Bricoleurs.Tv » Jardin et espaces verts » Le Potager » Potager au balcon

Cultivez des légumes, des fruits ou des plantes aromatiques dans votre potager au balcon

Même si on ne dispose pas d’un lopin de terre cultivable, il est tout à fait possible de goûter aux joies du jardinage en installant tout simplement son potager au balcon. Néanmoins, il est primordial de prendre quelques précautions avant de s’y mettre. En effet, les contenants, la terre et l’eau ont un poids non négligeable, il faut alors s’assurer que la structure soit en mesure de supporter cette charge supplémentaire.

Potager au balcon

Aussi paradoxal que cela puisse paraître, les légumes se développent parfois mieux en contenant. De plus, au balcon, les insectes ravageurs sont peu nombreux et les mauvaises herbes quasi inexistantes. Par contre, il faut arroser et amender le terreau plus fréquemment. Il faut également noter que les variétés de légumes et de fruits qu’on peut cultiver au balcon sont limitées.

Comment réussir un potager au balcon ?

Pour le contenant, le choix est large mais privilégiez autant que possible les pots en terre cuite qui sont perméables à l’air et à l’eau mais sensibles au froid ainsi que les bacs en plastique qui sont légers et plus faciles à nettoyer. Dans les deux cas, ils doivent avoir au minimum 15 cm de diamètre pour les petits légumes et 40 cm pour les plus gros tels les concombres et les tomates. On peut également utiliser des demi-barriques qui ont l’avantage d’être plus spacieuses, des boîtes à fleurs qui doivent mesurer au minimum 50 cm de profondeur et 30 cm de largeur, les paniers suspendus avec un diamètre minimum de 40 cm, les bacs cubiques et les sacs spéciaux à culture.

Quant à la profondeur du contenant, les espèces à croissance rapide comme les plantes aromatiques et les laitues se contentent de contenants de 15 à 25 cm de profondeur tandis que les légumes-fruits comme les concombres et les aubergines doivent disposer d’une profondeur de 45 cm au minimum. Pour les grands contenants, privilégier les couleurs foncées qui possèdent l’avantage d’augmenter la chaleur du terreau permettant ainsi d’accélérer et de rallonger la production. Comme l’eau et les matières nutritives sont limitées dans un contenant, il est impératif que le terreau soit de très bonne qualité. Utilisez des terreaux préparés spécialement pour les jardinières et les pots et y ajouter si possible 1/4 de compost.

La réussite du potager au balcon dépend en grande partie de l’arrosage. En effet, il faut prendre en compte la chaleur, le vent, la nature et le volume du contenant ainsi que l’étape de développement de la plante. En général, il faut arroser quand la partie superficielle du terreau est sèche. Par grande chaleur, arrosez quotidiennement soit le matin soit le soir mais jamais en milieu de journée. Mettez en place un paillis pour maintenir l’humidité et surtout supprimez les tiges et les feuilles mortes. Il faut également tenir compte de la position du potager, il doit bénéficier d’un ensoleillement minimum de 4 heures par jour et doit être à l’abri des courants d’air. Si tel n’est pas le cas, certaines plantes peuvent se contenter d’une exposition indirecte à la lumière du jour pour ne citer que le persil et la ciboulette tandis que d’autres poussent bien à l’ombre à l’instar du cerfeuil, de la sauge sclarée et du cresson de fontaine.

revenir en haut

Que planter dans un potager au balcon ?

Les plantes aromatiques sont bien adaptées à la culture en pot. Elles sont faciles à cultiver, occupent peu de place, se développent rapidement et arrivent vite à maturité. Alors, même pour un potager sur le rebord d’une fenêtre, pensez à la ciboulette, au thym, au persil, à la menthe, à l’aneth, à la sarriette et à l’estragon. Il y a également des plantes potagères à croissance rapide telles les poivrons, les concombres, le cerfeuil, le radis, les courgettes, etc. Si on dispose de plus grands contenants, on peut opter pour la pomme de terre et la carotte. Si on aime les fruits, il est tout à fait possible de planter des fraisiers, des groseilliers, des framboisiers et même de la vigne.

Il faut savoir que les légumes poussent mieux et plus vite quand ils sont seuls dans leur contenant. Sinon, dans les grands bacs, cultiver des plantes compagnes au côté des légumes. C’est une manière d’éloigner les parasites et autres insectes ennemies des légumes. Certaines associations sont particulièrement recommandées comme la sarriette et le haricot, le basilic et la tomate ainsi que l’aneth et le concombre. Quant aux petits pois et aux haricots, leur culture en pot n’est pas conseillée vu leur rendement peu conséquent.

Horticulture - Homéopathie | © mentions légales