Bricoleurs.Tv » Jardin et espaces verts » Le Potager » Pincer la tomate

Pincer vos tomates pour avoir de meilleurs fruits

Contrairement aux autres plantes à fruits, la tomate n’a besoin que du pinçage ou du pincement pour produire de bons fruits. Par rapport aux autres soins qui nécessitent des outils lourds et nombreux, le pincement de la tomate se fait à la main ou tout au plus à l'aide d’un bon sécateur si les rameaux à couper sont durs. Il n’y a pas de moment favorable pour procéder à un pinçage de la tomate. Cependant, dès que les premiers gourmands apparaissent vous pouvez les supprimer pour éviter qu’ils n’épuisent la réserve nutritive nécessaire à la fructification.

Pincer la tomate

La tomate ou solanum lycopersicum est une plante herbacée annuelle dont la culture est très connue. La tomate a l’avantage de grandir très vite si elle est abondamment arrosée et plantée à un endroit ensoleillé. Un manque d’entretien de la tomate se traduit par une croissance inutile des tiges secondaires et une abondance de feuilles qui empêche les fruits de mûrir. Sans un pincement régulier, les gourmands vont apparaître et épuiser l’énergie de la tomate. Il est donc conseillé de procéder à la taille des branches secondaires et des feuilles ainsi qu’au pincement des bourgeons secondaires.

Pincer la tomate

Le pincement est l’entretien principal qui convient à la tomate. Comme son nom l’indique il consiste à pincer les mauvaises parties de la plante qui sont les gourmands ou les faux bourgeons. Les faux bourgeons deviendront des feuilles stériles et inutiles à la croissance de la tomate. Il faut de ce fait les supprimer pour qu’ils n’absorbent pas la sève de la plante. Pour ce faire, repérez les bourgeons secondaires et pincez-les entre votre index et votre pouce pour les supprimer. Si les gourmands sont durs, vous pouvez utiliser un sécateur. Laissez seulement les feuilles principales et les feuilles en pleine croissance sur la branche. Le pincement freinera l’élévation de la tomate. A part la suppression des faux bourgeons latéraux, écimez la tige principale lorsqu’elle dépasse le cinquième bouquet de fleurs qui sont les futurs fruits. Limitez également le nombre de bouquet de fleurs. Ceci aura pour conséquence de réduire le nombre de tomates à chaque pied. Moins de fruits reviendrait à avoir des fruits plus délicieux et plus gros. Vous pouvez pincer la tomate après sa culture en terre lorsque les premières feuilles apparaîtront.

revenir en haut

Les bienfaits du pincement de la tomate

Les faux bourgeons ou gourmands se trouvent à l’intersection de deux branches. Ils aspirent tous les nutriments essentiels à la croissance de la tomate. Le pincement de la tomate permet alors d’une part de rediriger la sève vers les fruits et d’accélérer leur maturation et d’obtenir des fruits de plus gros calibres. Le pincement permet également de freiner la multiplication des feuilles. En effet, un feuillage encombrant cache le soleil or pour bien mûrir, les tomates doivent être bien exposées au soleil. Le pincement de la tomate est un procédé qui évite au pied de la tomate de se ramifier n’importe comment. De plus, les faux bourgeons vont épuiser prématurément votre pied de tomate.

Horticulture - Homéopathie | © mentions légales