Bricoleurs.Tv » Jardin et espaces verts » Les Fleurs du Jardin » La glycine

Quelques conseils pour entretenir la glycine, une plante grimpante pour embellir votre jardin

Posséder un jardin est un luxe que peu de personnes peuvent s'offrir. Dans un jardin, chaque plante est différente et présente des besoins spécifiques, nécessitant par conséquent des soins adaptés. La glycine qui fait partie des plantes grimpantes les plus présentes dans les jardins, ne déroge pas à cette règle. Plante peu capricieuse, la glycine est également très robuste. En maîtrisant l'utilisation qu'on lui destine, la manière de le planter et le mode d'entretien qui lui convient, la glycine a toutes les chances de grandir normalement. Bien entretenue, la glycine peut progressivement devenir une plante magnifique qui embellit votre jardin et donne une note romantique à des structures telles que les grillages ou encore les pergolas.

La glycine

Plante grimpante et ornementale, la glycine est utilisée pour embellir les structures d’extérieur telles que les pergolas, les arches ou encore les portails. Dans certains cas, elle peut également être utilisée pour une surface horizontale en la positionnant grâce à un treillis.

La plantation de la glycine

La tige de la glycine, très robuste, peut atteindre jusqu’à vingt mètres et ses grappes de fleurs peuvent généralement aller jusqu’à 50 cm. Les fleurs de la glycine peuvent être de différentes couleurs, violet clair, blanche ou encore bleue et la plante fleurit généralement vers le début du printemps. Toutefois, certaines espèces peuvent aussi fleurir en été. Plante robuste, la glycine est également facile à entretenir et peut s’adapter à des températures très basses. Pour un meilleur résultat, la plantation de la glycine se fera au printemps, elle pourra cependant être plantée en d’autres saisons en évitant toutefois les fortes périodes de canicule. Bien que la glycine apprécie le soleil, il faut tout de même penser à la placer dans une zone légèrement ombragée. Un sol acide et sableux fera le bonheur de la glycine tandis que les sols assez riches lui sont préjudiciables. La glycine apprécie également les surfaces plutôt argileuses et s’accommode mal des sols calcaires. Par ailleurs, elle peut se multiplier par marcottage en procédant comme suit :

  • Enlever quelques centimètres de l’écorce d’une branche dont le diamètre dépasse les 4 cm
  • Après avoir mis de l’hormone de bouturage, envelopper dans du plastique perforé en le couvrant d’un peu de mousse
  • A l’apparition de racines, replantez la branche après l’avoir coupée de l’arbre

Pour planter la glycine, suivre les étapes suivantes :

  • Mettre la plante dans un trou d’une cinquantaine de centimètres de profondeur et de diamètre
  • Veiller à ce que la plante soit dirigée vers le support
  • Boucher le trou et tasser la terre
  • Arroser avec une dizaine de litres d’eau

Présentant une tige ligneuse qui peut se durcir au fil du temps, la glycine nécessite un support robuste capable de résister à la forte pression que la plante ne manquera pas d’exercer.

revenir en haut

Quelques conseils pour l’entretien de la glycine

Bien que l’entretien de la glycine ne constitue pas une corvée de longue haleine, il est toutefois indispensable, en particulier en ce qui concerne le taillage. Ainsi, après chaque floraison de la plante, il est nécessaire de la tailler. En outre, les jeunes tiges devront également être taillées pour que les boutons puissent se multiplier. La coupe se fera sur les pousses latérales en veillant à ne laisser que 3 yeux. La taille permet également de rajeunir la plante en la coupant chaque année à la base de l’une des tiges. Elle pourra ainsi régénérer des pousses plus jeunes. En taillant la plante, vous pouvez également en contrôler le développement et faire ressortir l’esthétique voulue. Si vous constatez toutefois que la plante fleurit peu alors que ses feuilles sont de plus en plus abondantes, il est conseillé de rajouter du phosphore et de la potasse au sol.

Lorsque vous vous occupez de votre glycine, il est préférable de porter des gants car le contact de la plante produit parfois des démangeaisons. De même, il est conseillé de se laver les mains après chaque manipulation car une ingestion pourrait être dangereuse. En période de sècheresse, la glycine risque d’être attaquée par divers insectes comme la coccinelle, les pucerons ou les cochenilles. Ainsi, il est important de bien arroser et d’aérer la plante. D’ailleurs, la taille participe également à une bonne aération de votre glycine. Au mois de février, il est également conseillé de placer des produits anti-limaces aux pieds de la plante afin de repousser les limaces qui peuvent détruire les jeunes pousses de glycine. Par ailleurs, ces jeunes pousses ne nécessitent pas d’engrais qui peuvent empêcher la floraison normale. Il existe plusieurs espèces de glycines mais les plus réputées proviennent des Etats-Unis, de Chine ou encore du Japon. Enfin, il faut savoir que la glycine est également très utilisée en parfumerie car son odeur rappelle celui du miel.

Horticulture - Homéopathie | © mentions légales