Bricoleurs.Tv » Guide de la Piscine » Construire un jacuzzi

Les critères de choix et les matériaux nécessaires pour la construction d’un jacuzzi

Si on retrouve principalement un jacuzzi dans les centres de remise en forme et de thalassothérapie, il est également réalisable de construire son jacuzzi chez soi. La différence majeure réside dans le fait que les établissements de soins thérapeutiques disposent de jacuzzi d’eau de mer. Toutefois, l’eau des bains bouillonnant personnels est additionné d'huiles essentielles et d’autres substances aux vertus proches de celles de l’eau marine. Ainsi, afin de vous prélasser à n’importe quel moment de la journée et de redonner à votre organisme sa vitalité ou encore afin de décontracter vos muscles et d'améliorer votre circulation sanguine, réalisez la construction de votre propre jacuzzi.

Construire un jacuzzi

La température de l’eau offre au jacuzzi les mêmes vertus qu’un hammam ou un sauna et l’eau est mise sous pression par l’oxygène évacué par les trous de la bassine du jacuzzi et qui forme des remous, d’où l’autre appellation de bain à remous donnée à ce dernier.

Pour commencer, notez que la construction d’un jacuzzi, que vous pourrez installer dans votre jardin où à l’intérieur de votre maison, nécessite un investissement variant entre 300 et 15000 Euros selon le type de jacuzzi que vous souhaitiez construire (large, petit, à jets de massage, encastré ou à même le sol…). Une importante quantité d’eau et une source d’électricité seront également à prévoir. La construction d’un jacuzzi doit suivre différentes étapes :

  1. Définnir le nombre de places que le jacuzzi devra contenir
  2. Estimer le montant que vous être prêt à investir dans la seule construction
  3. Décider du type de jacuzzi : encastré ou non, avec un éclairage aquatique intégré, des gadgets électroniques intégrés
  4. vous préparer à l’entretien fréquent de votre bassine de bain bouillonnant

Il est important de noter qu’un jacizzi peut accueillir 2 à 10 places personnes. Il est également à noter que lors de l’estimation du budget, il faut, non seulement, définir le budget pour la construction mais également tenir compte des dépenses en électricité et en eau que la présence du jacuzzi occasionnera. Pour l’entretien il faut contrôler régulièrement le pH de l’eau, et le niveau des autres produits de traitement le chlore.

Types de jacuzzi

Il existe deux principaux types de jacuzzi : le jacuzzi de relaxation et le jacuzzi thérapeutique. Le type et le nombre de jets de ce dernier seront supérieurs à ceux d’un jacuzzi de relaxation. Quel que soit le type pour lequel vous optez, une installation en intérieur nécessite une surface plane et protégée, proche d’une source électrique et d’une arrivée d’eau. La taille de la bassine sera réduite en fonction de la proximité des ouvertures de votre maison. En effet, les portes de votre maison ne doivent pas gêner vos déplacements autour du jacuzzi. Lors de l’achat des différents matériaux de construction de votre spa, n’hésitez pas à évaluer leur qualité. Par exemple, essayez et comparez les différents modèles de bassine pour trouver la plus confortable. Préférez une isolation en mousse polyuréthane plutôt qu’une autre matière, dans la mesure où elle est plus résistante. Par ailleurs, n’oubliez pas que les prix des jacuzzi varient selon leur taille, leur design, les options qu’ils offrent et leurs matériaux de composition.

revenir en haut

Autres critères de choix d’un jacuzzi

Le choix vous également proposé entre un jacuzzi mobile ou un jacuzzi fixe. Habituellement, les modèles mobiles sont installés dans le jardin et les modèles fixes à l’intérieur. Toutefois, le choix dépend de vos préférences. Si votre maison dispose d’une surface intérieure large et facile à aménager, vous pourrez y installer votre jacuzzi pendant les périodes de pluies. Vous pouvez également protéger votre bassine grâce à un abri mobile si elle est installée à l’extérieur et ce quel que soit le temps qu’il fasse. Il est à noter que les spas mobiles sont les plus appréciés. Cela s’explique par leur facilité d’installation et leur praticité. Ces types de cuves sont généralement fabriqués en bois ou en une matière dérivée du bois et leur système mécanique est placé dans la partie inférieure de la cuve. Vous trouverez ce type de spa sous différentes formes et tailles et proposant diverses options. Les jacuzzi mobiles sont également proposés sous forme de spas gonflables d’une capacité moyenne de 6 personnes et dotés d’environ 80 jets, l’essentiel pour une séance rapide de massage aquatique. Si ces cuves gonflables ne priment pas le côté esthétique, elles offrent l’avantage d’être les moins chers du marché. En effet, vous pouvez en trouver aux alentours de 400 Euros. Pour les jacuzzi mobiles compacts, les prix avoisinent les 3000 Euros pour les références d’entrée de gamme. Concernant les jacuzzi fixes, ceux-ci sont fabriqués en béton ou en acrylique et ont le principal avantage de rehausser le décor de votre maison ou de votre jardin et de vous offrir le maximum de sécurité et de confort grâce à des marches intérieures, des repose-pieds, et des poignées ajustées. Leur emplacement et leur machinerie nécessitent une surface importante. Vous en trouverez à partir de 4000 Euros et jusqu’à 70000 Euros pour les modèles hauts de gamme.

revenir en haut

Comment entretenir son jacuzzi

Pour faciliter l’entretien, préférez un jacuzzi qui fonctionne 24h sur 24 à l’aide d’une pompe calculatrice, ce qui assure son fonctionnement silencieux et vous permet d’économiser de l’énergie. Le coût d’entretien de votre spa personnel augmentera en fonction de la qualité de l’isolation : plus cette dernière sera épaisse, plus l’entretien sera coûteux. Concernant l’eau, un bain bouillonnant de qualité sera garanti par une eau limpide, douce et inodore. L’eau sera traitée avec du chlore, de l’oxygène actif ou du brome, dont le niveau, tout comme le pH de l’eau, doit être contrôlé tous les jours. Les produits d’entretien seront placés dans un diffuseur mobile ou un skimmer et non directement introduits dans l’eau.

revenir en haut

Autres conseils d’entretien d’un jacuzzi

La concentration en gaz carbonique sera minimisée afin que le pH de l’eau, qui doit être équilibré : entre 7 et 7,6, empêche le dépôt de filtre. L’eau doit être renouvelée en moyenne tous les 75 jours, selon la fréquence de vos bains. Le réchauffeur thermique sera contrôlé chaque année afin d’éviter la rouille ou l’écaillement. Un réchauffeur électrique d’une puissance de 6 à 12 Watts vous permettra d’avoir une eau chauffée entre 30 à 40°C. Ce dispositif étant coûteux, vous pouvez réaliser des économies en le remplaçant par une couverture thermique pour jacuzzi qui a une triple fonction : réchauffer l’eau, sécuriser votre bassine et limiter sa pollution par l’envahissement des insectes ou des feuilles. Le système de filtration sera entretenu chaque semaine. Pour ce faire, laissez-le fonctionner 4 heures par jour. En outre, un système de filtration de qualité permet un nettoyage rapide de l’eau (pendant 10 mn), grâce à une capacité de filtration de 6m3 par heure. Pour réduire la mousse blanche qui apparaît à la surface de l’eau à cause des jets, utilisez de l’anti-mousse. Si votre jacuzzi est en bois, entretenez fréquemment la coque de la cuve avec une lasure.

Horticulture - Homéopathie | © mentions légales