Bricoleurs.Tv » Jardin et espaces verts » Arbres et Arbustes » Les conifères

Les caractéristiques communes des conifères que sont le cèdre, le pin, le thuya et le cyprès

Conifère désigne tout type d’arbre dont les fruits se présentent sous forme de cônes. Étant de la même famille, les conifères, que ce soit du cyprès, du thuya, du pin ou du cèdre ont des caractéristiques communes auxquelles ils répondent tous. C’est un arbre rustique très résistant qui reste vert été comme hiver. C’est également un arbre qui est utilisé pour combler et agrémenter le jardin c'est pourquoi on le rencontre très souvent dans les allées, les parterres, en forme de haie ou autre.

Les conifères

Les conifères les plus fréquemment utilisés en jardinage sont le thuya, le sapin, le pin, le cyprès et le cèdre, leurs fruits, en forme de cône, s’appellent cônes ou pommes de pin. Les conifères ont des feuilles parfois en écailles, en aiguilles et fort persistantes, elles sont rarement caduques (le mélèze perd ses aiguilles l’hiver) et sont de couleur doré, gris, vert ou bleuté. On peut placer les conifères en 2 groupes par leur taille, en effet, il existe des variétés naines qui conviennent parfaitement aux rocailles et aux petits jardins et il y a des variétés de grande taille pour les grands espaces.

Comment choisir un conifère ?

Si on possède des rocailles ou des petits jardins, il est préférable de choisir parmi les conifères suivants :

  • le pin des montagnes, doré ou non
  • le cyprès de Sibérie
  • le cèdre Little Giant
  • le cèdre Golden Globe
  • le cèdre Rheingold
  • le cèdre Holmstrup

La formation des colonnes, notamment si le style adopté est le méditerranéen se base le plus souvent sur l’exploitation des cyprès tandis que pour les jardins situés sur les côtes ou dans les endroits où l’air salin et le vent marin abondent, il faudra choisir les espèces thuyas du Canada et cyprès de Leyland qui sont plus résistants. Les conifères de taille moyenne et surtout de grande taille sont employés comme brise-vent. En ce sens, le jardinier opte pour :

  • le cèdre de Canada
  • le thuya de l’est
  • le pin noir
  • le pin sylvestre
  • le pin d’Ecosse
  • le pin blanc
  • le cèdre noir

Pour former une haie, elle sera plus dense avec les cèdres du Canada dont :

  • le cèdre pyramidal
  • le cèdre noir
  • le cèdre doré
  • le cèdre fastigié
revenir en haut

Comment planter des conifères ?

Les conifères se plantent à peu près en suivant les mêmes procédés. Le jardinier aura le choix de les planter soit de mars en avril ou de septembre à octobre. La plantation des conifères est à faire sur un sol acide tout en sachant qu’ils peuvent s’adapter à tout type de sol. Si vous ne connaissez pas le pH du sol, vous pourrez rajouter un peu de terre de bruyère et de tourbe. Toutefois, retenez qu’il ne faut jamais planter du cèdre à côté du cyprès. Ensuite, creusez une fosse d’une grandeur convenable à la motte et assez large pour permettre à la racine de bien se développer. Avant d’implanter la motte dans ce trou, il faut la tremper dans de l’eau pour qu’il n’y ait pas de bulle. Une fois le plant installé, recouvrez-le de terre et arrosez abondamment. Une partie de la motte doit rester immergée lors de son installation afin de favoriser sa repousse. Il ne faut pas supprimer les racines en procédant à l’habillage. Les conifères nains seront maintenus par un tuteur tandis que ceux à taille haute sont retenus par des haubanages.

revenir en haut

Comment entretenir les conifères ?

Les conifères ne nécessitent pas un entretien spécifique mis à part la taille pour les haies. Ainsi, il suffit de surveiller sa croissance et de traiter les anomalies dès leur apparition. Les conifères étant très sensibles aux parasites, il faudra surveiller particulièrement les araignées rouges et les pucerons. Utiliser un produit adapté pour les éliminer avant qu’ils ne prolifèrent. Sinon, sachez que les conifères ne s’arrosent jamais en hiver mais nécessitent plutôt un arrosage régulier et abondant juste avant la période hivernale. En été, la pulvérisation d’eau claire sur les feuilles sera des plus recommandées. Pour atténuer les conséquences de la période hivernale, penser à épandre un paillis. Retenir également que leur feuillage nécessite une bonne exposition au soleil. Enfin, pour une bonne croissance, les conifères ont besoin d’un apport nutritif en engrais deux fois par an qui se fera au mois de juin et de mai.

Horticulture - Homéopathie | © mentions légales