la mosaïque. Cette maladie peut provoquer l’apparition de marques de couleur jaune au niveau des feuilles. Si le caryopteris est atteinte de cette maladie, il n’existe plus aucune solution pour le sauver. L’arbuste doit alors être arraché de la terre et brûlé.

revenir en haut

Avoir un plus bel effet

Le caryopteris est une plante décorative qui mérite qu’on s’y attarde. La plantation se fait généralement par groupe. Le plus souvent, cet arbuste va par trois afin d’obtenir un meilleur effet au moment de la floraison. Cette dernière a généralement lieu à la fin de l’été. En ce sens, c’est une plante qui apporte une bonne dose de couleur à une période de l’année où les autres végétaux n’ont plus que leurs feuilles, lesquelles peuvent d’ailleurs prendre une coloration jaune et tomber. Très souvent, le caryopteris est associé avec des rosiers ou encore avec des hespéris.

Horticulture - Homéopathie | © mentions légales