Bricoleurs.Tv » Jardin et espaces verts » Arbres et Arbustes » Le Liquidambar

Le liquidambar : une couronnée d’or, de cuivre et de pourpre pour orner le jardin

Le liquidambar tient son nom de l’espagnol qui signifie « ambre liquide » du fait que sa sève balsamique sert à la fabrication de certain baume et à parfumer les savons. D’un port très majestueux avec son tronc lisse et longiligne, il peut constituer un élément principal de décoration dans le jardin. Originaire de Turquie, de Chine, d’Amérique du nord et du Mexique, il est de la famille des « hamamelidaceae » appelé aussi « hamamelis ». On le prend souvent, à tort, pour de l’érable mais il est exceptionnel par sa silhouette très gracieuse qui a la forme d’un pyramide au départ pour s’arrondir avec le temps. Le liquidambar compte seulement quatre espèces et a été introduit en Europe au XVIe siècle.

Le Liquidambar

Le résultat de l’apparence d’un jardin n’est pas le fruit du hasard mais demande des recherches approfondies. En effet, un bon résultat s’obtient après plusieurs années et le choix des éléments de décor ne doit pas être effectué à la légère. Si le liquidambar a fait l’objet de votre choix, cette page va constituer un guide pratique pour faire plus ample connaissance avec la plante et recevoir quelques conseils dans la plantation et l’entretien. Aussi, les paragraphes qui vont suivre se tourneront vers les caractéristiques du liquidambar, le sol où le liquidambar doit être planté,la plantation du liquidambar, la taille et l’entretien du liquidambar.

Les caractéristiques du liquidambar

Ce sont sa forme et sa couleur, surtout en automne, qui font du liquidambar un arbre d’ornement de jardin. En effet, à lui seul, il illumine par sa couleur tout son entourage. Ses caractéristiques se résument comme suit :

  • hauteur à maturité : 10 m à 30 m
  • largeur à maturité : 5 m à 7 m
  • zones d’acclimatation en Europe : océanique, continentale, moyenne, montagnarde
  • rusticité : rustique jusqu’à pouvoir supporter le froid à moins de 15°C
  • exposition : en plein soleil ou légèrement à l’ombre
  • utilisation dans le jardin : haie, isolé, alignement
  • feuille : caduque d’une couleur cuivre, or ou pourpre en automne qui lui accorde le titre du plus bel arbre décoratif
  • saison d’intérêt : printemps, automne
  • nom scientifique : « liquidambar styraciflua »
  • type : arbre
  • climat : tempéré à chaud
revenir en haut

Le sol favorable à la plantation du liquidambar

Le liquidambar n’est pas trop exigent mais un sol normal humifère de pH neutre un peu acide lui va à merveille. L’apport d’engrais ne va pas lui être bénéfique mais du fumier et des algues en amendement activeront son développement. Le liquidambar aime la terre profonde, humide, fraîche et compacte. Il supporte très bien le calcaire et il se plaît même au bord de la mer. Les matières organiques décomposées assurent la bonne adaptation de l’arbre.

revenir en haut

La plantation du liquidambar

La plantation du liquidambar s’effectue pendant toute l’année, mais évitez quand même les périodes de gel d’hiver. Néanmoins, un meilleur résultat est garanti par une plantation en automne parce que les racines de l’arbre vont avoir une bonne assurance avant l’hiver. Il faut savoir que la croissance est relativement lente, ce qui fait qu’il faut bien analyser son emplacement dans son environnement futur. Le liquidambar est célèbre pour sa résistance, mais paillez quand même les pieds des jeunes plantes pendant les hivers des premières années pour les protéger des gels hivernaux. La croissance des jeunes plantes est lente pendant les premières années mais à un moment donné elles arrivent à leur vitesse de croisière de 40 cm à 50 cm par an. Entre chaque arbre, prévoir un intervalle de 3 m à 5 m puisqu’un emplacement ensoleillé donne des colorations automnales plus intenses.

revenir en haut

La taille et l’entretien du liquidambar

Il ne faut pas croire que tous les arbres ont besoin d’être taillé pour avoir un développement normal. Pour le liquidambar, la taille est interdite et inutile, le port naturel suffit à donner une apparence artistique. En automne, éliminez les branches mortes ou délabrées. A partir de la moitié du mois d’août jusqu’à la moitié du mois de septembre, phase de la sève descendante, enlevez les pousses mal placées ou en surnombre. Le liquidambar n’a pas besoin de soin particulier, il suffit d’un arrosage normal et régulier parce que les racines adorent une certaine fraîcheur continuelle, mais cela ne signifie pas qu’il aime les terrains marécageux. Il ne pose pas de problème particulier de voisinage aux autres plantes.

Le « liquidambar styraciflua » résiste bien aux maladies et n’a pas d’ennemi particulier dans le règne animal, sa floraison s’effectue au mois de mai. Ce sont les fleurs mâles en forme de capsules sphériques à épines qui contiennent une cinquantaine de graines. Les fleurs femelles vertes jaunes n’ont pas de fonction particulière et sont attaquées par les gelées tardives. Ce n’est pas pour rien que le liquidambar est appelé l’arbre le plus décoratif du jardin car il a un port gracieux pyramidal avant de s’arrondir et quand il se pare en automne d’étonnantes couleurs rouges qui vont de l’écarlate vers le pourpre, il devient le roi avec sa couronne. Les rameaux rougeâtres renforcent les atouts de l’arbre en hiver.

Horticulture - Homéopathie | © mentions légales