Bricoleurs.Tv » Jardin et espaces verts » Arbres et Arbustes » Les Magnolias

Le magnolia, un immense bouquet de fleurs exhalant une odeur agréable dans votre jardin

Le magnolia est de la famille des magnoliacées dont le nom vient de celui du botaniste Magnol. Il en existe environ 80 espèces qui sont acclimatées en Europe. La taille du magnolia varie de 2 m à 30 m de hauteur. Il est apprécié pour ses grandes fleurs allant du rose au jaune, très décoratives et dégageant un parfum agréable. Les feuilles sont coriaces et caduques ou persistantes. Le premier fleurit en février tandis que le second pendant l’été. Les fruits ressemblent à un cône contenant des graines rouges. Le bois du magnolia est précieux, solide et résistant, il est facile à travailler. L’écorce du magnolia est réputée pour avoir des propriétés médicinales.

Les Magnolias

Afin de réussir la plantation d’un magnolia, certaines règles assez simples sont à respecter et les paragraphes suivants vont constituer des guides opératoires pratiques :

  • les variétés de magnolia les plus connues
  • le sol, la période de plantation et l’entretien des magnolias
  • ce que les magnolias aiment et ce qu’ils n’aiment pas
  • le magnolia en terrasse et les bons conseils du jardinier

Les variétés de magnolia les plus connues

Le magnolia est un arbre à fleurs spectaculaires qui a déjà existé depuis la Préhistoire mais il n’est arrivé en Europe qu’à la fin du XVIIème siècle. Des 80 espèces existantes, les plus usuelles sont :

  • le magnolia « stellata », parmi les plus petits et mesure 2 m à 3 m
  • le magnolia « grandiflora », bon pour les grands jardins
  • le magnolia « vulcan » à fleurs rouges rubis
  • le magnolia « yellow river » à fleurs jaunes citron
  • le magnolia « acuminata » fleurit en mai et donne de gros fruits rouges puis verts de 10 cm
  • le magnolia « campbelli » donne une tulipe rose
  • le magnolia « liliiflora » vient du Japon et donne un lis
  • le magnolia « sieboldii » exhale un fort parfum particulier
  • le magnolia « soulangeana » est petit et donne des fleurs évasées
  • le magnolia « stellata » donne des fleurs en étoile
  • le magnolia « milicomata » donne des fleurs blanches ou roses
  • le magnolia « Loebneri Léonard Messel » a une croissance très lente
  • le magnolia « heaven scent » est un hybride à floraison singulièrement parfumée
  • le magnolia « kobus » est un petit arbre grêle donnant des grandes fleurs étoilées
revenir en haut

Le sol, la période et l’entretien des magnolias

Plantez le magnolia pendant toute l’année, sauf en période de gel, dans un endroit ensoleillé ou avec un peu d’ombre et sans vent. Néanmoins le mois d’avril reste la meilleure période pour la plantation. Le magnolia supporte un sol jusqu’à un pH 7 mais redoute les sols calcaires. Choisissez un sol neutre légèrement acide en remplaçant la moitié avec du terreau de bruyère et du fumier décomposé. Comme l’arbre va atteindre une hauteur assez élevée, prévoyez l’espace nécessaire et l’aire de développement des racines qui ne vont pas en profondeur. Pour ce faire, creusez un trou carré de 1 m de côté et de 50 cm de profondeur dont le fond est bêché. Ajoutez au fond du gravier sur 15 cm d’épaisseur pour le drainage.

Versez le fumier incorporé à la bonne terre pour combler le trou jusqu’à un peu plus de la moitié de la profondeur. Remplissez d’eau et attendre un tout petit peu avant d’installer la plante. Finissez de combler avec la terre de bruyère et arrosez une seconde fois. S’il s’agit d’une jeune plante en conteneur, immergez d’abord la motte dans de l’eau avant de planter. Une fois planté, le magnolia n’a plus besoin de beaucoup d’entretien mais paillez la plante en hiver et arrosez en périodes sèches. Après la floraison, taillez en pyramide ou en boule pour obtenir la forme voulue ou pour rajeunir, surtout pour l’espèce à feuilles persistantes. L’espèce à feuilles caduques se taille peu ou pas. Ajoutez de l’engrais valable pour la terre de bruyère une fois par an.

revenir en haut

Ce que les magnolias aiment et ce qu’ils n’aiment pas

En général, le magnolia aime le sol riche en humus allant du neutre à un peu acide. Ce genre de sol retient l’humidité pendant les chaleurs d’été. Il pousse aussi sur du sol sablonneux, mais il ne faut pas oublier d’arroser en période de sécheresse. Il n’aime pas beaucoup une terre trop calcaire, il faut apporter beaucoup de tourbe et du terreau avec du fumier décomposé. Quoique la terre de bruyère soit un élément de base de son sol, utilisée toute seule, elle ne lui convient pas. Le magnolia n’aime pas l’excès d’humidité, c’est-à-dire un arrosage trop fréquent. Mieux vaut beaucoup d’eau en une seule fois.

revenir en haut

Le magnolia en terrasse et les bons conseils du jardinier

Le magnolia est d’un effet spectaculaire isolé dans le jardin mais si la propriété est assez grande, un groupe de trois ou quatre espèces ne fera qu’accentuer le résultat. Pour obtenir un ensemble de couleurs, une association avec des groseilliers à fleurs, des cognassiers et des forsythias ne sera que bénéfique. Un fond vert de haie d’if mettra en valeur les couleurs. Pour planter, respectez la possibilité pour la plante d’avoir la possibilité d’une bonne reprise, afin qu’elle mette en valeur ses qualités végétatives et sa beauté. Toute manipulation doit être considérée comme délicate, faites attention plus particulièrement au tronc surtout à l’époque de remontée de la sève.

Plantez avec la motte les tontines et les emballages biodégradables qui sont faits pour. Si vous devez tailler la plante, il est formellement interdit de tailler la flèche c’est-à-dire le sommet. Evitez d’enterrer le collet, l’anneau qui sépare les racines de la tige, car le contact de la terre humide avec l’écorce pourrit la plante. Il est indispensable de tuteurer ou d’encrer la plante après installation car tout mouvement peut empêcher le développement normal des racines. Il est préférable d’entourer de toile de jute ou de natte de jonc ou de bambou la tige pour éviter les coups de soleil et le dessèchement. Comme il existe des espèces de petite taille, le magnolia s’adapte très bien sur les terrasses, mais un bac est plus convenable. Le substrat nécessaire sera de la même nature que celui pour une plantation en terre.

Horticulture - Homéopathie | © mentions légales