Bricoleurs.Tv » Guide de la Piscine » L’entretien de l’eau d’une piscine

Bien entretenir l’eau d’une piscine, pour la santé et le confort des baigneurs

L’eau d’une piscine peut être souillée par l’environnement (feuilles mortes, algues, poussières, cadavres d’insectes, etc.) et par les baigneurs eux-mêmes (cheveux, sueur, etc.). Pour garder une eau limpide et propre à tout moment, il est impératif de la traiter mécaniquement et chimiquement. Il est à remarquer qu'au bout de 4 ans, il faut changer complètement l’eau d’une piscine même si l’entretien a été fait dans les règles.

L’entretien de l’eau d’une piscine

L’eau d’une piscine doit être traitée régulièrement avec des produits adéquats pour conserver sa couleur et sa qualité. A l’approche de l’hiver, dès que la température descend en-dessous de 12°C, il faut préparer l’eau de la piscine pour l’hivernage. Verser la dose maximum du produit d’entretien habituel puis ajouter le produit d’hivernage liquide qui a la propriété d’empêcher la prolifération des algues et la formation des calcaires sur les parois. Il ne reste plus qu’à installer la bâche d’hivernage.

Traitement de l’eau à l’ouverture de saison

Si l’eau de la piscine a été entièrement renouvelée, il faut commencer par mener un traitement sans chlore ou chlore choc. Il faut savoir que ces deux produits ne doivent pas être utilisés simultanément. Actionner le système de filtration pendant 12 heures. Pour empêcher le calcaire de se déposer sur les parois de la piscine et dans le système de filtration, utiliser un produit anti-calcaire. Pour éviter la prolifération des algues, ajouter un produit anti-algues. Remettre en marche le système de filtration pendant 12 heures et ajuster le pH entre 7,2 et 7,4.

Si on souhaite récupérer l’eau de la saison précédente, commencer par un traitement au chlore choc. Laisser reposer pendant 24 à 48 heures. Evacuer l’eau en mettant la vanne du filtre en position « égout ». En profiter pour enlever les débris divers au fond de la piscine à l’aide d’un balai. Quand le niveau de l’eau se trouve sous la moitié de la piscine, procéder au remplissage. Ajouter des produits anti-algues et anti-calcaire. Refiltrer pendant 12 heures puis terminer par l’ajustement du pH.

revenir en haut

Entretien courant de l’eau d’une piscine

Pour l’entretien journalier, retirer les débris flottants au moyen d’une épuisette et ajouter de l’eau si besoin. Chaque semaine, retirer les débris qui s’accumulent au fond du bassin à l’aide d’un balai aspirateur ou d’un robot, mesurer le pH et procéder au nettoyage du filtre, de la ligne d’eau et des skimmers. Pour que l’eau de la piscine soit toujours propre, il est indispensable d’actionner le système de filtration entre 8 et 12 heures par jour sans interruption. Par forte chaleur, il est conseillé de rallonger la durée de filtration. Filtrer de préférence pendant la journée. Pour une filtration efficace, il faut toujours adapter le système de filtration au volume du bassin à entretenir.

Le pH de l’eau d’une piscine doit être légèrement basique, entre 7,2 et 7,6. Il faut faire une analyse hebdomadaire du pH avant d’apporter une correction éventuelle. Un pH trop bas provoque une irritation des yeux des baigneurs tandis qu’un pH trop basique favorise l’apparition des algues. Utiliser un correcteur pH négatif ou pH positif selon le cas. La teneur en chlore de l’eau dépend de la fréquentation, de l’ensoleillement et de la température mais en général, on met du chlore lent en galet dans les skimmers. A défaut d’un entretien régulier, le chlore choc en pastilles ou en granulés est indiqué. Le désinfectant sans chlore a la même propriété que le chlore mais il ne faut jamais utiliser ces deux produits en même temps. Si l’eau d’une piscine prend une teinte verdâtre, cela indique la présence d’algues. La première mesure à prendre est de mettre en marche la filtration. Effectuer ensuite un traitement au chlore choc avant d’utiliser un produit anti-algues. Attendre 12 heures puis ajuster le pH.

Si l’eau devient trouble, cela signifie qu’il y a des débris non évacués. Pour y remédier, il suffit de nettoyer le filtre. Ajouter du floculant s’il s’agit d’un filtre à sable. Installer une nouvelle cartouche s’il s’agit d’un filtre à cartouche. Une eau blanchâtre témoigne de la présence de calcaire sur les parois de la piscine. Le traitement est le même que pour les algues à la différence qu’il faut utiliser un produit anticalcaire à la place d’un anti-algues. Si le fond et les parois du bassin deviennent glissants, réviser le système de filtration, utiliser du chlore choc et faire un traitement anti-algues.

Horticulture - Homéopathie | © mentions légales