Bricoleurs.Tv » Jardin et espaces verts » Les Fleurs du Jardin » Le Canna

Planter le canna par bouturage ou par semis de graines

Le canna ou balisier est une plante vivace ornementale qui a besoin d'entretien lorsqu'il n'est pas cultivé dans une région tropicale. Comme il ne supporte ni le froid et ni un sol pauvre en humus, vous devez effectuer régulièrement un apport d'engrais. La culture et la multiplication du canna nécessitent également des soins particuliers afin que la plante ne dépérisse pas. Sachez enfin que vous avez le choix entre le semis et le rempotage pour multiplier votre canna.

Le Canna

Pour préserver la santé du canna, vous devez préparer et enrichir préalablement le sol. Ensuite, séparez les touffes que vous allez replanter ou plongez les graines du canna dans de l’eau. Autrement, pour l’entretien, l’arrosage et l’apport d’engrais sont deux points très importants pour la floraison.

Identifier le canna ou balisier

Le canna ou balisier appartient à la famille des Cannacées. Poussant naturellement dans les régions tropicales d’Amérique et d’Asie, cette plante vivace peut atteindre 1,20 m avec des feuilles caduques. Les fleurs apparaissent généralement par épis de couleur vive, allant du jaune au rouge vermillon. Malgré sa vivacité, le canna craint le froid. Il existe une cinquantaine d’espèces dont les plus belles sont la Lucifer de couleur rouge grenat ceinturé de jaune, la Confetti de couleur jaune moucheté de taches oranges et l’Oiseau de feu qui est rouge vermillon. Le canna peut être planté dans un jardin sous forme de massif ou pour décorer le balcon et fleurit du mois de juillet jusqu’au début de l’hiver.

revenir en haut

Cultiver le canna

Avant de replanter :

  1. Préparez le terreau pour le semis ou le bouturage vers le mois de février ou mars
  2. Déracinez les rhizomes avant le froid
  3. Veillez à ce qu’il reste de la motte de terre autour des rhizomes
  4. Placez les rhizomes dans des gobelets dans un endroit chaud et sec à une température supérieur à 2°C

Il existe deux modes de plantation qui sont le semis ou le bouturage. Si vous optez pour le bouturage, sachez que les jeunes pousses ont besoin d’un sol neutre et riche en humus pour bien grandir. Procédez donc d’abord par un apport d’engrais composé d’acide phosphorique ou potassique au sol, additionné d’une bonne dose de fumier. Respectez une distance de 60 cm entre chaque pousse pour que, durant sa croissance, le canna ne s’étouffe pas ni au niveau des racines ni au niveau des tiges aériennes. Enfoncez les rhizomes à 15 cm de profondeur dans le sol et veillez à ne pas asphyxier les tiges aériennes qui auraient déjà pris pendant leur séjour en serre. Si vous optez pour le semis, sachez qu’il s’effectue au début du mois de janvier ou de février. Pour ce faire, récoltez les graines de la dernière floraison et trempez-les dans de l’eau tiède pour ramollir la coque noire et faciliter la germination. Disposez ensuite les graines dans des cassettes riches en compost. Lorsque les jeunes plants auront grandi, placez-les dans des godets dans une serre. Notez que le semis ne réussit pas toujours comme le bouturage.

revenir en haut

Entretenir le canna

Pour que le canna grandisse dans les meilleures conditions, vous devez procéder à :

  1. Un arrosage régulier : deux fois par semaine dès le mois d’avril jusqu’au mois d’octobre
  2. Un apport d’engrais, mélange de compost enrichi en potasse tous les quinze jours
  3. Une désinsectisation : les chenilles et les limaces doivent être éliminées
  4. Une suppression des parties flétries : enlevez les feuilles et les fleurs fanées
Horticulture - Homéopathie | © mentions légales