Bricoleurs.Tv » Guide de la Piscine » Les piscines en bois

Construire et entretenir une piscine en bois pour se faire plaisir et garder le charme du paysage

On aimerait bien tous avoir une piscine chez soi mais on est parfois bloqué par le budget nécessaire pour ce genre de projet. Pourtant, avec l’existence des différents types de piscines proposés de nos jours sur le marché, le choix est large et certains modèles conviennent parfaitement à une bourse modeste. Les modèles en bois offrent en effet de gros avantages pour ne citer que les larges gammes de prix et leur insertion facile dans le paysage. Seulement, comme pour tout autre type de piscine privée, il existe des étapes et des règles à suivre pour construire une piscine en bois. Le choix est parfois difficile avec les différents types et modèles de piscine en bois, d’autant plus que l’entretien de ces piscines requiert une certaine rigueur.

Les piscines en bois

Objet de plaisir mais aussi de décoration, la piscine en bois se met en valeur et rehausse la beauté du jardin ou de l’espace où elle est intégrée. Pour disposer de ce type de piscine chez soi, il existe certains points à considérer dont :

  1. la fiche du projet de construction
  2. le choix d’une piscine en bois et son installation
  3. l’entretien de la piscine en bois

La définition du projet

Pour pouvoir disposer d’une piscine chez soi, la définition de la superficie et de l’emplacement est bien entendu la première chose à faire. Généralement, pour une piscine en extérieur, on choisit un emplacement ensoleillé, à l’abri des vents forts et de préférence loin des végétaux qui pourraient la polluer. Quant à la superficie de la piscine, l’envergure de l’espace et le budget prévu pour le projet seront les éléments-clés qui vont la déterminer. Une fois que la surface est définie, il reste les démarches administratives qui consistent à faire une déclaration de travaux ou demander un permis de construire auprès de la Mairie pour un bassin dépassant les 100 m². Par contre, si le choix se porte sur une petite piscine hors-sol démontable de moins de 20 m² et disposant d’une hauteur maximale de 1 m, aucune démarche administrative n’est nécessaire. Toutefois, les règles de sécurité doivent toujours être respectées.

revenir en haut

Le choix d’une piscine en bois et son installation

Il existe de nos jours différents fabricants et revendeurs de piscine en bois. Le choix devient ainsi difficile mais la superficie, le budget et les besoins réels de chacun permettront la découverte du bon type et du bon modèle. Pour ce qui est des modèles, les piscines en bois peuvent prendre n’importe quelle forme, étant donné la grande malléabilité de cette matière. Ainsi, mises à part les formes géométriques octogonales, carrées, rondes et rectangulaires habituelles, certains pisciniers vont jusqu’à reproduire des formes spécifiques selon les désirs de leurs clients. Le type de bois à utiliser est aussi déterminant et généralement le pin, le bois d’acacia, le teck ainsi que le cèdre rouge sont les plus adaptés. Ces types de bois offrent en effet une grande résistance à l’usure de l’eau et sont même utilisés pour fabriquer des bateaux. Toutefois, ils doivent être traités avec des insecticides et des fongicides particuliers après que l’air contenu dans leurs cellules ait été supprimé par un traitement en autoclave. Au niveau des types, on distingue les piscines en bois hors-sol, les piscines en bois semi-enterrées et celles qui sont enterrées. Certaines piscines hors-sol en bois sont démontables et disposent ainsi d’une facilité de montage et de démontage exceptionnelle. Par contre, celles qui sont semi-enterrées et celles enterrées sont un peu plus difficiles à mettre en place. Généralement, les piscines en bois hors-sol sont livrées en kit prêtes à installer suivant un guide de montage très précis. Divers accessoires, comme l’échelle, le produit de nettoyage ainsi qu’un tapis de sol peuvent aussi faire partie du lot. Et pour ces types de piscines, il n’y a presque pas de préparation à faire sur le terrain. Par contre, pour les piscines en bois semi-enterrées et celles qui sont enterrées, des aménagements sont toujours de rigueur et parfois il faudra même faire appel à des engins spécifiques pour les réaliser. Ces travaux se poursuivront jusqu’à la finition de la dalle qui déclenchera le montage des structures en bois. Après cette étape, la mise en place de la filtration est nécessaire avant de procéder à la couverture de l’ensemble par un liner. Enfin, l’aménagement d’une terrasse ou de l’environnement naturel de la piscine en bois termine l’installation et elle est prête à être inaugurée.

revenir en haut

L’entretien d’une piscine en bois

Bien que les bois utilisés pour former le bassin d’une piscine soient déjà traités, ces types de piscines nécessitent tout de même un entretien particulier. Les produits d’entretien utilisés pour nettoyer l’eau de la piscine doivent en effet être en concordance avec les produits insecticides et fongicides utilisés pour traiter les bois. D’autre part, un entretien régulier doit aussi être fait car les variations climatiques ont aussi des effets sur cette matière. L’application d’une teinture semi-transparente à base d’alkyde donnera alors plus d’éclat au bois et le protègera aussi. Certains pisciniers conseillent de refaire cette opération tous les 3 ans pour avoir des résultats probants. De la même façon, la terrasse et la margelle qui entourent et qui mettent en valeur la piscine doivent aussi très bien entretenus. Le nettoyage de la piscine revêt aussi d’une grande importance surtout pour les piscines en bois hors-sol qui sont souvent soumis à un fort réchauffement. En effet, les microbes se développent très rapidement dans ces conditions.

Horticulture - Homéopathie | © mentions légales