Bricoleurs.Tv » Jardin et espaces verts » Arbres et Arbustes » Arbustes d’ornement

Les principes de base pour bien réussir soi-même la plantation et la taille des arbres et arbustes d’ornement

Les arbres et arbustes de décoration de jardin sont les végétaux les plus faciles à planter puisqu'ils n'ont pas besoin d'entretiens spécifiques pour pousser et croître. L’essentiel est de ne jamais oublier de les tailler. En général, les arbres et arbustes sont surtout utilisés pour approfondir la vue d’ensemble et rehausser les massifs. Ils constituent l’ossature du jardin et les autres plantes cultivées autour doivent s’harmoniser avec.

Arbustes d’ornement

Quel que soit leur type, à feuilles persistantes ou caduques, le but est toujours décoratif. Avant de procéder à la plantation proprement dite, il faut tenir compte des critères de choix, des variétés à cultiver et de la préparation du sol.

Quelques informations indispensables pour réussir la plantation et la taille des arbustes

Tout d’abord, il est important de bien choisir les espèces à cultiver. Pensez aux critères suivants avant de fixer votre choix. Chaque plante a sa propre forme, aussi faut-il définir à l’avance ce qu’on attend exactement de son jardin. A titre indicatif, le sophora et le saule pleureur sont les plus employés pour leur forme pleureuse. Le cèdre de Liban et l’albizzia ont une forme étalée. Les sorbiers et les marronniers sont de forme arrondie. Les cyprès et les peupliers ont la forme fastigiée. Le liquidambar et les conifères sont appréciés pour leur forme pyramidale. Le rythme de croissance ou de développement est également capital puisqu’il détermine la taille finale recherchée. Si la croissance est lente comme pour le hêtre et le chêne, on aura une longue période bien continue avec la même vision. Par contre, si elle est rapide comme pour le tilleul ou le tulipier, il faudra prévoir sur combien de temps la plante va atteindre sa taille maximale et adapter le tout avec. La floraison ne doit pas être négligée puisque c’est l’un des facteurs les plus décoratifs, en plus des feuilles. Il faut penser aux fruits, à l’odeur des fleurs et à leur couleur, tout cela doit rimer avec l’esprit de votre jardin. Le feuillage définit la personnalité qu’on veut évoquer à travers le jardin. Qu’il soit doré, orme, pourpre ou vert, caduc ou persistant, ayez à l’esprit que le feuillage pourrait se modifier en fonction des saisons. Une fois ces critères déterminés, le jardinier doit déjà avoir une idée sur le genre d’arbre ou arbuste qu’il va planter.

Les objectifs recherchés peuvent aussi conforter votre choix. Les arbustes les plus décoratifs, pouvant même faire partie de l’art topiaire, sont à isoler afin de mieux les valoriser. Pour cacher tout ce qui peut déranger la vue, réduire les bruits créés par le voisinage et avoir plus d’intimité, on peut utiliser des haies à taille élevée. Pour faire une séparation ou effectuer des clôtures, on opte pour les haies à taille basse. Pour avoir plus de verdure au sol et bien garder les racines, préférez les couvre-sols et arbustes tapissants afin d’avoir un beau sous-bois ou talus. Pour décorer les allées, pensez aux espèces naines.

revenir en haut

La plantation des arbres et arbustes d’ornement

Evitez de planter les végétaux d’ornement durant les périodes de gel, il est préférable de les cultiver entre le mois d’octobre et le mois d’avril. Le trou dans lequel le jeune plant sera cultivé doit être préparé à l’avance. Pour ce faire, désherber l’espace choisi, meubler le sol et creuser un trou de dimension moyenne et en fonction de l’espèce à mettre en terre. Bien aérer ce sol creux jusqu’à trois semaines avant de procéder à la plantation. L’ameublissement du sol s’effectue en mélangeant une fumure et un amendement de terreau à la terre végétale. Bien retourner la terre et le mélange de manière à émietter autant que possible toutes les particules. Enlever tout ce qui peut être nuisible comme les débris, les morceaux de racine et les cailloux. Placer le tuteur en premier et il est recommandé de l’installer bien à l’avance si le jeune plant mesure déjà plus d’un mètre. Laisser tremper les jeunes plants et la motte dans de l’eau pour que les racines se nourrissent bien en eau. Placer le jeune plant dans le trou près du tuteur, remblayer de la terre déjà bien ameublie jusqu’à sa moitié. Arroser abondamment avant de remplir complètement le trou de terre. Tasser légèrement et arroser périodiquement. Eviter la formation des poches d’air et former une minuscule cuvette pour que l’eau puisse atteindre les racines lors de l’arrosage. Trois jours après la plantation, lier doucement le tronc du jeune plant au tuteur. Pour les jeunes plants en pot ou en jute, avant la mise à la terre, retirer doucement la motte du contenant et la libérer à l’endroit de plantation en faisant attention de ne pas altérer les radicelles.

revenir en haut

La taille des arbres et arbustes d’ornement

Les arbres et arbustes d’ornement n’ont pas besoin d’entretien spécifique, mise à part la taille qui ne doit pas être oubliée. En effet, la taille veille à donner l’aspect esthétique de la plante, aussi bien qu’à sa santé. Elle favorise l’apparition des pousses, harmonise la forme et l’équilibre de l’arbuste, bonifie la floraison et préserve la plante de certaines maladies. A chaque espèce correspond une taille bien définie, néanmoins, les principes de base commune méritent d’être connus. Il faut tailler les branches qui évoluent vers l’intérieur, qui se croisent, qui sont abîmées, qui sont faibles ou malades. Dès que les rameaux prennent une coloration marron foncée, il faut les tailler sans attendre, de même pour la suppression des bois morts et des fleurs fanées. Enfin, réalisez la taille à l’aide d’une scie, de coupe-branches ou de sécateur, tous bien affûtés.

Horticulture - Homéopathie | © mentions légales