Bricoleurs.Tv » Jardin et espaces verts » Installer un bassin dans son jardin

Bassin de jardin : conseils pour l’installation et l’aménagement

Un bassin artificiel constitue une très belle décoration de jardin et il reproduit fidèlement le milieu naturel aquatique. Aucune autorisation n’est utile pour l’installer chez soi à moins qu’on ne veuille détourner le cours d’une rivière pour alimenter le bassin. Cependant, quelques règles doivent être observées pour réussir l’installation du bassin notamment en ce qui concerne son emplacement ainsi que son irrigation. Il faut respecter chaque étape de la construction pour obtenir de meilleurs résultats quelle que soit l’envergure de votre jardin et le type de bassin qu’on a choisi d'y installer. Enfin, le bassin doit disposer de certains accessoires d’entretien pour garder l’équilibre de la vie aquatique qu’on va reproduire à petite échelle.

Installer un bassin dans son jardin

Avant d’installer un bassin, on doit choisir l’emplacement précis afin de connaître les dimensions du bassin qu’on va acheter. De plus, le bassin doit être pourvu de certains accessoires utiles pour la survie de la faune et la flore en milieu artificiel. Comme il existe plusieurs types de bassin, l’installation dépendra de la forme et des mesures de celui-ci. A part ces critères, il faut tenir en compte également de l’alimentation en eau du bassin.

Les règles de base avant l’installation du bassin

Exposez le bassin au soleil au moins cinq heures par jour, surtout losque celui-ci est profond. En effet, une hyperthermie sera nocive pour les poissons et les plantes aquatiques. Ne construisez pas le bassin près d’un arbre. La chute des feuilles ou des aiguilles des conifères sont en effet nuisible à la vie aquatique. Il est à noter qu’un bassin aménagé dans une cuvette risque de recueillir les eaux de pluie qui auront entrainé des sédiments et qui viendront polluer le bassin. Aménagez le bassin près d’un réseau d’irrigation et d’une source électrique, de cette manière l’entretien du bassin n’en sera que facilité. Optez pour un bassin qui a une forme simple pour faciliter la mise en place des accessoires destinés à l’étanchéité. Installez le bassin dans un endroit où vous pourrez aménager plusieurs niveaux correspondant à chaque espèce aquatique animale ou végétale.

revenir en haut

Les types de bassins

Il existe plusieurs types de bassins. Vous avez le choix entre les bassins préfabriqués conçus avec du polyester, du fibre de plastique ou du fibre de verre. Il y a également toute une kyrielle de forme et de dimensions parmi lesquelles vous pourrez faire votre choix. Les bassins sont certes les plus onéreux mais ils offrent l’avantage d’être résistants. Pour choisir un bassin fonctionnel, tenez compte des critères de choix suivants : si le jardin est petit, choisissez un bassin préfabriqué qui s’accommodera facilement à l’ensemble du paysage, s’il s’agit d’un grand jardin, optez pour un modèle en bâche pour avoir un bassin plus profond et plus large. Si vous ne voulez pas faire de gros aménagement, la meilleure chose à faire est d’acheter un bassin en bois.

revenir en haut

Les soubassements du bassin et l’irrigation

Lorsque vous aurez déterminé l’emplacement du bassin, il faudra également prévoir où sera affectée la terre inutilisée provenant du creux qui accueillera le bassin. Généralement l’installation d’un bassin se fait en quelques étapes. Premièrement, nivelez l’emplacement du futur bassin et enlevez tout ce qui gênerait l’installation (cailloux, racines d’arbre). Tracez ensuite les différents niveaux du bassin à l’aide d’une ficelle et de piquets. Dressez le bassin sur des briques pour l’aspect pratique. Creusez des niveaux concentriques en entamant par la rangée la moins profonde. Faites des niveaux qui vont mesurer 10 à 30 cm de profondeur. De ce fait la dernière tranchée mesurera entre 60 et 90 cm de profondeur. Procédez par la suite par la vérification de la régularité des tranchées successives (horizontalité et profondeur) à l’aide d’un niveau et d’un mètre. Pelotonnez le niveau le plus bas du bassin d’un feutre jardin pour garantir une meilleure étanchéité et déployez la bâche. Etendez la bâche au maximum pour qu’elle ne se gondole pas. Pour ce faire, étalez la bâche sur une strate de sable de 5 cm d’épaisseur pour éviter qu’elle ne se troue à cause d’un caillou. Versez l’eau petit à petit dans le bassin pour bien fixer la bâche contre les côtés puis couvrez les bords du bassin avec de la terre, des cailloux ou des petits pavés pour dissimuler la bâche. N’oubliez pas de varier les couches de remplissage et les couches de remblayage et de tasser la terre autour des bords extérieurs du bassin avec des pavés cimentés ou du gazon. Veillez à ce que l’eau soit de bonne qualité. A priori, optez pour l’eau du robinet. L’eau de rivière pouvant être polluée comme cela pourrait être le cas avec les eaux de pluie.

revenir en haut

Les accessoires vitaux pour la faune et la flore aquatiques

Installer le bassin ne suffit pas pour permettre la survie de vos poissons et le bon développement des végétaux aquatiques. Il faudra effectivement penser à aérer le bassin d’une part et d’autre part filtrer l’eau qui y circule. Ces deux points visent notamment à garder une certaine stabilité au niveau de l’oxygénation qui tend à diminuer lors des périodes de forte chaleur. Vous avez le choix entre une fontaine ou un jet d’eau. Ces deux sources hydrauliques fonctionnent grâce à des pompes qui apporteront l’oxygène nécessaire au bassin. Vous saurez que le taux d’oxygène est bas lorsque les poissons nageront plutôt en surface. Le filtre, pour sa part, a pour principal rôle de nettoyer le bassin de façon permanente. Il stoppera les particules suspendues dans l’eau. Il remue l’eau pour favoriser l’oxygénation et le contrôle thermique. Optez pour un système de filtration qui filtre la totalité de l’eau du bassin en trois heures tout au plus.

Horticulture - Homéopathie | © mentions légales