Bricoleurs.Tv » Entretenir sa voiture » Entretien de ses pneus

Bien entretenir ses pneus, pour rouler en toute sécurité

La plupart des détériorations constatées sur les pneus sont dues à une pression de gonflage inappropriée. Il est impératif de respecter la pression indiquée par le constructeur automobile dans le manuel d’utilisation de la voiture. Dans les conditions normales, le contrôle de la pression des pneus doit se faire toutes les 2 semaines, sans oublier la roue de secours. Un sur-gonflage ou un sous-gonflage entraînent une mauvaise tenue de route et provoquent une usure anormale des pneus. Le style de conduite se répercute également sur l’état des pneumatiques. Les conduites nerveuses avec des démarrages sur les chapeaux des roues et des virages pris à grande vitesse accélèrent considérablement l’usure des pneus. En ville, ne jamais garer la voiture avec un ou deux pneus en appui sur le trottoir.

Entretien de ses pneus

La pression de gonflage influe directement sur la longévité des pneus. Parfois, cette pression est la même pour tous les pneus de la voiture mais dans tous les cas elle doit être identique pour les deux pneus du même essieu.

Mettre ses pneus à la bonne pression

Pour mesurer et corriger la pression d’un pneu, il faut suivre quelques étapes et respescter quelques règles. La mesure et la correction de la pression d’un pneu doivent être faites à froid. Cela veut dire que le véhicule doit être à l’arrêt depuis au moins 3 heures ou qu’elle a effectué un parcours inférieur à 2 km. Pour vérifier la pression d’un pneu, il faut ôter le capuchon de la valve du pneu et insérer le manomètre qui va indiquer la pression du pneu sur la valve. Vous devez ensuite enlever ou ajouter de l’air pour atteindre la pression de gonflage recommandé par le constructeur. Pour ce faire, appuyer sur la tige métallique au milieu de la valve pour diminuer la pression. Par contre si la pression est insuffisante, ajoutez de l’air puis contrôler la pression de nouveau. Remettez ensuite le capuchon en place puis procédez de la même manière pour les autres pneus, roue de secours comprise.

revenir en haut

Détecter les usures anormales

Il faut faire une inspection d’usure régulièrement et prendre les mesures adéquates. Si le milieu du pneu est usé alors que les côtés sont intacts, cela signifie que le pneu est sur-gonflé. Il en résulte une mauvaise tenue de route entrainant des risques d’aquaplaning et de dérapages. Procédez immédiatement au dégonflage. Quand l’usure se présente du côté intérieur avec des traces de gomme sur le bord, c’est le parallélisme qui est en cause. Il n’y aucun risque particulier à part une usure prématurée des pneus. Il est alors recommandé de procéder au réglage du train avant.

Lorsque l’usure est du côté extérieur, c’est le signe d’un sous gonflage permanent. La tenue de route diminue avec un risque élevé d’éclatement du pneu. Il est alors nécessaire de vérifier régulière de la pression des pneus. Il faut aussi savoir que pour un long trajet sur l’autoroute avec une voiture chargée, vous devez ajouter 0,3 bar à la pression normale des pneus. Si un pneu présente à la fois des bosses et des vagues, cela indique que les rotules ou les amortisseurs sont en mauvais état et il en résulte une usure prématurée du pneu. Il faut alors changer l’élément mis en cause.

revenir en haut

Quand changer ses pneus ?

Il faut changer un pneu quand l’épaisseur des sculptures n’est plus que de 1,6 mm. Pour garder l’équilibre de la voiture, changez en même temps les deux pneus du même essieu. Les pneus neufs ont besoin de rodage, doublez de précautions pendant les premières centaines de kilomètres en notant le comportement des nouveaux pneus. Remplacez la valve à chaque changement de pneus puis consultez un spécialiste pour le rééquilibrage des roues. Pour une meilleure longévité des pneus, il faut les permuter de façon régulière. Un objet tranchant ou un caillou peut provoquer une coupure sur le flanc du pneu tandis qu’un choc violent peut entraîner une hernie. Dans les deux cas, il faut changer le pneu dans les plus brefs délais.

Horticulture - Homéopathie | © mentions légales