Bricoleurs.Tv » Jardin et espaces verts » Herbicides et insecticides

Utiliser des insecticides et des herbicides pour favoriser la croissance des plantes

La manipulation des produits tels que les herbicides et les insecticides doivent se faire avec grande précaution car ils peuvent contenir des éléments nocifs à l’homme. Pour ce faire, le jardinier a besoin de divers matériels. Les herbicides consistent en des produits destinés à l’élimination des mauvaises herbes, ils se présentent sous différentes formes avec des emplois diversifiés en fonction des herbes à traiter. Il en est de même pour les insecticides dont le but principal est d’éliminer tous les insectes nuisibles aux plantes. Il existe de très nombreux types d’insecticides dont l’efficacité dépend de la spécificité de chacun d’entre eux. Outre les matériels et équipements, les précautions générales à prendre lors de leur emploi mérite d’être connues et d’être respectées pour éviter les accidents inutiles.

Herbicides et insecticides

Il est encouragé aux jardiniers d’user des équipements de protection et des matériels nécessaires lors de l’emploi des insecticides et des herbicides pour le confort et la praticité d’utilisation. Les équipements de protection classiquement utilisés lors de ces pratiques sont :

  • le masque de protection qui sert à protéger les voies respiratoires contre l’inhalation des produits volatiles
  • les lunettes de protection qui servent à préserver les yeux des jets
  • les gants en caoutchouc qui gardent la peau en dehors du contact direct avec le produit
  • et les bottes en caoutchouc

Pour avoir une précision sur la dose à utiliser, il est indispensable d’user d’un doseur. Afin de mieux répartir les produits équitablement entre les plantes, le jardinier a souvent recours au pulvérisateur dorsal ou à l’arrosoir fabriqué en plastique dont l’embout est serré. Selon le produit employé, il se peut qu’on ait besoin de le mélanger. Pour ce faire, le jardinier doit disposer d’une spatule. Il ne faut pas oublier de réserver un endroit spécialement clos pour stocker ce genre de produit, il est préférable que cet endroit ne soit pas à la portée de vue des enfants pour ne pas susciter leur curiosité, de même pour les animaux domestiques.

Les différents types d’herbicides

Les herbicides sont classés en deux groupes en fonction de leur action : ce sont les herbicides à action totale et à action sélective. Les herbicides à action sélective servent à détruire uniquement les mauvaises herbes sans altérer à la culture des gazons et des prairies. Ce type est subdivisé également en plusieurs genres s’adaptant à chaque forme de mauvaises herbes comme les spéciaux destinés à attaquer les dicotylédones tels que les pissenlits, les chardons et les camomilles par exemple. Parmi le type à action sélective, il y a ceux fabriqués à base de sulfate de fer, à base d’acide gras contre les mousses, d’eau de javel, d’herbicides en granule, de glyphosate et en poudre. Les herbicides à action totale éliminent sans distinction toutes les plantes qui sont en contact avec eux. Ils sont généralement utilisés pour aménager un terrain avant la plantation proprement dite.

revenir en haut

Le mode d’emploi des herbicides

Il faut savoir que les herbicides ne s’emploient pas en temps de pluie, sinon, il faut éviter de l’appliquer au moins 6 heures avant une prévision de pluie. Les herbicides sont principalement aspergés sur les feuilles des plantes et non sur les racines, et jamais sur une plante de moins d’un an. Les produits à base de sulfate de fer sont efficaces du mois d’octobre au mois de novembre et du mois de février au mois d’avril les herbicides granulés agissent mieux du mois de mars au mois d’avril, sinon, en printemps et en automne, lorsque l’application se fait deux fois en une année. La majorité de ces produits sont à diluer dans de l’eau qui sera aspergée sur la plante à l’aide d’un pulvérisateur ou d’un arrosoir. Une fois que le produit est en contact avec les parties vertes de la plante visée, il commence à se répandre en tuant progressivement les parties contractées, puis à atteindre le niveau de la racine à la fin pour la détruire également. Mais d’autres formes d’herbicides ont une autre façon d’agir, il est ainsi de rigueur de bien lire la notice ou l’indication d’utilisation du produit, sinon de demander conseil auprès du vendeur.

revenir en haut

Les sortes d’insecticides et leur utilisation

Les insecticides servent à tuer les insectes nuisibles aux plantations tels que :

  • les fourmis
  • les moustiques
  • les chenille
  • les pucerons
  • les campagnols
  • les taupes
  • les limaces
  • les mouches

Ces produits attaquent généralement le système nerveux des insectes qui les digèrent soit par le contact direct du produit lors de sa pulvérisation, soit par ingestion de la plante lorsque l’insecticide utilisé a une forme d’attaque naturelle, c’est-à-dire qu’elle est aspirée par la plante et sera reconduite dans la sève de celle-ci pour être répartie dans ses organes. Les produits pour tuer ces différents insectes sont diversifiés en fonction des bestioles à éliminer. Les cartouches à gaz toxique qui sont à mettre en place et à brûler dedans pour dégager de la fumée toxique dans le terrier sont efficaces contre les campagnols et les taupes. Les produits persistants durant la nuit sont meilleurs contre les limaces comme elles mangent surtout les feuilles pendant la nuit. Les pesticides contre les fourmis n’agissent que durant un certain temps puisqu’ils doivent être déposés sur la plante, transportés dans le nid des fourmis c’est seulement après qu’ils doivent agir afin de répandre son effet à l’intérieur du nid et tuer toute la famille.

Horticulture - Homéopathie | © mentions légales