Bricoleurs.Tv » Faire construire » Les étapes d’un chantier de construction

Les démarches à suivre dans le cadre d’un chantier de construction

Un chantier de construction doit être réalisé étape par étape en respectant des règles spécifiques. Une fois qu’on a acheté le terrain, qu’on a obtenu l’autorisation et qu’on a signé un contrat avec le constructeur, les travaux de construction peuvent débuter. Chaque phase du chantier de construction constitue un pas de plus vers l’accomplissement du rêve.

Les étapes d’un chantier de construction

Dans le cadre d’un chantier de construction, différentes précautions doivent être prises et les différents travaux doivent être réalisés en respectant les normes et les lois en vigueur en matière de bâtiments. Des ouvriers et des techniciens qualifiés prennent en charge les différentes étapes à mener au sein du chantier qui sont :

  1. les fondations
  2. la construction des murs
  3. le second oeuvre
  4. les finitions

Les fondations

Avant même de songer à mettre en place des fondations, des études géologiques doivent être menées afin de mieux choisir l’implantation de la bâtisse laquelle pourra être délimitée à l’aide de piquets et de cordes. Une fois les spécificités géologiques du terrain déterminées, des ouvriers procèdent à l’excavation. Cette opération est réalisée sous la supervision d’un géomètre. Elle consiste à réaliser des fosses à l’emplacement choisi pour la future maison. Le premier trou réalisé est toujours symbolique dans l’édification d’une maison. Une fosse sera également réalisée parallèlement aux fondations. Les tranchées ainsi réalisées seront dédiés aux différents réseaux domestiques dont le réseau électrique ou encore les conduites d’eau.

Lorsque toutes les tranchées sont fin prêtes, les techniciens peuvent s’attaquer aux fondations. Cette étape est prise en charge par des maçons. Ces derniers font appel à des matériels spécifiques afin de couler du béton de propreté. Puis, ils procèdent parallèlement à la mise en place des ferraillages tout en préparant la mise en place des dispositifs d’évacuation des eaux usées et d’écoulement des eaux de pluie. Les techniciens apportent un soin méticuleux à cette phase de la construction. Ils doivent faire en sorte qu’aucun souci au niveau de l’infiltration ne fasse son apparition dans les années à venir. Après le coulage de béton au niveau des fondations, les techniciens s’occupent du soubassement qui constitue non seulement la base de la construction mais pourra également faire office de sous-sol ou de système de vidage des matériels sanitaires.

revenir en haut

La construction des murs

Après la mise en place des fondations et des soubassements, le moment est venu de s’occuper des murs. Le choix peut être arrêté entre différents matériaux en l’occurrence le parpaing, le béton cellulaire, le ciment, la brique, la poudre d’aluminium ou encore le composé de chaux. Les murs sont montés au fur et à mesure que la construction avance. Il est important de mettre l’accent que l’ensemble des murs sont élevés au même rythme. Des linteaux sont disposés au niveau des emplacements prévus pour les fenêtres et les portes.

Une fois que les murs sont debout, la charpente est installée afin de consolider la maison. La sélection peut être arrêtée entre la structure classique, la structure industrielle ou encore la fermette. Les fermes de toit qui peuvent être en bois ou en métal doivent être parfaitement agencées pour assurer la stabilité des versants du toit. A cette étape du chantier, on peut avoir une idée de l’allure qu’aura la future maison. Malgré tout, on est encore loin de l’achèvement des travaux car la toiture doit être installée. Cette étape est indispensable pour protéger le chantier de la pluie, du vent et de toute autre intempérie. Une fois que le toit est posé, il faut installer une gouttière. Le gros œuvre se termine par la mise en place des éléments de menuiserie. Ces derniers peuvent être en bois, en aluminium ou encore en Pvc. Selon le choix du propriétaire, il est possible de placer des volets et des stores qui peuvent être actionnés manuellement ou électriquement.

revenir en haut

Le second œuvre

Petit à petit, le futur foyer prend forme et une fois le gros œuvre terminé, il faut s’attaquer au second œuvre. La première chose à faire est de s’occuper du revêtement extérieur. La nature de ce dernier dépend des préférences de chacun. Entre le crépi, la pierre, le bois ou encore la brique, on a l’embarras du choix. Suivant la région où la maison est implantée, il faudra tenir compte du climat et de l’isolation qui doit être mise en place. L’étape suivante consiste justement à s’occuper de l’isolation intérieure. Il s’agit non seulement d’isoler du froid mais également des bruits et de toute autre nuisance qui pourrait nuire au bien-être des occupants de la maison. Différents éléments doivent être traités à savoir les murs, le toit mais également le sol. Il est utile de souligner que le choix du matériau d’isolation aura un impact non négligeable sur la consommation d’énergie. Après la mise en place de dispositifs d’isolation, les cloisons peuvent être enfin dressés.

Au cours du second œuvre, les professionnels du bâtiment installent les éléments de plomberie, le réseau électrique et les installations de chauffage. Les électriciens sont très attentionnés quant à la mise en place des prises afin d’éviter les contrariétés futures et questionnent les propriétaires quant à la disposition future des meubles, matériels électroménagers sans oublier les installations téléphoniques.

revenir en haut

Les finitions

L’une des dernières étapes du chantier consiste à connecter la maison aux réseaux d’électricité et d’eau. Il faut ensuite mettre en place les revêtements du sol qu’il s’agisse de carrelage, de bois ou encore de vinyle. Dans le cas où la maison comporte différents niveaux, c’est à cette étape du chantier que l’escalier est mis en place. Vient ensuite l’étape consistant à équiper la cuisine, la salle de bains et tous les éléments sanitaires en général. Le chantier se termine par les finitions. Cette étape comprend la décoration mais également le nettoyage sans oublier la mise en place du mobilier.

Horticulture - Homéopathie | © mentions légales