Bricoleurs.Tv » Jardin et espaces verts » Arbres et Arbustes » Le Cyprès

Les cyprès : conseils de plantation et d’entretien pour une haie superbe

Les cyprès font partie des conifères au même titre que les thuyas, les sapins et les cèdres. Ils peuvent être plantés en sujet isolé, en massif ou en brise-vent mais les cyprès sont surtout destinés aux haies. On en distingue plusieurs variétés dont le cyprès commun qui peut vivre plus de 400 ans, le cyprès de Leyland réputé pour sa grande résistance aux vents violents et au sable, le cyprès d’Italie qui supporte des températures inférieures à -15°C et le cyprès d’Arizona très résistant aux maladies.

Le Cyprès

Les cyprès sont souvent plantés pour former des haies qui sert à la fois à délimiter une propriété mais également à la décorer. Les cyprès préfèrent un sol légèrement acide et bien drainé. La plantation se fait en mars-avril mais s’il fait déjà trop chaud, optez pour les mois d’octobre et de novembre. Une fois bien installé, le cyprès ne nécessite aucun entretien hormis la taille. En effet, à moins d’une sécheresse durable, l’arrosage n’est même pas utile.

La plantation des cyprès

Les cyprès se plantent généralement en motte. Il faut que la motte soit bien humide et intacte jusqu’à la plantation. Pour la plantation en haie, il faut procéder par étape. Réalisez une tranchée de 50 cm de large et d’une profondeur supérieure à la hauteur des mottes et ajouter du terreau de feuilles pour conifères à la terre extraite. Mettez en place les plants de cyprès en respectant une distance de 80 cm entre deux pieds. Comblez avec la terre amendée, tassez puis installer un tuteur. Mettez un paillis au pied de chaque plant pour le protéger du froid de l’hiver ou pour éviter la prolifération de mauvaises herbes. Arrosez généreusement durant les premières semaines

revenir en haut

L’entretien des cyprès

L’arrosage des cyprès doit se faire avec parcimonie. Si les précipitations sont suffisantes, il est inutile d’arroser car les cyprès détestent les sols trop humides. Par contre, si les pluies se font rares en automne, il faut arroser pour que les feuilles ne se dessèchent pas en hiver. En haie, il faut tailler les cyprès deux fois par an, en mars et en septembre. La taille de printemps coïncide avec la montée de la sève et favorise ainsi la croissance du cyprès. Quant à la taille de septembre qui se fait au moment de la descente de la sève, elle permet de freiner la croissance de l’arbre. Tailler légèrement et en surface les branches de l’année ou celles de l’année précédente. Ne jamais supprimer le bourgeon terminal des tiges principales tant que l’arbre n’ait pas atteint sa taille définitive.

revenir en haut

Les maladies des cyprès

Les champignons, dont notamment le pourridié qui détruit les racines si le sol est trop lourd, sont les ennemis des cyprès. Malheureusement, il n’y a aucun remède contre ce parasite, il faut brûler les sujets contaminés et éviter de replanter à leur emplacement. Des arrosages fréquents favorisent l’apparition du Phytophthora cinnamomi, un autre champignon, qui s’attaque surtout aux jeunes cyprès. Le traitement est préventif : éviter d’arroser si le sol n’est pas trop sec et veiller à ce qu’il soit bien drainé. Enfin, le chancre des cyprès est dû à un autre champignon qui pénètre dans l’arbre par le biais des blessures causées par les animaux, la taille ou le gel. Les tissus sous l’écorce prennent une teinte brunâtre et le cyprès finit par dépérir. Le traitement consiste à supprimer les branches malades. Cette maladie peut condamner une haie entière.

Horticulture - Homéopathie | © mentions légales