Bricoleurs.Tv » Jardin et espaces verts » Hortensias hydrangeas

Conseils pratiques et utiles pour planter et bien entretenir les hortensias hydrangeas

Avec ses fleurs en boule de différentes couleurs, l'hortensia hydrangéas est une plante d’ornementation qui donne des couleurs au jardin et l'illumine par la même occasion. Si vous décidez de planter des hortensias hydrangeas dans son jardin, vous devez d'abord faire son choix parmi une grande variété d'espèces. Ensuite, vous devez préparer le support de plantation, bien choisir l’endroit et le moment pour planter. Le choix de la bouture est aussi très important puisque la reprise de vie et la croissance, pour obtenir une belle plante, en dépend. Une fois que l'hortensia commence à pousser, il faut penser à l’entretenir périodiquement en tenant compte des calendriers annuels et surtout de ses exigences par période déterminée.

Hortensias hydrangeas

Avant de parler de la plantation et de l’entretien des hortensias hydrangéas, faisons un tour rapide sur ses caractéristiques. Originaire d’Amérique du Nord et du Japon et portant le nom scientifique hydrangéa, l’hortensia hydrangéas appartient à la famille des hydrangéacées. C’est un arbuste pouvant mesurer jusqu’à 1m50 de ahut et dont les feuilles sont caduques. Il fleurit et donne de belles fleurs doubles ou simples, bien arrondies ou plates, de couleurs différentes : pourpre, rouge, bleu, rose et blanc. La cueille de ces fleurs devra se faire uniquement en période de floraison lorsqu’on veut en faire des bouquets secs, c’est-à-dire de juillet à septembre. C’est une plante très résistante pouvant survivre à une température de moins 15°C.

La plantation des hortensias hydrangéas

Avant la plantation proprement dite, il faut bien sélectionner la variété d’hortensia hydrangéas à cultiver. Il existe plusieurs d’Hortensias Hydrangéas. L’hortensia sargentiana, a des grosses feuilles rugueuses de couleur vert foncé et une couronne toute blanche mélangée. Cette plante donne une fleur bleue. L’hortensias serrata se caractérise par des feuilles larges et une couronne bleue ou rose entourant ses fleurs blanches. L’hortensias à feuille de chêne, possède des feuilles ressemblant à celles des chênes et donne une fleur blanche durant la période estivale. L’hortensia paniculé, a une taille variant de 2 à 3 mètres et donne des fleurs blanches. Il doit être planté sur un sol frais et ensoleillé. L’hortensia grimpant possède des crampons lui permettant de s’accrocher à un support. Facilement reconnaissable par leurs fleurs formant une boule, les hortensias des jardins sont de loin les plus cultivés.

Une fois son choix fixé, l’apprenti jardinier doit préparer le sol qui va recevoir la bouture. La reprise et la croissance de l’hortensia hydrangéa sont favorisées par un sol un peu acide, frais et riche en matière organique. Ce qui peut être obtenu en utilisant de la terre de bruyère mélangée à du terreau de feuilles. Pour la plantation, il faut creuser un carré de 50 cm² qu’on remplit du mélange indiqué préalablement. Rajouter un peu de sable puis de la terre franche et implanter le pied de la bouture. Remblayer et bien tasser puis arroser régulièrement avec une eau non calcaire. Espacer d’environ 70 cm le pied de chaque jeune plant afin de garder un bon espacement, favorable à leur croissance. L’hortensia hydrangéas a besoin d’un endroit se trouvant à l’ombre ou à mi-ombre et qui ne capte pas directement les rayons de soleil, notamment en fin de journée. Evitez donc les faces tournées vers l’ouest. Il faut planter l’hortensia en usant d’une bouture qui est une partie de la plante mère qu’on détache et qu’on remet en terre. Le moment idéal pour procéder au bouturage s’étend de juillet à septembre. Pour obtenir une bouture, il suffit de couper une tige portant sur elle deux feuilles et deux bourgeons. Toutes les autres parties doivent être ôtées afin de permettre à la bouture de reprendre. Il ne faut pas laisser les tiges mortes et les fleurs fanées sur la plante pour préserver sa bonne santé et aussi pour son aspect extérieur. Les fleurs d’hortensia hydrangéas décorent les jardins en persistant même durant les périodes hivernales, c’est la raison pour laquelle on trouve toujours des hortensias hydrangéas dans les gros pots, les bacs, les massifs, les plates bandes et même les haies.

revenir en haut

L’entretien des hortensias hydrangéas

Pour leur permettre de bien tenir durant l’hiver sans subir trop d’anomalies, il est recommandé d’épandre du paillis de feuilles mortes sur la souche au niveau des racines. Juste après le bouturage, au moment où le jeune plant commence à reprendre vie, on peut d’ores et déjà procéder à la taille en fonction des résultats recherchés. Sinon, le jardinier peut le laisser sans le tailler s’il le souhaite et obtenir un arbuste touffu mais dont les fleurs se raréfient, laissant place aux feuillages verdoyants. La taille des hortensias hydrangéas doit attendre la fin de l’hiver, juste à la veille du printemps. A ce moment là, il n’est pas très utile de rabattre tous les rameaux puisqu’il faut quand même laisser une place aux fleurs. Pour avoir un bel aspect extérieur, il est parfois indispensable de nettoyer la plante et ses alentours. Le nettoyage de la plante proprement dite consiste à la coupe au sécateur des parties fanées, surtout les fleurs juste au ras du bourgeon. Le nettoyage peut correspondre également à l’enlèvement des bois noircis et des brindilles. La pénétration de la lumière entre les tiges et les branches, afin de favoriser la photosynthèse, est nécessaire pour un bon développement de la plante. Ainsi le jardinier doit penser de temps en temps à aérer la plante en lui ôtant les parties qui semblent encombrantes. Pour favoriser la protection durant l’hiver, ne jamais couper les fleurs car elles aident la plante à mieux tenir contre le gel. Pour finir, l’hortensia hydrangéas a besoin de beaucoup d’eau et demande un arrosage quotidien à grande eau.

Horticulture - Homéopathie | © mentions légales