Bricoleurs.Tv » Faire construire » Quelles sont les aides fiscales ?

Quelles sont les aides fiscales, les conseils pour payer moins d’impôts tout en rénovant son habitation ?

De nos jours, la rénovation d'une maison est coûteuse, notamment pour l'achat d'équipements énergétiques. Heureusement, l'Etat offre des réductions d'impôt pour alléger le budget global et permettre ainsi à tout le monde de posséder une maison aux normes en vigueur. La majorité de ces aides sont pour une habitation plus écologique, aussi, on cumule les avantages d'une rénovation complète en effectuant des économies sur le long terme.

Quelles sont les aides fiscales ?

Il existe plusieurs catégories d’aides fiscales, la première concerne le budget pour la construction, la deuxième concerne les équipements écologiques, et la dernière sur les crédits d’intérêt pour les améliorations. Il est parfois difficile de connaître les déductions pour chaque étape, aussi, il vaut mieux garder la trace de ses achats, de plus, les pièces justificatives doivent être certifiées écologiquement. En outre, ces pièces représentent une preuve de l’investissement devant l’organisme concerné.

Les aides fiscales pour les dépenses énergétiques

Le coût énergétique a quasiment doublé au cours de ces dernières années, mais les déductions d’impôt en compensent une grande partie. La liste ci-dessous montre le pourcentage de déduction en fonction de l’installation écologique :

  • 50 % pour l’éclairage et le chauffe-eau qui sont alimentés par l’énergie solaire
  • 50 % pour des panneaux solaires qui peuvent être cumulés avec les équipements ci-dessus
  • 25 % pour les régulateurs thermiques ainsi que sur le chauffage à condensation
  • 50 % pour une installation éolienne et la main d’œuvre
  • 15 % pour les pompes à chaleur fonctionnant par géothermie
  • 50 % pour tous les types de chauffage à bois
  • 25 % pour l’installation d’une isolation thermique
  • 40 % pour le traitement des eaux de pluie

Il est à noter que ces réductions d’impôt sont plafonnées selon les équipements, et il est nécessaire de s’en informer auprès du vendeur. De plus, ces aides ne sont valides pour que les travaux datant de moins de 2 ans. Toutefois, la réglementation peut évoluer pour couvrir des périodes plus anciennes. Si vos rénovations ne sont pas dans la liste ci-dessus, vous pouvez toujours bénéficier d’une déduction écologique. Cette dernière est de 1,5 % indépendamment de l’équipement, mais on doit prouver son efficacité écologique. Depuis l’année 2009, il existe une nouvelle déduction appelée « Eco prêt » qui est destinée aux ménages dont le revenu ne dépasse pas 45 500 euros. Il est basé sur un intérêt zéro, mais le prêt ne doit pas dépasser 30 000 euros. Il est idéal pour les personnes à revenu moyen qui souhaitent effectuer d’importants travaux. Toutefois, certaines conditions sont nécessaires, ainsi, cela doit être l’habitation principale et qu’on en soit propriétaire depuis 5 ans.

revenir en haut

Les réductions pour les crédits d’emprunt

Les rénovations écologiques ne sont pas obligatoires pour bénéficier des aides fiscales. Il existe des réductions pour aider les personnes à faible revenu, ainsi, la loi Tepa permet un abattement pendant 5 ans si on a acheté une maison à partir de l’année 2007. L’abattement de la première année est de 40 %, mais il passe à 20 % pour les 4 années suivantes. Cela dépend également de la situation matrimoniale, ainsi la déduction est plus importante avec des enfants à charge ou qu’on vit en couple. À mi-chemin, entre l’investissement et le crédit, nous avons le prêt Bbc (Batiment Basse Consommation), il finance l’achat immobilier à hauteur de 25 %, mais il sera réduit à 20 % à partir de l’année 2011. On peut voir qu’on peut bénéficier de subventions conséquentes pour un achat ou une rénovation immobilière, mais l’accent est mis sur la protection de l’environnement et l’utilisation des énergies renouvelables. Ce sont des cas rares, mais il arrive parfois que la déduction globale soit plus importante que l’impôt, aussi le Trésor public rembourse la différence.

Horticulture - Homéopathie | © mentions légales