Bricoleurs.Tv » Installation électrique » La pose de votre thermostat programmable

La pose de votre thermostat programmable, les conseils pour réaliser tous les branchements possibles

La pose d'un thermostat seul ne pose pas de problèmes majeurs, toutefois, les schémas sont différents selon que vous lui ajoutiez un chauffage électrique ou à gaz. L'emplacement doit être stratégique, car il ne doit être pas perturbé par des influences extérieures. Étant donné que le thermostat contribue à la sécurité électrique de l'habitation, les normes européennes sont indispensables pour son installation.



La pose de votre thermostat programmable

En premier lieu, nous déterminerons si le thermostat nécessite un convecteur selon la puissance en Watt qu’il doit gérer. Ensuite, nous essaierons de trouver le meilleur emplacement pour

finalement procéder à son installation. Nous verrons également quelques variantes pour gérer toutes les situations. Ces dernières sont principalement une puissance supplémentaire qui nécessite des configurations différentes.

Préparer le thermostat et l’emplacement

Chaque modèle gère une puissance de base, mais c’est rarement suffisant. En général, l’élément de base peut gérer 5 ampères, ce qui équivaut à 1 100 watts, mais les différents appareils, notamment ceux du chauffage peuvent augmenter cette puissance jusqu’à 13 000 watts. Ainsi, on va ajouter un contacteur de puissance pour gérer le convecteur et le thermostat et le câblage entre également en ligne de compte. Un thermostat possède trois fils, à savoir, le rouge pour la phase, le bleu pour le neutre et le marron pour le pilote. Si le convecteur peut accepter un fil pilote, vous pouvez connecter le thermostat et le convecteur sans un contacteur, mais la puissance ne doit pas dépasser celle du thermostat. Sinon, il faudra connaître toute la puissance des convecteurs et acheter un contacteur de puissance pouvant la supporter. Il est à noter que le convecteur désigne les systèmes de chauffage.

Voici les outils nécessaires pour poser un thermostat programmable :

  • Une pince coupante
  • Une perceuse
  • Un tournevis
  • Une pince à dénuder

Comme mentionné précédemment, l’emplacement est primordial. En effet, le thermostat ne doit pas être gêné par le soleil ou les courants d’air. Par exemple, il doit se trouver dans le mur du milieu dans une pièce avec une sortie extérieure et des fenêtres. Il doit être fixé à une hauteur optimale de 1,5 m à partir du sol, mais cette distance peut varier selon la température ambiante. On commence par ouvrir le compartiment des piles pour prendre les vis, plaquez le thermostat contre le mur et marquez les fixations. Utilisez la perceuse pour créer des trous de 7 millimètres et insérez des chevilles de bois. N’installez pas directement le thermostat, car les branchements peuvent varier comme nous le verrons dans le chapitre suivant.

revenir en haut

Les différents schémas d’installation

Ce premier cas de figure est le plus facile à réaliser : lorsque la puissance requise ne dépasse pas les 1 100 watts, alors on n’aura pas besoin de contacteur. Les branchements doivent être de même couleur, ainsi le fil rouge doit débuter par le convecteur jusqu’au disjoncteur sans oublier le thermostat. Le fil bleu doit simplement passer du disjoncteur jusqu’au convecteur sans aucun intermédiaire.

Notre deuxième cas est l’utilisation d’un contacteur sans fil pilote, il possède plusieurs bornes sur lesquelles on doit connecter les câbles. Le fil rouge doit être sur trois bornes, la première qui va des convecteurs jusqu’au compteur, ensuite le fil rouge du thermostat doit rejoindre le contacteur, et il faut ajouter un troisième qui sort de ce dernier pour aller jusqu’au disjoncteur. Le parcours du fil bleu est identique, sauf qu’il doit être sur deux bornes différentes pour connecter le contacteur et le compteur.

Il existe des cas où le système de chauffage nécessite un fil pilote, notamment sur les branchements collectifs. Ainsi, on va d’abord connecter le fil marron du thermostat vers le panneau électrique qui peut contenir des dizaines de compteurs différentiels. Ensuite, il faut les connecter, un par un, pour dégager un câble qui va aller dans les convecteurs. Un contacteur n’est pas nécessaire dans la mesure où le différentiel garantit la sécurité.

Pour les modèles récents, le thermostat supporte également le Cpl ou Courant Porteur Ligne, ce dernier est utilisé principalement dans un transfert de donnée tel que la domotique. Il sert à piloter le thermostat pour un meilleur confort. Si c’est le cas de votre appareil, le schéma est similaire au premier branchement, sauf que le fil marron relie directement le thermostat et la prise CPL. Enfin, le chauffage à gaz nécessite un branchement standard comme pour le premier exemple, toutefois certains modèles ne supportent pas le thermostat, aussi il faudra l’équiper d’un circulateur sur lequel effectuer les branchements.

Horticulture - Homéopathie | © mentions légales