Bricoleurs.Tv » Jardin et espaces verts » Arbres et Arbustes » Conseils pour les Thuyas

Technique de plantation et conseils d’entretien du Thuya

La densité du feuillage du thuya en fait un arbre très apprécié en tant que haie. A ce titre, le thuya géant « Thuja plicata Atrovirens » est le plus populaire. Bien que sans fleurs ni fruits, le thuya offre plusieurs variétés qui se distinguent par la teinte de leurs feuilles et par leurs arômes. De plus, le feuillage du thuya perdure tout l’hiver, ce qui assure à votre jardin une touche rustique continuelle tout au long des saisons. Cependant, à défaut de taille sévère, ce conifère peut finir par devenir très imposant et gourmand d’espace. Ses feuilles aplaties, en écailles, ainsi que son écorce, peuvent être victimes de l’agression de certains insectes et du développement de certains champignons. Sans entretien régulier, vous risquerez donc vite de vous retrouver avec une haie au feuillage bruni, et certains parasites et champignons risquent de s’étendre sur tout votre jardin.

Conseils pour les Thuyas

Le thuya du Canada comprend deux variétés. Le Pyramidalis Compacta, d’une hauteur de 6 mètres en moyenne, offre un feuillage vert moyen dense et compacte. Cette variété de thuya nécessite à peine une taille par an et convient en tant que haie. L’Emeraude qui atteint 5 mètres en moyenne, présente des feuilles d’un vert clair tout au long des saisons. Son port conique mais étroit nécessite une taille régulière pour lui préserver sa forme, mais également la densité de son feuillage et sa vitalité. Le thuya de Chine est quant à lui peu courant car il réclame un climat plus doux. Sa variété Elegantissma présente un beau feuillage fin et doré. Le thuya géant et ses variétés sont plus populaires. Le Thuja plicata croît très vite. Sa forme est très élargie à la base. Il convient donc mieux aux haies plutôt denses, et nécessite une taille sévère. La variété Zebrina offre au printemps des feuilles teintées de jaune doré. Son feuillage est moins compacte, sa plantation nécessite donc un certain intervalle d’espacement. Le thuya géant Atrovirens, le plus populaire, possède un feuillage vert foncé. Il constitue un brise-vent naturel compacte. Et enfin, le thuya géant Excelsa possède un feuillage moins dense, il est donc plus prédisposé à vieillir en laissant une base dégarnie.

Les secrets de la culture du thuya

La plantation des thuyas repose sur le même principe. Les thuyas ne sont pas difficiles concernant le climat. Ils peuvent aussi se développer dans un emplacement à mi-ombre. Les terres drainées, légères mais profondes et fraîches conviennent parfaitement aux thuyas. Le calcaire ne les incommode pas non plus. Du moment que le sol est de pH neutre ou acide et sans argile, le thuya n’aura aucun mal à se développer. La plantation des thuyas se fait en dehors de l’hiver et du gel. L’idéal serait de mettre en terre vos jeunes pieds au printemps ou avant la fin de l’automne. Maintenez un intervalle régulier de 1 mètre entre les pieds de thuyas au cours de leur plantation. Si vous procédez par semis, vendus dans les magasins spécialisés, le mieux est d’attendre la mi-avril. Paillez ensuite le sol pour ne pas que vos semis pourrissent sous l’excès d’eau. Le thuya se prête bien entendu à la bouture. Dans ce cas, incorporez dans le terreau un mélange de sable et d’humus ou d’autre matière organique. La bouture a plus de chance de prendre racine si vous profitez du climat chaud du mois d’août. Planté seul dans un lieu venteux, vous devez prévoir une technique d’haubanage jusqu’à ce que le thuya prenne de la hauteur. Ceci vous évitera de voir votre pied croître de manière inclinée.

revenir en haut

Comment procéder à la taille des thuyas ?

Sans taille et en vieillissant, le thuya se dégarni au niveau de sa partie inférieure. La taille permet donc l’apparition de nouvelles pousses, mais également l’entretien de l’alignement d’une haie. Pour les haies dites « régulières », la taille permet de favoriser l’apparition de nouvelles ramifications. Taillez les thuyas lorsque la végétation est en pleine croissance. Les haies dites « libres » nécessitent une taille bisannuelle, au mois d’avril et au mois d’août. De manière plus générale, la taille des thuyas, en massif, isolé, ou en pot, se fait dès la fin de l’été jusqu’au printemps. En hiver, les pieds taillés risquent d’être plus sensible au gel. Comme les thuyas peuvent être très imposants, taillez toujours la base de manière à ce que son diamètre soit 5 fois plus grand que celui de la cime. Ceci permet un port droit et stable, inébranlable face aux bourrasques de vent. Une taille sévère est le plus souvent nécessaire. Dans ce cas, patientez un an avant de voir apparaître les premières pousses.

revenir en haut

Comment prendre soin de vos thuyas ?

Les thuyas n’aiment pas l’excès d’eau, c’est pourquoi il faut prendre l’habitude de pailler chaque pied, surtout ceux nouvellement implantés. Dès le mois d’avril, fertilisez le sol avec un engrais, le même que celui utilisé pour tous les autres conifères. Ceci est également valable pour vos thuyas en pot. Les racines des thuyas sont sensibles au sol détrempé, mais ses feuilles ne résistent pas à un été trop chaud et trop sec. Dans ces cas-là, prenez le soin de pulvériser de l’eau sur vos haies ou vos massifs. Pour ce qui est des insectes, les insecticides vous permettront de venir facilement à bout des acariens, des araignées rouges et des cochenilles, les principaux ennemis du thuya. Les champignons s’en prennent surtout à la base. La prévention consiste à éliminer tous les bois morts de proximité.

Horticulture - Homéopathie | © mentions légales