Bricoleurs.Tv » Jardin et espaces verts » Arbres et Arbustes » Planter un photinia

Planter un photinia pour le plaisir de voir ses feuilles et ses fleurs changer en permanence

De nos jours, la tendance est au jardinage facile et on préfère les plantes et les arbustes qui nécessitent un entretien minimum et qui sont esthétiques. Le photinia convient parfaitement car il combine quasiment tous les avantages en réduisant les inconvénients. L'un des principaux avantages est qu'on peut le planter à n'importe quelle saison, et seules les étapes de la plantation sont légèrement différentes. Le photinia résiste parfaitement aux agressions des insectes et aux agressions climatiques, et sa floraison est magnifique pendant toute l'année.

Planter un photinia

Le photinia est originaire d’Asie, et c’est une plante qui a été artificiellement conçue. En effet, on a combiné deux espèces pour avoir un arbuste résistant et décoratif. Sa particularité est qu’il supporte n’importe quel type de sol, même s’il se développe plus rapidement sur une terre riche. Étant donné qu’il nécessite une préparation réduite, nous passerons directement à sa plantation avec les contenants adéquats et les précautions nécessaires. Ensuite, nous verrons quelques conseils sur la découpe selon l’année de croissance, et nous finirons par les mesures de protection contre l’invasion de champignons.

Comment planter un photinia ?

Voici les outils nécessaires pour planter un photinia :

  • un contenant rectangulaire
  • des graines ou des plants de photinia (ces derniers sont recommandés)
  • des outils de jardinage (bêche, râteau ...)
  • un fongicide

Comme pour tous les arbustes, le contenant et le terreau déterminent la réussite de la plantation. Privilégiez un pot rectangulaire si vous pensez l’installer sur un balcon. La qualité de la terre n’est pas primordiale, mais il vaut mieux la mélanger à un engrais. Ensuite, percez le contenant et déposez des billes d’argiles au fond pour évacuer l’excès d’arrosage. Même si les branches et le tronc du photinia sont résistants, ce n’est pas le cas de ses racines, aussi leur manipulation est parfois délicate. C’est pourquoi il est préférable de choisir un pot d’une dimension équivalente au double de la circonférence des racines. Le développement de la plante sera optimal, et on pourra mieux contrôler son aspect avant de la mettre en terre. Le photinia peut atteindre une hauteur de 3 mètres mais il existe une variante appelée le Photinia nain qui ne dépasse pas les 80 centimètres. Elle a été spécialement conçue pour les terrasses et balcons, de plus, elle est plus résistante et son feuillage est plus dense. L’espèce standard supporte les tailles sévères, aussi, il ne faut pas hésiter à la réduire de moitié si c’est nécessaire. Il est conseillé d’éliminer toutes les vieilles branches, même si cela dégarnit l’arbuste. La décoration est le principal atout du Photinia, notamment son feuillage qui change de coloris au fil des saisons. Il est d’un rouge vif au printemps et migre doucement vers le vert clair. Les fleurs sont blanches, et le contraste avec les feuilles est magnifique. Toutefois, il vire au rouge basque à certaines périodes ce qui donne un aspect sombre. Ce n’est pas forcément esthétique si la haie n’est composée que de cette espèce, c’est pourquoi il faut l’alterner avec d’autres plantes pour équilibrer les teintes.

revenir en haut

Entretenir un photinia

Le photinia supporte les hivers rigoureux avec des températures atteignant les -17°C, mais ses racines sont sensibles à la sécheresse, aussi, il est conseillé de les garnir avec un paillage. Il est également recommandé d’ajouter de l’engrais, notamment après le gel pour revigorer la plante. La structure du Photinia est capable de repousser toutes les agressions, sauf pour l’entomosporiose. Cette dernière est une maladie provoquée par des champignons qui apparaissent dans les zones humides. C’est souvent le cas après une forte pluie, mais on peut éliminer ces champignons avec un fongicide contenant du cuivre. La coupe du Photinia dépend de l’aspect final, mais en général, il faut des coupes strictes pendant les trois premières années pour créer la forme souhaitée.

Horticulture - Homéopathie | © mentions légales